DJ Sharpnel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Sharpnelsound)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Trois caractères japonais Cette page contient des caractères japonais. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Icône de paronymie Cet article possède un paronyme, voir Shrapnel.
DJ Sharpnel
Autre nom Cotton Pantie's,
DJ Doll's Renaissance,
Gabbangelion:2.0,
Killingscum, Niwapnel,
Project Gabbangelion,
Sharpnel.Net,
12 Male Musicians
Pays d'origine Drapeau du Japon Japon
Activité principale Producteurs, disc jockey
Genre musical J-core, techno hardcore, rave, musique électronique
Années actives Depuis 1996
Labels Sharpnelsound
Site officiel www.sharpnel.com
Composition du groupe
Membres Lemmy
Ryuta Nakagami (Jea)

DJ Sharpnel (シャープネル?), Sharpnel.exe ou Sharpnel.net, est un groupe de producteurs et disc jockey de musique électronique japonais. Il s'agit d'un nom collectif pour les productions des musiciens Lemmy et Ryuta Nakagami (Jea). Tous deux font paraître, depuis la fin des années 1990 et ce jusqu'en 2017, de nombreux albums principalement axés J-core, rave, et musiques électroniques, sur leur label indépendant : Sharpnelsound. Au cours de son existence, le groupe travaille en collaboration avec d'autres producteurs japonais notoires tels que DJ Chucky, m1dy, et M-Project. Plusieurs de leurs titres tels que Dance sont présentés dans plusieurs jeux d'arcade Flash Flash Revolution[1] et Stepmania. The Speed Freak est l'une des influences notoires du duo[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

DJ Sharpnel est formé en 1996 lorsque Jea rejoint le groupe Project Gabbangelion qui publie, par la suite, un album intitulé Sharpnel vs. Project Gabbangelion en 1998[3]. À cette période, les contributions du groupe aident à l'implantation des genres musicaux dérivés de la techno hardcore comme le gabber et la makina, aidant ainsi au développement de la scène J-core. Progressivement et grâce au développement de l'internet, DJ Sharpnel se popularise pour son style musical hardrave qui mélange basses lourdes/distordues et paroles et/ou samples issus d’animes, de westerns et même de titres de hip-hop (notable dans le titre Speed Disco vol. 2 où le groupe reprend la voix du titre Lose Yourself d'Eminem[4].

En 2010, ils participent à la compilation Super Shot 3 -美少女ゲームリミックスコレクション‐ avec un remix du morceau Dreaming. Ils reviennent en 2012 sur la compilation Super Shot 4 -美少女ゲームリミックスコレクション‐ avec un remix de Lively Passion![5] et sur Super Shot 5 Special Edition, avec t+pazolite[6]. Le jeu de danse BeatStream, sorti en 2014, comprend leur morceau トラウマ催眠少女さとり!. En 2015, le groupe participe à la parade d'Halloween de Shibuya, aux côtés de DJ 490 et m1dy[7]. La même année, leur morceau Sound est inclus dans le jeu Beatmania IIDX 23 copula[8]. L'opus suivant, beatmania IIDX 24 SINOBUZ, sorti en octobre 2016, comprend leur morceau お命ちょうDAI!901娘[9]. Le 30 décembre 2016, la société japonaise SuperSweep Co., Ltd publie la bande-son du shoot 'em up Battle Garegga intitulée Battle Garegga Complete Soundtrack qui contient leur morceau Subversive Awareness[10],[11]. En 2017, Konami publie le jeu de danse Sound Voltex III - Gravity Wars (e-AMUSEMENT CLOUD) dans lequel le morceau つぶやき魔法少女りむる de DJ Sharpnel est inclus[12].

Historique et composition[modifier | modifier le code]

DJ Sharpnel utilise plusieurs autres noms dans ses albums, en fonction du style. Leur alias principal est « DJ Sharpnel » (tourné hardcore, happy hardcore et hardrave, avec Lemmy) et Killingscum (tourné terrorcore, speedcore et breakcore, seulement avec Jea). D’autres noms de scène sont créés durant les associations avec Jea et Lemmy, tels que Project Gabbangelion (qui inclue Jea, Vicson, et Tanigon) et High Speed Music Team Sharpnel (高速音楽隊シャープネル?) (qui inclue Jea, La-Quebrata, MC-JunQ, Quebradora, et Lemmy). D’autres albums sont crédités DJ Sharpnel and V.A, indiquant que d’autres producteurs ont composé l’album. En général, le groupe est spécialisé en tant que DJ et VJ. « DJ Sharpnel » est communément utilisé en tant que nom de groupe conduit par Jea (avec ou sans Lemmy)[2].

