Jean-Marie Dru

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un homme d'affaires image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant un homme d'affaires français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dru.

Jean-Marie Dru, né en 1947, est un publicitaire français, actuellement Chairman de TBWA, groupe de communication mondial basé à New York. Le 23 juin 2015, il est élu président de l'UNICEF France[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Né d'un père commerçant (distribution de produits frais)[2], et diplômé d'HEC, Jean-Marie Dru entre en 1971 chez Dupuy-Compton (devenue Saatchi and Saatchi France), agence dont il devient rapidement directeur de création. À partir de 1979, il est directeur général de Young & Rubicam, qu'il quitte en 1984 pour créer avec trois associés (Jean-Claude Boulet, Marie-Catherine Dupuy et Jean-Pierre Petit) une nouvelle agence de publicité baptisée BDDP (Boulet Dru Dupuy Petit), à partir de l'agence Snip 4[3].

Au début des années 1990, la mauvaise gestion des comptes de BDDP propulse l'agence au bord de la faillite[2]. Après plusieurs années de difficultés financières, BDDP est racheté en 1998 par Omnicom, premier groupe mondial de communication qui le fusionne avec un autre réseau d'agences, TBWA. Jean-Marie Dru prend la tête de l'entité ainsi créée, qui conserve le nom de TBWA. En 2001, il est nommé président et CEO de TBWA Worldwide[4]. Il quitte la présidence du groupe en 2007, remplacé par Tom Carroll, mais conserve une position de Chairman.

Jean-Marie Dru est l'auteur du concept de "disruption" (proche du concept de création de rupture, qu'il définit dans un premier temps en 1984 comme "saut créatif"), qu'il développe dans plusieurs ouvrages consacrés à la création publicitaire, à l'innovation et à la communication. Cette technique intellectuelle est l'un des piliers de la culture d'entreprise de TBWA[5].

Autres activités[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Le Saut créatif (Ed. Jean-Claude Lattès, 1984)
  • Disruption (Ed. Village mondial, 1997)
  • Disruption Live, ouvrage collectif (Ed. Village Mondial, 2002, ISBN 2744060356)
  • La Publicité autrement (Gallimard, 2007, ISBN 2070782913)
  • Jet lag (Grasset, 2011, ISBN 2246790123)[7]

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il a 5 enfants : Pierre-Marie, François-Marie, Noémie, Clémence et Matthieu. Ses deux premiers enfants sont le fruit de son premier mariage avec Marie-Catherine Dupuy[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Site officiel de l'Unicef France. Election de monsieur Jean-Marie Dru à la tête de l'Unicef France. 23 juin 2015
  2. a, b et c Isabelle Mas, Géraldine Meignan, « Jean-Marie Dru, le fils de pub qui fascine l'Amérique », sur Lexpress.fr,‎
  3. « Portrait de Jean-Marie Dru », sur Lenouveleconomiste.com,‎
  4. « Jean-Marie Dru : au top », sur Strategies.fr,‎
  5. Franck Gintrand, « Pourquoi la disruption selon Jean-Marie est un concept très peu disruptif », sur Journaldunet.com,‎
  6. a, b et c « Jean-Michel Dru est le président de la Fondation de l'Académie de médecine nouvellement créée », sur Leschos.fr,‎
  7. Hélène Reitzaum, Philippe Larroque, « Jean-Marie Dru : «La publicité est une loupe» », sur Lefigaro.fr,‎

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]