Symbole d'or du parti nazi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Symbole d'or du Parti nazi)
Aller à : navigation, rechercher
Symbole d'or du NSDAP.

L'insigne d'honneur en or du parti nazi (Goldenes Parteiabzeichen, officiellement : Goldenes Ehrenzeichen der NSDAP) était une distinction spéciale du parti nazi. Il était décerné aux 100 000 premiers membres du parti (le numéro d'entrée au parti est gravé sur le revers), cet insigne fut également décerné à des personnes à la discrétion d'Adolf Hitler (ces insignes avaient les initiales « A.H. » gravées sur le revers du symbole).

Présentation[modifier | modifier le code]

L'insigne en or du NSDAP avait une couronne en or qui l'entourait complètement. L'insigne a été attribué en deux tailles : 30,5 mm pour les uniformes et 24 mm pour les vestes civiles.

Cet insigne fut attribué aux 100 000 premiers membres du parti. Hitler le remit aussi à de hauts dignitaires du IIIe Reich : l'élite du NSDAP. Alter Kämpfer (« Vieux combattants ») est le terme utilisé pour désigner ceux qui rejoignirent le NSDAP avant 1930. Ceux qui ont rejoint le parti nazi après la percée électorale du parti lors des élections au Reichstag de 1930 furent admis au groupe nommé Septemberlinge de la Alte Kämpfer. Après Adolf Hitler et le Machtergreifung en 1933 (accession à la chancellerie), beaucoup d'Allemands voulurent rejoindre le NSDAP. Le « Présent doré » devint alors un insigne chargé d'une grande fierté en Allemagne, d'ailleurs les nouveaux membres le regardaient avec attention, cet insigne qui pouvait susciter des jalousies car il représentait un idéalisme hors du commun. Le symbole du parti nazi « basique » que les nouveaux membres portaient fut appelé Die Angstbrosche (« médaille de la Peur ») par les Vieux combattants.

Le symbole d'or du parti nazi d'Adolf Hitler portait le numéro 1. Il le donna à Magda Goebbels dans son bunker avant de se suicider. Elle dit alors qu'il s'agissait du « plus grand honneur qu'une Allemande peut recevoir ». Il lui a été attribué car elle était selon Hitler « la plus grande mère du Reich[1] ».

Le badge d'Adolf Hitler retrouvé dans le bunker fut exposé dans un musée russe et il fut volé durant une exposition en 2005[2].

Les seuls fabricants de l'insigne d'or du parti nazi étaient les firmes Joseph Fuess et Deschler & Sohn, toutes deux situées à Munich.

Récipiendaires connus[modifier | modifier le code]

Voici la liste des principaux récipiendaires du symbole d'or du parti nazi.

Article connexe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Angolia J. R., For Führer and Fatherland. Political and Civil Awards of the Third Reich, 1978, (ISBN 0-912138-16-5)
  2. Times online

Liens[modifier | modifier le code]