Silicon Knights

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Silicon et Knights.

Silicon Knights
logo de Silicon Knights

Création Juillet 1992
Disparition Voir et modifier les données sur Wikidata
Fondateurs Denis Dyack
Forme juridique Corporation de droit privéVoir et modifier les données sur Wikidata
Siège social Saint Catharines, Canada
Activité Développement de jeu vidéo
Produits Fantasy Empires
Blood Omen: Legacy of Kain
Eternal Darkness: Sanity's Requiem
Effectif 5 (2013)
Site web SiliconKnights.com (Internet Archive)

Silicon Knights était une société canadienne de développement de jeu vidéo, fondée en 1992 par Denis Dyack et basée à Saint Catharines et fermée en 2014.

Histoire[modifier | modifier le code]

Après trois premiers jeux sur ordinateurs personnels, la société se fait connaitre du grand public avec le jeu Blood Omen: Legacy of Kain, sur PlayStation et sur PC.

En 2000, Silicon Knights devint un développeur second-party de Nintendo. La société devait développer des jeux "matures" pour la Nintendo 64. Son premier projet fut Eternal Darkness: Sanity's Requiem, finalement transféré sur GameCube. En 2003, Silicon Knights collabore avec Konami pour le développement de Metal Gear Solid: The Twin Snakes sur GameCube.

En 2005, Silicon Knights rompt son contrat d'exclusivité avec Nintendo et signe un nouveau contrat avec Microsoft Game Studios. La compagnie nipponne possède cependant toujours des parts dans le capital de la société.

En 2008, sort l'exclusivité Xbox 360 : Too Human. Le jeu est un échec critique et commercial.

Le 9 octobre 2010, Activision annonce le prochain jeu Marvel, X-Men: Destiny développé par Silicon Knights[1].

Suite à l'échec critique et commercial du jeu d'Activision, Silicon Knights, en grande difficulté financière, et après de nombreux licenciements, fait faillite le 16 mai 2014[2].

Productions[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]