Project Gabbangelion est lancé le 4 août 1996 par Jea, Vicson et Tanigon. Après la séparation de Project Gabbangelion le 29 mai 1998 – due en partie au déménagement de Jea de Osaka à Tokyo –, Vicson cesse de produire de la musique, Tanigon se radoucit en se tournant vers la house (qu'il publie encore en 2012[13]), tandis que Jea continue de manière ininterrompue de produire, lançant son projet solo tout simplement connu sous le nom de Sharpnel (シャープネル?) le jour suivant : le 30 mai 1998[2].

« Sharpnel » est une déformation du nom de l'Insecticton nommé Shrapnel, de l'univers des Transformers. La déformation intentionnelle en sharp (tranchant, pointu) est employée pour correspondre au son aiguisé du collectif. Le 20 juin 1998, Jea est rejoint par La-Quebrata (ラ・ケブラータ?), et la High Speed Music Team est officiellement formée. Le 30 juillet, leur premier album, Sharpnelsound vs Project Gabbangelion, est vendu lors de la soirée Sega Hardcore Generation, à Shinjuku. La première personne qui achète l'album se présente sous le pseudonyme de Lemmy Miyauchi (宮内レミイ?) (personnage du eroge To Heart!). Cette même Lemmy ainsi que MC-JunQ et le frère jumeau de La-Quebrata, Quebradora, rejoignent High Speed Music Team Sharpnel le [2].

Lors des lives, il n'est pas rare qu'un ou plusieurs membres manquent. Les jumeaux sont généralement habillés d'un kigurumi. Bien que la carrière du collectif soit relativement courte sur la chronologie complète des événements, c'est en son sein que certaines des fondations de Sharpnelsound ont été posées. Ainsi, La-Quebrata et Quebradora – passionnés de sports de combat – utilisaient souvent des samples d'anciens films de combat et se produisirent même un temps en duo sous l'alias s.F.o (Sharpnel Fighting Organization). Même si cette association s'achève lors de la dissolution du collectif, une autre, le S.D.C. (Sharpnel Design Crew) voit le jour à la même période et est encore régulièrement créditée pour de la réalisation graphique à ce jour[2].

Mais, le , High Speed Music Team est officiellement dissous. MC-JunQ change de nom pour DJ Q-Ko et continue encore de produire, La-Quebrata et Quebradora semblent avoir cessé toute activité musicale, tandis que Lemmy est envoyée à l'arrière-plan. Jea relance le projet Gabbangelion en compagnie de DJ Chucky sous le nom de Neon Genesis Gabbangelion (新世紀ガヴァンゲリオン?). Cependant, cette formation n'est qu'éphémère, car elle se termine la même année après la sortie de Genesis:0, le au Comiket 59 (ils referont une dernière apparition live exceptionnelle lors de l'événement Otakuspeedvibe organisé par Sharpnelsound le )[2].

Jea et Lemmy officialisent le nom DJ Sharpnel le , lors de la sortie de S.E.X. - Sound of EXtreme au Comiket 60. Jea utilisait déjà régulièrement ce nom depuis le . L'alias speedcore solo de Jea — Killingscum — est utilisé pour la première fois le , lors d'un live. La première apparition live à l'étranger de DJ Sharpnel a lieu à Hong Kong, le . De 2001 à 2003, DJ Sharpnel est régulièrement rejoint en live par un groupe de trois idoles, les iDollSpirits, qui s'occupent de danser et d'interagir avec la foule[2].

Les trois premiers albums de la sous-série SRPC-L sont vendus lors de l'événement M3 du printemps 2002, marquant les premiers albums composés par un membre externe à Sharpnelsound. : The Speed Freak. En juillet, l'alias Cotton Pantie's est créé pour la promotion d'une exposition pour FuriFuri.co (voir tableau « Sous-séries SRPC »). Le , lors de la deuxième édition du Otakuspeedvibe, Early Style Of Otakuspeedvibe 1996→1998 sort, marquant un retour ponctuel de Project Gabbangelion pour la réédition de leur premier album, sorti en 1997[2].

Le Comiket 63 marque la sortie de PPPH - Phat, Pinky, Powerful & Hard!!, mais également celle des deux premiers albums de la sous-série hardstyle SRPC-M. Suite à des problèmes légaux après la diffusion grandissante des musiques de DJ Sharpnel hors du Japon, les treize premiers albums de la série SRPC sont retirés de la vente, et c'est lors du Comiket 65 que le livre 5 Years of the Sharpnelsound 1998-2003 sort – il reste aujourd'hui la source d'informations fiables la plus ancienne connue[2].

