Sodebo (IMOCA)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Sodebo
Image illustrative de l’article Sodebo (IMOCA)
Vendée Globe 2012-2013 : Alessandro Di Benedetto sur Team Plastique au départ des Sables d'Olonne
Autres noms VMI, Akena Vérandas, Team Plastique, 44
Classe 60 pieds IMOCA
Gréement sloop
Histoire
Architecte Finot-Conq
Chantier naval Kirié / Éluère, Les Sables-d'Olonne
Lancement 1998
Statut Échoué le à Vieques (Porto Rico).
Équipage
Équipage 1 ou 2 skippers
Caractéristiques techniques
Longueur de coque 18,28 m
Maître-bau 5,40 m
Tirant d'eau 4,5 m
Déplacement 8,4 t
Voilure 300 m2 au près, 500 m2 au portant

Sodebo – Savourons la vie est un monocoque de compétition de la classe 60 pieds IMOCA lancé en 1998. Il a terminé quatre Vendée Globe, sous les noms de Sodebo en 2000, VMI en 2004, Akena Vérandas en 2008 et Team Plastique en 2012. En 2016, 44 est abandonné en Atlantique par son skipper Richard Tolkien à la suite d'une blessure avant d'être sabordé.

Historique[modifier | modifier le code]

À sa mise à l'eau, Sodebo présente la particularité d'avoir un mât-aile inclinable de 15°, dépourvu de haubans[1].

Après sa 6e place lors de la Route du Rhum 2014, Alessandro Di Benedetto fait l'acquisition d'un nouveau 60 pieds et met Team Plastique en vente pour la somme de 300 000 euros[2]. Racheté par le Britannique Richard Tolkien, il est abandonné par celui-ci le 13 mai 2016 pendant la Transat anglaise 2016, en raison d'une blessure de son skipper[3] .

Le 13 mai 2016, lors de la transat anglaise, Richard Tolkien se blesse à la tête lorsque le point d'attache de l'enrouleur de trinquette s'arrache du pont. À cet instant, le bateau et son skipper se trouvent à 880 nautiques à l'ouest de l'île d'Horta. Tolkien est secouru par le cargo Anton Topic à 21 h 40. Une fois sur terre, l'équipe technique du skipper suit la dérive du bateau. En juin, depuis les Bermudes, à bord d'un catamaran de croisière, l'équipe technique décide de rejoindre le voilier qui dérive désormais à 500 nautiques d'Horta et de le saborder. Lorsqu'elle arrive sur zone, 44 est fortement endommagé et démâté. Néanmoins, ils ne parviennent qu'à le faire couler partiellement et le bateau de Tolkien reste entre deux eaux[4],[5],[6].

Lors de la transat New York-Vendée, Paul Meilhat, à bord de SMA se retrouve sur la route du bateau encore à la dérive et doit empanner pour l'éviter[4],[5].

Le 2 décembre 2017, il est retrouvé échoué à Porto Rico sur l'une des plages de Vieques[4].

Team Plastique en 2013

Palmarès[modifier | modifier le code]

Team Plastique[modifier | modifier le code]

Avec Alessandro Di Benedetto

Akena Vérandas[modifier | modifier le code]

Avec Arnaud Boissières

Brit Air[modifier | modifier le code]

Avec Armel Le Cléac'h

VMI[modifier | modifier le code]

Avec Sébastien Josse

Sodebo[modifier | modifier le code]

Avec Thomas Coville

Avec Raphaël Dinelli

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Un nouveau bateau pour Dinelli », Voiles et Voiliers,‎ (lire en ligne).
  2. Jenny Launay, « Un mécène et un bateau pour Alessandro di Benedetto », sur vendeeglobe.org, (consulté le 4 février 2015).
  3. « Transat bakerly. Richard Tolkien, blessé, abandonne son bateau », sur Ouest-France.fr, (consulté le 14 mai 2016)
  4. a b et c Philippe Eliès, « Dérive. Le 60 pieds de Richard Tolkien s'échoue à Porto Rico », sur letelegramme.fr, (consulté le 3 décembre 2017)
  5. a et b Philippe Joubin, « Sabordage d'un coursier », sur voilesetvoiliers.com, (consulté le 3 décembre 2017)
  6. « Le Britannique Richard Tolkien blessé et évacué », sur lequipe.fr, (consulté le 3 décembre 2017)
  7. Sur transat-jacques-vabre.com

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :