Secteur 1 (Bucarest)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Sector 1 (Bucarest))

Bucarest et ses 6 secteurs
1er secteur de Bucarest
Blason de Bucarest et ses 6 secteurs
Héraldique
Secteur 1 (Bucarest)
Athénée roumain
Administration
Pays Drapeau de la Roumanie Roumanie
Quartiers administratifs Aviatorilor
Primăverii
Băneasa
Dorobanți
Maire
Mandat
Clotilde Armand (USR)
depuis 2020
Démographie
Population 225 453 hab. (2011)
Densité 3 339 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 25′ 00″ nord, 26° 06′ 00″ est
Altitude Min. 90 m
Max. 60 m
Superficie 6 752,28 ha = 67,522 8 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Bucarest
Voir sur la carte administrative de Bucarest
City locator 14.svg
Géolocalisation sur la carte : Bucarest
Voir sur la carte topographique de Bucarest
City locator 14.svg

Le secteur 1 est l'une des six divisions administratives de la ville de Bucarest, capitale de la Roumanie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le secteur s'étend sur 6 752 hectares dans la partie nord-ouest de la ville. Il est limitrophe du secteur 2 à l'est, du secteur 5 au sud, et du secteur 6 au sud-ouest.

Quartiers[modifier | modifier le code]


Politique[modifier | modifier le code]

Résultats des élections municipales de 2020
Parti Sièges
Alliance USR-PLUS (USR-PLUS)
9  /  27
Parti social-démocrate (PSD)
9  /  27
Parti national libéral (PNL)
6  /  27
Parti Mouvement populaire (PMP)
3  /  27

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Nom Parti Début du mandat Fin du mandat
Flor Pomponiu [1] PNL 1992 1996
George Pădure Ind 1996 2000
Vasile Gherasim [2] PDL 2000 2004
Andrei Chiliman PNL 2004 2016
Dan Tudorache PSD 2016 2020
Clotilde Armand USR-PLUS 2020 2024

Economie[modifier | modifier le code]

Le secteur 1 abrite le siège de plusieurs sociétés telles que Blue Air, JeTran Air et Petrom. Il est aussi connu pour être le secteur le plus riche de Bucarest

Musées[modifier | modifier le code]

Jumelage[modifier | modifier le code]

Le secteur 1 de Bucarest est lié avec les villes suivantes :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (ro) « Primele alegeri locale libere, 1992 – documentar », sur financiarul.ro, (consulté le )
  2. (ro) « Valerian Vreme și Vasile Gherasim s-au înscris în UNPR », sur www.digi24.ro, (consulté le )