Après l'explosion du succès de DJ Sharpnel à l'étranger à partir de 2003, aussi bien sur internet que chez les spécialistes du disque, DJ Sharpnel décide de reforger leur identité live, et c'est en 2005 qu'est créé le nom Sharpnel.net : Jea mixe tandis que Lemmy s'occupe de la vidéo. DJ Sharpnel est conservé pour les représentations lives sans Lemmy, et cette pratique persiste jusqu'à la fin du label en avril 2017. Plusieurs alias uniques ont été créés au gré de leurs besoins, tels que DJ Doll's Renaissance et 12 Male Musicians (男子十二楽坊?)[2].

Un rappel constant aux sources s'exerce après la sortie de Early Style Of Otakuspeedvibe 1996→1998 (SRPC-0011) : Sharpnelsound Collection (SRPC-0015), Yonderdome - The Megamixxx Of Sharpnelsound 1-7! (SRPC-0018), Yonderdome Decade - 10 Years of DJ Sharpnel (SRPC-0028) puis l'événement Otakuspeedvibe Reloaded en septembre 2011 – un mois après la sortie du trentième et dernier album de la série SRPC : Otakuspeedvibe[2].

En 2014, suite aux problèmes légaux posés par l'utilisation de sources protégées et aux changements en sonorité du groupe, la série axée hardtek SRPD voit le jour, avec notamment la seule apparition du nom Niwapnel (composé de DJ Sharpnel et 204) : DupleX EP. Cette année marque également les balbutiements du label dans le monde de la réalité virtuelle[2].

Lors de l'événement M3 du printemps 2015, DJ Sharpnel profite de la conclusion de la série SRPC pour mettre un point final à la saga Sharpnelsound en publiant le livre Sharpnelsound Chronicle, qui résume l'historique du label un peu à la manière du premier livre. Otakuspeedvibe Reloaded 2.0, quatrième et dernier événement du type, a lieu le 29 août suivant[2].

Après quelques annonces à peine dissimulées courant 2016, DJ Sharpnel officialise la fin du label Sharpnelsound en avril 2017. Bien que DJ Sharpnel ait joué pour la dernière fois en live au Bangface Weekender 2017 du 16 au 20 mars 2017, Sharpnel.net continue de se produire jusqu'au 23 avril, au Upshft. Cette annonce est expliquée par Jea en ces termes : « En avril 2017, nous avons mis fin à nos activités dans le monde réel en faveur de mondes comme celui de l'internet, où le temps et l'espace n'ont aucune valeur[2]. »

Sharpnelsound[modifier | modifier le code]

Logo du label Sharpnelsound de 2000 à 2018.

Sharpnelsound est un label indépendant lancé en 1998 par le groupe à Tokyo, au Japon[14]. Le label auto-distribue le premier album du groupe, Sharpnel vs Project Gabbangelion, en août 1998. Sharpnelsound représente les coopérations musicales entre Sharpnel et les autres compositeurs japonais tels que m1dy et M-Project. Entre 1998 et 2013, le groupe sort annuellement ses albums. La discographie de Sharpnel est large et composée de plus d’une cinquantaine d’albums dans lesquels le duo a contribué (plus souvent Jea et Lemmy composant séparément). Dans certaines séries cataloguées SRPC, on recense deux versions. Une première version prévue en CDr pour le Comiket ou autre événement (concerts, festivals, salons) et une autre, avec un contenu – y compris musical – généralement différent, vendue dans les magasins de disques japonais spécialisés comme Guhroovy, ainsi que sur leur page Bandcamp[15].

Le 26 avril 2017, DJ Sharpnel annonce sur le site du label qu'ils mettent fin aux activités du label de musique Sharpnelsound ainsi qu'aux concerts. Jea prend la décision de miser sur la VR (qu'il découvre en 2014) et continue désormais de mixer virtuellement. DJ Sharpnel n'exclut pas de continuer de produire de la musique, mais le duo ne la publiera qu'au travers de labels proches[16]. Leur dernier concert a été le Upsft le 23 avril 2017.

