Position (basket-ball)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le basket-ball
Cet article est une ébauche concernant le basket-ball.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Position.
Les cinq postes du basket-ball.

Au basket-ball, les positions ou postes désignent le rôle assigné à chaque joueur lors d'un match. Les trois positions traditionnelles sont l'arrière, l'ailier et l'intérieur. Cependant, dans le basket-ball moderne, celles-ci ont divisées en cinq positions :

Bien que ces cinq noms de postes soient toujours utilisés, la plupart des équipes utilise un schéma simplifié comprenant un meneur, deux ailiers (backcourt) et deux intérieurs (frontcourt), voire n'utilise pas de schéma précis. Cette distinction en cinq postes est parfois remise en question : certains affirment qu'elle est davantage utilisée par les spectateurs que par les joueurs et les entraineurs. En outre, la répartition des joueurs selon des postes tend parfois à s'estomper, notamment dans le basket-ball universitaire américain : l'entraineur des Blue Devils de Duke, Mike Krzyzewski, fait fréquemment varier ses joueurs de position[1]. Certains joueurs polyvalents comme Magic Johnson ou Boris Diaw ont ainsi évolué à différents postes, au gré des besoins de leur équipe. L'attaque en triangle présuppose également l'absence de poste fixe pour les joueurs[2].

Le meneur (1)[modifier | modifier le code]

Le meneur (point guard) est chargé de distribuer la balle et d'organiser le jeu en attaque. Il monte la balle depuis son propre camp et annonce les tactiques à mettre en place[3] : il est ainsi fréquemment comme « l'entraineur sur le terrain ». En plus de bonnes capacités au dribble, il doit avoir une excellente vision du jeu pour pouvoir distribuer le ballon à ses coéquipiers : il est généralement le meilleur dribbleur et le meilleur passeur de son équipe.

Les meneurs sont les joueurs les plus petits de l'équipe (souvent moins d'1,95m), ce qui leur permet de pénétrer rapidement dans la raquette pour effectuer des lay-ups et réaliser des interceptions. Certains inscrivent la majorité de leurs points dans la raquette (Derrick Rose, Tony Parker), tandis que d'autres utilisent davantage le tir (Stephen Curry, Damian Lillard). Sa fonction défensive est généralement assez faible.

L'arrière (2)[modifier | modifier le code]

L’arrière (shooting guard) est un joueur endurant, rapide, agile et doté de bonnes capacités athlétiques[4]. Son rôle principal est d'inscrire des tirs et des paniers à trois points : il doit donc avoir une bonne capacité au tir[4]. Il effectue également quelques pénétrations dans la raquette pour des lay-ups ou des dunks. Bien que ce poste ait principalement une dimension offensive, certains joueurs se sont également distingués par leurs capacités défensives, effectuant un marquage serré des attaquants adverses[4], à l'image de Michael Jordan ou Alvin Robertson.

L'ailier (3)[modifier | modifier le code]

L'ailier (small forward), également appelé ailier shooteur ou petit ailier, est un joueur polyvalent capable aussi bien de tirer à trois points que de jouer dans la raquette, en aidant par exemple les intérieurs au rebond. Son jeu est généralement un compromis entre l'agilité et la rapidité d'un meneur, et la taille et la puissance d'un pivot[5]. Le poste mêle ainsi une dimension offensive et une dimension défensive. La plupart des ailiers professionnels mesure environ deux mètres.

L'ailier fort (4)[modifier | modifier le code]

L'ailier fort (power forward) joue un rôle similaire à celui du pivot et forme avec lui le secteur dit « intérieur ». Son rôle est principalement défensif : il doit empêcher les attaquants adverses d'approcher du panier, capter des rebonds défensifs et contrer les tirs des adversaires. Plus petit que le pivot, il peut évoluer plus loin du panier[6]. Il peut également réaliser des tirs intérieurs en attaque[6].

Le pivot (5)[modifier | modifier le code]

Le pivot (center) est généralement le joueur le plus grand (souvent autour de deux mètres dix) et le plus fort physiquement[7]. Il est ainsi fréquemment surnommé big man. Son rôle est de protéger la raquette en utilisant sa taille et sa corpulence, pour empêcher les adversaires de tirer ou de dunker en les contrant. Leur taille leur permet également de capter de nombreux rebonds et de dunker facilement. Ce sont toutefois des joueurs lents[7] et parfois malhabiles, ayant souvent des difficultés au tir intérieur et aux lancers francs. Les pivots étaient les joueurs-clés de l'équipe jusqu'aux années 1990 et les plus convoités lors des drafts.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) John Marshall, « Positionless basketball taking hold in college », sur http://bigstory.ap.org/,‎ (consulté le 13 mars 2016)
  2. Fabrice Auclert, « L’attaque en triangle pour les Nuls », sur Basket USA,‎ (consulté le 13 mars 2016)
  3. « Le meneur de jeu - Basketball », sur www.ilosport.fr (consulté le 23 décembre 2015)
  4. a, b et c « L'arrière - Basketball », sur www.ilosport.fr (consulté le 23 décembre 2015)
  5. « L'ailier - Basketball », sur www.ilosport.fr (consulté le 23 décembre 2015)
  6. a et b « L'ailier fort - Basketball », sur www.ilosport.fr (consulté le 23 décembre 2015)
  7. a et b « Le pivot - Basketball », sur www.ilosport.fr (consulté le 23 décembre 2015)

Voir aussi[modifier | modifier le code]