Sixième homme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le sixième homme (ou sixième femme pour les féminines) désigne un joueur de basket-ball qui commence usuellement le match comme remplaçant derrière le cinq de départ.

Sous la férule de Red Auerbach (neuf titres NBA), les Celtics de Boston font de la contre-attaque leur arme principale. Imposant une défense très dure et une relance très rapide de la balle, il introduit la notion de sixième homme où Frank Ramsey se distingue derrière le duo Bob CousyBill Sharman[1].

Il s'agit le plus souvent d'un joueur ou d'une joueuse polyvalent.e à même de remplacer un équipier tenant différents postes et à même d'avoir un impact rapide sur la rencontre. Ce terme s'est imposé dans les années 1970, le sixième homme devenant un élément clé du recrutement et du coaching. Des joueurs comme Manu Ginóbili, Jamal Crawford ou encore Jason Terry, ont régulièrement changé le cours d'un match en sortie de banc.*

En WNBA, DeWanna Bonner et Allie Quigley ont remporté à plusieurs reprises le trophée de meilleure sixième femme de la WNBA.

En NBA, Jamal Crawford devient en 2016 le premier joueur à remporter trois fois cette distinction[2].

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dimitri Kucharczyk, « Ces coaches qui ont révolutionné le jeu en NBA », basketusa.fr, (consulté le 30 avril 2017)
  2. « Meilleur sixième homme : triplé historique pour Jamal Crawford », lequipe.fr, (consulté le 30 avril 2017)