Discographie[modifier | modifier le code]

Série SRPC[14],[17]
Référence Titre Date Notes
Première série du label Sharpnelsound. Les pratiques de graphisme, de mixage, les technologies et les styles ayant évolué, les albums ont considérablement muté et progressé. Jusqu'au 0003, il n'existe que des CD gravés. Du 0004A-B au 0024 (hors contenu réutilisé comme les séries Yonderdome et Sharpnelsound Collection, et les albums Early Style of Otakuspeedvibe 1996→1998 et No Style? No Policy!?), CD gravés lors des événements et CD pressés pour la vente officielle cohabiteront. Cette pratique s'arrêtera de manière généralisée sur toutes les séries aux environs de 2010 avec l'interruption des CD gravés (hors série SRPX). L'alias High Speed Music Team Sharpnel est formé en 1998 après la séparation de Project Gabbangelion et sera utilisé jusqu'en 2000, où Project Gabbangelion connaîtra un bref retour sous l'alias Neon Genesis Gabbangelion. Cette reformation ne sera que temporaire, car elle laissera définitivement place à DJ Sharpnel la même année. La sérié a notamment été fermée à cause de menaces judiciaires récurrentes dues à l'utilisation de matériel protégé.
SRPC-0001 Sharpnel vs. Project Gabbangelion 16-08-1998 Édité et réédité à de nombreuses reprises jusqu'en 2001. Sorti sous l'alias High Speed Music Team Sharpnel.
SRPC-0002 ダブル ダッチ (anglais : Double Dutch) 20-10-1998 Édition très limitée. 40 exemplaires ont été vendus au M3 de septembre 1998 avant qu'il soit retiré de la vente pour cause de mécontentement avec le contenu, jugé trop sombre et différent par le groupe. Les fichiers d'origine ont été perdus, ce qui le rend techniquement impossible à ressortir[18]. Sorti sous l'alias High Speed Music Team Sharpnel.
SRPC-0002.5 フロム・ザ・ハート - From the Heart 07-11-1998 Édition extrêmement limitée (moins de 10 copies). Vendu lors du Hardcore Major League vol. 7, en novembre 1998. Sorti sous l'alias High Speed Music Team Sharpnel. La partie japonaise du titre signifie la même chose.
SRPC-0003 フロム・ザ・はあと 地獄編
(anglais : From the Heart (Hell Part))
31-12-1998 Au moins quatre versions différentes existent[19], dont une avec une couverture complètement différente[20]. Il aurait été gravé de 1998 jusqu'en 2001. Sorti sous l'alias High Speed Music Team Sharpnel.
SRPC‑0004A‑B アタック ザ シャープネル
(anglais : Attack the Sharpnel)
15-08-1999 Compilation double CD qui marqua le début des versions pressées. Sorti sous l'alias High Speed Music Team Sharpnel.
SRPC-0005 レイヴ☆スペクター
(anglais : Rave☆Spector)
31-12-1999 Sorti sous l'alias High Speed Music Team Sharpnel. Les deux dernières pistes diffèrent sur les copies pressées et gravées.
SRPC-0006 エンドレスサマー
(anglais : Endless Summer)
13-08-2000 Trois versions existent. La version limitée gravée contient des données vidéos, images et audio[21]. Suite aux plaintes d'ayants droit, la version pressée a subi un changement de couverture pour remplacer le dessin incriminé, quoique son ombre soit toujours visible sur le obi (carton promotionnel placé sur la tranche d'un album neuf, surtout au Japon)[22],[23]. Vidéo de la partie données du CD.
SRPC-0007 Genesis:0 30-12-2000 Sous l'alias Neon Genesis Gabbangelion (新世紀ガヴァンゲリオン?). Contient une vidéo bonus.
SRPC-0008 S.E.X. - Sound of EXtreme 12-08-2001 Premier album sous l'alias de DJ Sharpnel. Il existe au moins trois versions différentes du CD gravé, dont les pistes diffèrent.
SRPC‑000X 別名おにぎりトラックス
(anglais : Another Name Is Riceball Tracks)
??-10-2001 Album de pistes inédites de 1998 à 2001.
SRPC-0009 ピアッツーピアッ!
(anglais : p2p (parfois Peer 2 Peer!))
30-12-2001 Album inspiré par l'univers du P2P. Contient beaucoup de « pistes-transitions » et s'ouvre sur une œuvre de trance, ce qui reste une exception pour DJ Sharpnel.
SRPC-0010 クロスレートっ!
(anglais : X-Rated!)
11-08-2002 La version gravée est stockée dans un boîtier blanc et contient deux pistes de plus, en plus d'un ordre différent.
SRPC-0011 アーリースタイルオブオタクスピードバイブ
(anglais : Early Style of Otakuspeedvibe 1996‑1998)
18-10-2002 Compilation des pistes de Project Gabbangelion. Sortie sous les titres 強制起動 限定複刻版 et 第壱話 強制起動 (anglais : Episode 0:1 YonderDome) (référence PGCD-01) en 1997.
SRPC-0012 PPPH - Phat, Pinky, Powerful & Hard!! 30-12-2002
SRPC-0013 アニメガバイト
(anglais : Anime Gabba It!)
17-08-2003
SRPC-0014 ノースタイル!ノーポリシー!?
(anglais : No Style? No Policy!?)
12-12-2003 Sorti sous l'alias Killingscum de Jea. Également sorti dans la série SPRK sous la référence SRPK-0001 avec cinq pistes de moins.
SRPC-0015 シャープネルサウンドコレクション壱
(anglais : Sharpnelsound Collection 1)
??-05-2004 Collection des anciennes meilleures pistes.
SRPC-0016 悩殺♥ ハードブレイク
(anglais : Bewitching! Hardbreak)
15-08-2004 L'ordre de certaines chansons varie dans les deux versions.
SRPC-0017 UG☆Psyclone 30-12-2004 La version gravée contient une piste de plus, Same Dream.
SRPC-0018 Yonderdome - The Megamixxx of Sharpnelsound 1‑7! 14-08-2005 CD mixé par Killingscum contenant des titres des sept albums précédents. Yonderdome est retranscrit en japonais par ヨンダードーム. Le nom est inspiré de Thunderdome.
SRPC-0019 マッドブレイクス
(anglais : Mad Breaks)
14-08-2005 L'ordre des pistes varie d'une version à l'autre, et la version gravée contient notamment deux pistes supplémentaires.
SRPC-0020 感脳侵食
(anglais : Brain Violation.)
13-08-2006 L'ordre de certaines chansons varie dans les deux versions.
SRPC-0021 オタクオーバークロックス21
(anglais : Otaku Overclocks 21)
31-12-2006
SRPC-0022 ランニング★★★オールナイトッ!!
(anglais : Running All Night)
31-12-2007
SRPC-0023 二次元サティスファクション
(anglais : 2-Dimensional Satisfaction
(parfois 2D Satisfaction)
)
16-08-2008 Les pistes 2 à 4 sont dans un ordre différent sur les deux versions.
SRPC‑0024 妄殺オタクティクス
(anglais : Delusion O-Tactics)
15‑08‑2009 Dernier album sorti à la fois en CDr et en CD pressé.
SRPC-0025 シャープネルサウンドコレクション弐
(anglais : Sharpnelsound Collection vol. 2)
30-12-2009 Collection des anciennes meilleures pistes parues de 2005 à 2009.
SRPC-0026 再帰進化論
(anglais : Cyclick)
14-08-2010
SRPC-0027 危ないベースライン
(anglais : Bassline Crisis)
13-08-2011 Double CD, sorti lors du Comiket 80.
SRPC-0028 Yonderdome Decade - 10 Years of DJ Sharpnel 31-12-2011 Deuxième CD mixé sous le nom Yonderdome, sorti lors du Comiket 81. Contient des pistes allant du 0008 au 0027.
SRPC-0029 Welcome to the Ottack Universe 11-08-2012 Sorti lors du Comiket 82.
SRPC-0030 オタクスピードバイブ
(anglais : Otakuspeedvibe)
12-08-2013 Dernier album de la série SRPC.
Sous-séries SRPC[14],[17]
Référence Titre Date Notes
Série de Cotton Pantie's.
