Sinjai Plengpanich

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Sinjai Plengpanich
Sinjai Plengpanich 01.JPG
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Conjoint

Sinjai Plengpanich (สินจัย เปล่งพานิช ou นก สินจัย เปล่งพานิช / Nok Sinjai Plengpanich / นก สินจัย หงษ์ไทย / Nok Sinchai Hongthai / Sinchai Plengphanit / Sinjai Hongtai ; née le à Bangkok) est une actrice[1], chanteuse et mannequin thaïlandaise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sinjai Plengpanich est actrice dans près de 25 films.

En 1982, elle joue dans son premier film สายสวาทยังไม่สิ้น en tant qu'actrice principale et il y rencontre l'acteur principal Chatchai Plengpanich (dont c'est le second film).

Elle est actrice dans trois films du maître du cinéma Manop Udomdej : The Accusation (1985) ; ฉันรักผัวเขา (1987) ; ครั้งเดียวก็เกินพอ (Krung Diew Kor Kern Por) (1988).

Elle est actrice dans deux film de Chatrichalerm Yukol : Powder Road (1991) et La Légende de Suriyothai (2001)[2].

En 1987, elle est actrice dans un film du maître du cinéma Cherd Songsri : The Gem from the Deep.

En 1988, Sinjai Hongtai se marie à Chatchai Plengpanich[3] et ils ont trois enfants (deux fils et une fille) : Gun, Bom et Dom.

Parfois elle double la voix d'un personnage de dessin animée : Pacahontas (1995) (voix de Pacahontas) ; en compétition pour doubler la voix de la méchante sorcière de La belle au bois dormant (1952) (gagnante : Rhatha "Ying" Pho-gnam)[4].

Elle est aussi actrice dans de très nombreuses séries TV.

Elle est en particulier actrice dans quatre séries TV avec son mari : Nai Fun (1992) ; Rom Chat (1995) ; Tawan Deard (2011); et la très célèbre série Beyond the Clouds (Nua (ou Nuer) Mek 2 / เหนือเมฆ 2 มือปราบจอมขมังเวทย์) qui a fait couler beaucoup d'encre dans la presse au début de l'année 2013.

(Nua Mek 2 diffusée sur Channel 3 fin 2012-début 2013 est une série produite par son mari Chatchai Plengpanich (et dans laquelle il joue aussi) et réalisée par Nonzee Nimibutr[5] : cette série a suscité de vifs débats dans les médias thaïlandais car elle a été censurée brusquement par le pouvoir du parti Pheu Thai et du premier ministre Thaksin Shinawatra[6] juste deux heures[7] avant la diffusion des trois derniers épisodes[8]).

Elle joue aussi dans les quatre téléfilms musicaux Si Phan Din (สี่แผ่นดิน เดอะมิวสิคัล) (2011 ; 2014 ; 2017[9] et 2019), adaptation d'une nouvelle de Kukrit Pramoj[10] et quelques autres.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Films[modifier | modifier le code]

  • 1982 : สายสวาทยังไม่สิ้น
  • 1983 : The Black Magic from Buddha (ปีศาจมันสมอง)
  • 1984 : ไอ้จอมเก
  • 1985 : The Accusation (หย่าเพราะมีชู้ / Yaa Pror Mee Choo)
  • 1985 : แม่
  • 1985 : พ่อมหาจำเริญ
  • 1985 : นวลฉวี (Nuanchawee)
  • 1985 : หงส์ฟ้า
  • 1986 : I don't care (ช่างมันฉันไม่แคร์ /Chang Mun Chun Mai Care)
  • 1986 : ไปไม่ถึงดวงดาว
  • 1987 : สายน้ำไม่ไหลกลับ
  • 1987 : ไฟซ่อนเชื้อ
  • 1987 : The Gem from the Deep (พลอยทะเล)
  • 1987 : รักเธอถ้าหัวใจอยากจะรัก
  • 1987 : ฉันรักผัวเขา
  • 1988 : ครั้งเดียวก็เกินพอ (Krung Diew Kor Kern Por)
  • 1988 : Bangkok Emergency (อุบัติโหด)
  • 1988 : ภุมรีสีทอง
  • 1988 : วิวาห์จำแลง
  • 1990 : Air America
  • 1991 : Powder Road (เฮโรอิน / Heroin)
  • 1997 : Anda and Faisal (อันดากับฟ้าใส)
  • 2001 : La Légende de Suriyothai[11]
  • 2007 : The Love of Siam
  • 2010 : Who are you? (ใคร...ในห้อง, ฮู อาร์ ยู /Krai... Nai Hong)[12]
  • 2014 : 3AM (3D) part 2 (ตีสาม คืนสาม 3D)
  • 2014 : The Old Wound (แผลเก่า /Plae Kao)
  • 2015 : Fathers (ฟาเธอร์ส)[13]
  • 2019 : Necromancer 2020 (จอมขมังเวทย์ 2020)

Série télévisée[modifier | modifier le code]

  • 1992 : Nai Fun
  • 1995 : Rom Chat
  • 2011 : Tawan Deard
  • 2012 : Beyond the Clouds (Nua (ou Nuer) Mek 2 / เหนือเมฆ 2 มือปราบจอมขมังเวทย์)

Série télévisée musicale[modifier | modifier le code]

  • 2011 : Si Phan Din (สี่แผ่นดิน เดอะมิวสิคัล)
  • 2014 : Si Phan Din
  • 2017 : Si Phan Din
  • 2019 : Si Phan Din

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Sinjai Plengpanit », sur premiere.fr, Première (Magazine)
  2. (en) A.O. Scott, « FILM REVIEW ; "The legend of Suriyothai" », sur nytimes.com, The New York Times,
  3. (en) « Good coffe has binding effect », sur nationthailand.com, The Nation,
  4. (en) « And the Oscar goes to Ying Ratha's throat », sur nationthailand.com, The Nation (Thailand),
  5. (en) Khanittha Thepphajorn, « Producers "Do NOT Know about politics" », sur nationthailand.com, The Nation (Thailand),
  6. (en) « Pheu Thai denies axing TV show », sur bangkokpost.com, Bangkok Post,
  7. (en) Kong Rithdee, « Station axes drama amid claims of interference », sur bangkokpost.com, Bangkok Post,
  8. (en) « Nua Mek 2 footage destroyed : MP », sur bangkokpost.com, Bangkok Post,
  9. (en) Alongkorn Parivudhiphong, « The four reigns rings out again », sur bangkokpost.com, Bangkok Post,
  10. (en) Pattarawadee Saengmanee, « New rendering of ancient epic », sur bangkokpost.com, Bangkok Post,
  11. « Sinjai Plengpanich dans le casting de La légende de Suriyothai », sur telerama.fr, Télérama
  12. (en) Anchalee Chaiworaporn, « Who Are You », sur fareastfilm.com, Far East Film Festival (Udine),
  13. (en) Melalin Mahavongtrakul, « Fathers and son », sur Bangkokpost.com, Bangkok Post,
  14. (en) Melalin Mahavongtrakul, « Netflix embraces Thainess », sur Bangkok Post,
  15. (en) « Netflix Thai serie "The Stranded" reveals cast », sur nationthailand.com, The Nation (Thailand),

Liens externes[modifier | modifier le code]