Serge Papin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Papin.
Serge Papin
Naissance (62 ans)
Saint-Gilles-Croix-de-Vie
Nationalité Drapeau de la France Française
Pays de résidence France
Profession
PDG de Système U

Serge Papin, né le à Saint-Gilles-Croix-de-Vie en Vendée, est un chef d'entreprise français. Il est depuis 2005 le PDG du groupement coopératif Système U (Les magasins U : Super U, Hyper U, Utile, U express).

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Serge Papin est né de parents épiciers en mandat-gérance[1]. À l'âge de 8 ans, il déménage dans le bocage vendéen à La Châtaigneraie où son père rachète un magasin Codec dans la rue du Commerce[1].

Serge Papin passe son adolescence comme pensionnaire chez des prêtres séculiers[2],[Note 1] au collège Saint-Joseph de Fontenay-le-Comte[1]. Il est exclu lors de l'année de sa 3e, et entame ensuite une année de comptabilité[3]. Il obtient un BEP Commerce après avoir quitté la filière comptable en 1re année.

En 1972, Serge Papin entre comme manutentionnaire à l'Intermarché de Fontenay-le-Comte[3].

Après son service militaire[4], il suit une formation de commerce à la CCI de Nantes[5].

Carrière chez Système U[modifier | modifier le code]

En 1976, il entre comme promoteur des ventes à la centrale Loire-Atlantique des UNICO (ancêtre des Super U), devenue centrale régionale de Système U Ouest[5],[4],[6].

En 1979, il crée le service communication de Système U Ouest[7]. En 1981, il rejoint la supérette UNICO de Chantonnay[5], chargé de la création du service communication à la centrale Système U[6]. En 1984, il prend la direction de l'UNICO devenu Super U de Chantonnay[4].

En 1989, il rachète le magasin Super U de Chantonnay[4].

Le GIE Écovalor (rebaptisé U Éco Raison, projet depuis étendu à l'échelle de la Bretagne puis national) est créé sous son impulsion et de celle du président de Fleury Michon Yves Gonnord. Cette usine créée en 1994 est chargé du retraitement des déchets d'emballages pour les magasins U de Vendée[8].

En 1997, il est vice-président de Système U Ouest et responsable du comité d'enseigne du groupement[9]. En 1998, il devient directeur général à la Centrale régionale Ouest de Système U[10]. Cette même année il vend son magasin Super U devenu Hyper U à Chantonnay et démissionne du groupement coopératif Système U après l'hypothèse d'un rapprochement entre les Leclerc et Système U[pas clair][5].

Il devient chargé du développement de l’enseigne de restauration rapide Graine d'appétit (Fleury Michon) qui ouvrira durant la fin de l'année suivante[11],[7]. En 1999, quelques mois plus tard, il est rappelé par Jean-Claude Jaunait, alors président du groupement coopératif Système U et ami de ses parents, qui lui propose une place au conseil d'administration de la centrale d'achats de Système U Ouest, la plus importante du groupe[5].

Il rachète avec son cousin Stéphane Praud en 2000 le Super U lancé par ses oncles et son père de Bretignolles-sur-Mer sur la côte de lumière en Vendée[5],[4].

En 2003, il est nommé vice-président du groupement Système U chargé de l'animation des réseaux et des hommes[12],[6].

En 2005, Serge Papin est nommé PDG de la centrale nationale du groupement coopératif Système U en remplacement de Yves Bartholomé démissionnaire qui assurait l'intérim de Jean-Claude Jaunait président depuis 30 ans, élu par vote du conseil d'administration à sa tête à l'unanimité[12]. Il est accompagné à la vice-présidence par Roger Thune pour la partie commerciale et administrative, et d'un autre vice-président pour la partie commerciale[13]. Il déménage à Paris, divorce et fait transférer le siège de système U de Créteil à Rungis[5].

En 2006, il est réélu pour six ans à la tête du groupement Système U[14].

À partir de janvier 2007 les magasins de grande surface ont la possibilité de diffuser de la publicité pour la première fois à la télévision. Serge Papin avec Jean-Marie Dru de l'agence TBWA pour le compte des magasins U lance les spots publicitaires télévisés. Les spots se font avec la complicité du comédien Daniel Prévost qui prête déjà sa voix pour les spots à la radio depuis plus de 20 ans[2].

Courant 2009, Serge Papin, pourtant vice-président d'European Marketing Distribution, annonce que son groupe va changer de centrale d'achat. Il se passionne pour la littérature et crée avec Louis-Marie Barbarit une maison d'édition, Mosée éditions, dont le nom est inspiré de celui d'une rivière vendéenne[2]. Avec la mort de Louis-Marie Barbarit, la maison d'édition disparaît.

En mai 2011, Serge Papin décline une offre émanant de Lars Olofsson alors président du groupe Groupe Carrefour qui lui propose de prendre la tête de Carrefour France en remplacement de James McCann, transfuge de Tesco fraîchement limogé[15].

En 2012, il rachète à sa sœur cadette Marylène le magasin Super U (ex-Codec) qui fut celui de son père à La Châtaigneraie[2].

Sa proximité avec le comédien Alain Chabat est à l'origine d'un partenariat commercial des Magasins U avec le film Sur la piste du Marsupilami que ce dernier a réalisé[2]. C'est aussi l'année de sa seconde réélection pour six ans à la tête du groupement Système U. Il est de nouveau réélu à l'unanimité par les administrateurs du groupement[2],[16].

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Serge Papin est père de quatre filles nées de sa première épouse, et d'un garçon nommé Alban né en 2010 de sa seconde épouse[2],[5].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Ce n'étaient pas les jésuites qui tenaient le collège Saint-Joseph de Fontenay-le-Comte, mais les prêtres séculiers du diocèse de Luçon

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Philippe Ecalle, Serge Papin, « l’épicier » avec le cœur à gauche », Journal du Dimanche, 20 mai 2012
  2. a, b, c, d, e, f et g Marie Nicot, « Serge Papin, un épicier en campagne », Journal du Dimanche, 25 mars 2012
  3. a et b « Portrait de Serge Papin », Le Monde, sur le systemeu-sud.com par le journal Le Monde,
  4. a, b, c, d et e « Serge Papin, l'anti Michel-Édouard Leclerc », Le Figaro
  5. a, b, c, d, e, f, g et h « Serge Papin president directeur-general de Systeme U », Challenges, 3 avril 2009 Erreur de référence : Balise <ref> non valide ; le nom « Serge Papin president directeur-general de Systeme U » est défini plusieurs fois avec des contenus différents
  6. a, b et c « Serge Papin (Système U), le commerce autrement », e-Marketing.fr, 1 juillet 2007
  7. a et b « Président de Système U : Serge PAPIN », Lineaires.com, 2 mai 2011
  8. «Quand les U se font « nouveaux recycleurs », LSA, 28 mai 1998
  9. « Forme de gestion : les indépendants n'ont pas dit leur dernier mot », LSA, 5 juin 1997
  10. « Carte U : les raisons du succès », LSA, 3 février 2005
  11. « Pourquoi des industriels deviennent restaurateurs », LSA, 13 juillet 2000
  12. a et b « Serge Papin, président pour un nouveau Système U », LSA, 3 février 2005
  13. « Serge Papin devient PDG de Système U», sur LSA.fr, 3 février 2005
  14. « Serge Papin réélu pour 6 ans à la présidence de Système U », LSA, 23 mars 2005
  15. « Un groupe brésilien pourrait entrer au capital de Carrefour », Le Figaro, 23 mai 2011
  16. « Système U. Le Vendéen Serge Papin reconduit pour six ans », sur maville.com, 7 juin 2012