SRPC-C001 What a Happy Life and Death! ??-07-2002 Référence rétroactivement utilisée par DJ Sharpnel après la sortie du deuxième album sous l'alias Cotton Pantie's[24]. Le CD est à l'origine catalogué sous la référence FURIEX-001, car créé en collaboration avec FuriFuri.co (la compagnie qui a créé le logotype Sharpnelsound) pour leur première exposition promotionnelle (d'où « FuriEx »). C'est le premier album entièrement composé par le duo, sans sampling[2].
SRPC-C002 My Sweet Honey Biscuit! ??-09-2002 Dédié à la mascotte japonaise officieuse de KFC, Bisuke-tan[2].
Brève série solo de Jea axée hardstyle.
SRPC-H001 Life Is Game 05-05-2003 Second projet hardstyle de DJ Jea.
SRPC-H002 5 Years of the Sharpnelsound 1998-2003 31-12-2003 Premier livre sur le label Sharpnelsound, d'où proviennent la majorité des informations connues à ce jour. Entièrement en japonais.
SRPC-H003 Harddrive 150 BPM ‑ Life Is Game Volume 2.0  25-01-2005 Rétroactivement catalogué SRPC-H002[24]. Il est à l'origine sorti sous la référence SRPC-H003, tel qu'imprimé sur la couverture[25]. SRPC-H002 a été un moment cru perdu avant qu'il soit plutôt admis – en croisant les dates de sorties connues et quelques autres informations provenant de passionnés et de ressources en ligne – que cette référence a été attribuée au livre 5 Years of the Sharpnelsound 1998-2003 jusqu'à la création de la série SRPB (voir le tableau « Autres »).
Série speedcore, essentiellement composée par The Speed Freak.
SRPC-L001 Allright, Biaaatch !!! ‑
A Street‑Trash Megamix of Hardcore‑Classics
??-??-2002 Album de The Speed Freak.
SRPC-L002 Shockwave Greatest Hits Megamix 1994-2002 ??-??-2002 Album de The Speed Freak.
SRPC-L003 Noisecore vol. 01 - A Radical Hardcore Mix ??-??-2002 Album de The Speed Freak.
SRPC-L004 Gabberdisco Megamix ??-??-2002 Album de The Speed Freak.
SRPC-L005 スピードコアダンディ
(anglais : Speedcore Dandy)
??-07-2002 Album de m1dy (ミディ?). Ressorti à trois reprises sur différents labels entre 2003 et 2014 sous le titre Speedcore Dandy XXX[26].
SRPC-L006 Demons to Some, Angels to Others -
Hardcore-Mix 11-2007
31-12-2007 Album de The Speed Freak.
SRPC-L007 Break It Oldschool - 100% Classic Breakbeats 31‑12‑2007 Album de The Speed Freak, sous l'alias Biochip C.
Première série hardstyle, en compagnie de différents artistes. Le quatrième opus est toutefois orienté J-core.
SRPC-M001 Hardstyle 4Da Firsttime ??-??-2002 Premier projet hardstyle de DJ Jea.
SRPC-M002 Now or Never ??-??-2002 Album de DJ Chucky.
SRPC‑M003 Hardstyle Tokyo Night Cruising ??-??-2003 Album de DJ Tokyo.
SRPC‑M004 J-Core Revolution 13-08-2006 Album mixé par DJ Yousuke. La référence imprimée sur la couverture est erronée (SRPM-004)[27] et a été – a priori – corrigée par l'artiste dans la discographie du label[24].
Série SRPD[17]
Référence Titre Date Notes
Série axéé hardtek et frenchcore, marquée par une ouverture vers l'étranger et notamment la France (participation de Billx, Darktek, Dr.LoOney, Floxytek, Guigoo, Harry Potar, Mat Weasel et Radium).
SRPD-0001 インビジブルトリガー
(anglais : Invisible Trigger)
31-12-2013 Mix continu plus deux chansons complètes et inédites : Time Looper et Modern of Ghost.
SRPD-0002 ワールドスーパーテック大戦Prime
(anglais : World Super Tek Taisen Prime)
27-04-2014 Premier volet de la quadrilogie World Super Tek Taisen.
SRPD-0003 ワールドスーパーテック大戦SuperS
(anglais : World Super Tek Taisen SuperS)
27-04-2015 Deuxième volet de la quadrilogie World Super Tek Taisen.
SRPD‑0004 ファンタスティック・サマー・イン・
ジャパン

(anglais : Fant4stik Summer in Jap4n.)
02‑08‑2015 Composé par les Fant4stik ainsi que Tanukichi.
SRPD-0005 パニソンはーこーパニック
(anglais : Panison Hardcore Panic)
16-08-2015
SRPD-0006 ワールドスーパーテック大戦Troisieme
(anglais : World Super Tek Taisen Troisieme)
25-10-2015 Troisième volet de la quadrilogie World Super Tek Taisen.
SRPD-0007 東京デバーステート
(anglais : Tokyo/Devastate)
22-10-2015 Composé par The Speed Freak (ザ・スピードフリーク?). Sorti en collaboration avec le label X-Treme Hard.
SRPD-0008 The Sentence Jap4n Edition 31-12-2015 EP composé par les Français de Fant4stik (Billx, Floxytek, Guigoo et Mat Weasel), édité par Undergroundtekno en France. Quatre pistes bonus sont inclues dans la version japonaise.
SRPD-0009 Gabberdisco Compilation -
The Future Sound of Retro vol. 1
31-12-2015 Volume mixé par The Speed Freak axé gabberdisco, un genre marginal de musique alliant hits des années 70 et 80 et sonorités typées gabber.
SRPD-0010 DupleX EP 31-12-2015 Sorti lors du Comiket 89. Composé sous l'alias ニワプネル (anglais : Niwapnel).
SRPD-0011 ワールドスーパーテック大戦Quatrième
(anglais : World Super Tek Taisen Quatrième)
24-04-2016 Dernier volet de la quadrilogie World Super Tek Taisen.
SRPD-0012 Another Gabberdisco Compilation -
The Future Sound of Retro vol. 2
24-04-2016 Second volume de gabberdisco composé par The Speed Freak.
SRPD-0013 侍・スピード・ビーツ
(anglais : Samurai Speed Beats)
14-08-2016 Premier album de Tanukichi. Suite à la fermeture de Sharpnelsound, il continue de publier sur son propre label : hardtek.jp.
Série SRPE[17]
Référence Titre Date Notes
Série expérimentale à visée hypnotique. Chaque CD contient une portion de plusieurs dizaines de minutes où une seiyū parle à l'auditeur de manière envoûtante et sensuelle. Les scripts sont écrits par Jea. Erectortion est retranscrit en japonais par エレクトーション.
SRPE-0001 Erectortion-01 - キモチイイコト
(anglais : Erectortion 01 - Things That Feel Good)
30-12-2009 Interprété par Phan Masaki (誠樹ふぁん?).
SRPE-0002 Erectortion-02 - 誘惑催眠ガール
(anglais : Erectortion 02 - Hypnotic Temptation Girl)
30-10-2011 Interprété par Kotone Akatsuki (紅月ことね?).
Série SRPK[17]
Référence Titre Date Notes
Série speedcore de Killingscum et 音圧愚連隊 (anglais : Sound Pressure Gangsta) (m1dy et Jea). Collaboration partielle avec le label de m1dy : Mob Squad Tokyo.
SRPK-0001 ノースタイル!ノーポリシー!?
(anglais : No Style? No Policy!?)
12-12-2003 Également sorti dans la série SPRC sous la référence SRPC-0014 avec cinq pistes de plus.
SRPK-0002 暴走歌謡大全集 (anglais : Wild Ballad Complete Works) 02-05-2004 Featuring avec m1dy.
SRPK‑0003 爆萌電波注意報! (anglais : Explosive Radio Wave Warning!) 30‑12‑2009 Featuring avec m1dy. Également sorti sous le label Mob Squad Tokyo sous la référence MSTCD004.
SRPK-0004 妄毒劇場公演中!
(anglais : Deadly Poison Public Theater Performance!)
30-12-2014 Featuring avec m1dy. Également sorti sous le label Mob Squad Tokyo sous la référence MSTCD017.
Série SRPX[17]
Référence Titre Date Notes
Série entièrement dédiée à la promotion. Tous les CD sont gravés et contiennent des mixes complets de l'ensemble du catalogue Sharpnelsound, souvent joués et donnés à des événements à l'étranger.
SRPX‑0001 Ver1.0 31‑12‑2013 Donné avec Invisible Trigger. Design du CD.
SRPX-0002 Ver2.0 17-08-2014 Donné pour l'achat d'une serviette ou d'un T-shirt Sharpnelsound lors du Comiket 86.
SRPX-0003 ドコミ限定 (anglais : DoKomi Limited) 23-05-2015 Édition de 200 copies limitées pour l'événement DoKomi en Allemagne.
SRPX-0004 Colossalcon2016 Limited 04-06-2016 Disponible lors de la Colossalcon2016 en Ohio et du Whatever Waves 01 à Tokyo.
SRPX-0005 オタスピライブミックスりどーでっど2.0!
(anglais : Otakuspeedvibe Live Mix Reloaded 2.0)
14-08-2016 Vendu lors du Comiket 90, mixé par Loctek.
SRPX-0006 Upshft Limited 23-04-2017 Dernier objet catalogué chez Sharpnelsound avant leur fermeture définitive le lendemain de la sortie. Distribué lors de l'événement Upshft à Tokyo.
Autres[17]
Référence Titre Date Notes
SRPB : Série anecdotique réservée aux livres. Par absence apparente d'un premier livre catalogué SRPB-0001, il est communément admis que 5 Years of the Sharpnelsound 1998-2003 a récupéré cette référence dans un souci de logique après coup, laissant son ancienne référence vacante et menant ainsi à la rétrogradation de l'album SPRC-H003 vers SRPC-H002, tel que supposé plus haut.
SRPB‑0002 Sharpnelsound Chronicle 26‑04‑2015 Livre faisant le résumé de l'histoire de Sharpnelsound depuis la fin des années 90. Un CD gravé intitulé 完全網羅は無理でしたMix (anglais : Complete Comprehension Was Impossible Mix) est inclus. Entièrement en japonais.
OSVC : Série constituée d'une seule référence. Seul sous-label connu de Sharpnelsound : Otakuspeedvibe.
OSVC‑0001 Otakuspeedvibe Sampler ??‑??‑2002 Sampler réservé à la promotion de la tournée japonaise de The Speed Freak. Produit par DJ C-Type, ami de DJ Sharpnel avec qui il formait The Speedlolita.

En dehors des tableaux ci-dessus, Sharpnelsound a distribué nombre d'albums pour d'autres labels (entre autres : Teikoku Records) et artistes (comme The Speed Freak) et a distribué certaines pistes propriétaires pour publication externe (Jersey☆Spirit chez Lolistyle Gabbers, par exemple). DJ Sharpnel a également publié certains albums et quelques pistes exclusivement sur d'autres labels (notamment Gabba Disco, en association avec M-Project).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « FFR Song List - Click column titles to Sort », sur flashflashrevolution.com (consulté le 23 juillet 2014).
  2. a b c d e f g h i j k l m n o et p (ja + en) « 第52回「SHARPNELSOUND」/ #52 "SHARPNELSOUND": 面白外人イアンの「謎の文化チガイ」 / Fascinating Foreigner Ian presents “Enigmatic Cultural Differences” », sur chigai.pico2culture.jp (consulté le 15 avril 2018)
  3. (ja) « 日本のアニメから生まれた音楽ジャンル「J-CORE」とは? », sur Gigazine,‎ (consulté le 11 octobre 2017).
  4. (en) « Direct Sample of Vocals / Lyrics », sur WhoSampled (consulté le 11 octobre 2017).
  5. (ja) « 【広報魂】声優・たみやすともえさん、中恵光城さん独占インタビュー », sur otakei.otakuma.net,‎ (consulté le 11 octobre 2017).
  6. (ja) « 【広報魂】榊原ゆいさんゲスト出演!「SUPER SHOT5 Special edition」発売記念イベントレポート―楽屋の様子も限定公開!― », sur otakei.otakuma.net (consulté le 11 octobre 2017).
  7. (ja) « 渋谷ハロウィンサーキットにブリトラ、チーナ、澁谷逆太郎ら », sur natalie.mu (consulté le 11 octobre 2017).
  8. (ja) « めいさいアイドル☆あいむちゃん♪ », sur p.eagate.573.jp (consulté le 11 octobre 2017).
  9. (ja) « お命ちょうDAI!901娘 », sur p.eagate.573.jp (consulté le 11 octobre 2017).
  10. (ja) « 「バトルガレッガコンプリートサウンドトラック」発売決定 », sur game.watch.impress.co.jp,‎ (consulté le 11 octobre 2017).
  11. (ja) « ミュージック フロム ゲームワールド:Track 88 「バトルガレッガ」「戦国BASARA」 », sur 4gamer.net (consulté le 11 octobre 2017).
  12. (ja) « SDVX機台移植PC版 《SOUND VOLTEX III(e-AMUSEMENT CLOUD)》α測試開始! », sur home.gamer.com.tw (consulté le 11 octobre 2017).
  13. (en) « 100-200 + Tanigon - Crossbreed », sur Discogs (consulté le 15 avril 2018)
  14. a b et c Voir le catalogue sur sharpnel.com (archive 2008)
  15. « Merch from DJ SHARPNEL », sur DJ SHARPNEL (consulté le 14 avril 2018)
  16. « Announcement : SHARPNELSOUND turn into virtual world. », sur Site officiel de Sharpnelsound (consulté le 14 avril 2018)
  17. a b c d e f et g https://www.discogs.com/fr/label/16303-Sharpnelsound
  18. (en) « 高速音楽隊シャープネル - ダブル ダッチ / Double Dutch (CDr, Album) at Discogs », sur www.discogs.com (consulté le 15 avril 2018)
  19. (en) « 高速音楽隊シャープネル - フロム・ザ・はあと 地獄編 at Discogs », sur www.discogs.com (consulté le 14 avril 2018)
  20. (ja) « R-2059644-1518218268-3129.jpeg.jpg (600×521) », sur img.discogs.com (consulté le 14 avril 2018)
  21. (en) « 高速音楽隊シャープネル - Endless Summer / エンドレスサマー (CDr, Album) at Discogs », sur www.discogs.com (consulté le 14 avril 2018)
  22. (en) « 高速音楽隊シャープネル - Endless Summer (CD, Album) at Discogs », sur ww.discogs.com (consulté le 14 avril 2018)
  23. (en) « 高速音楽隊シャープネル - Endless Summer (CD, Album) at Discogs », sur ww.discogs.com (consulté le 14 avril 2018)
  24. a b et c (ja) « リリース一覧 », sur www.sharpnel.com (consulté le 14 avril 2018)
  25. (en) « R-390243-1518390028-3981.jpeg.jpg (599×472) », sur img.discogs.com (consulté le 14 avril 2018)
  26. (en) « m1dy = ミディ* - Speedcore Dandy = スピードコアダンディ », sur Discogs (consulté le 21 septembre 2018)
  27. (en) « R-761957-1451859554-9369.jpeg.jpg (599×468) », sur img.discogs.com (consulté le 14 avril 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]