Saint-Michel-l'Écluse-et-Léparon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Michel.

Saint-Michel-l'Écluse-et-Léparon
(Saint-Michel-Léparon)
Saint-Michel-l'Écluse-et-Léparon
La mairie annexe en 2018.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Dordogne
Commune La Roche-Chalais
Statut Commune associée
Maire délégué André Viaud
2014-2020
Code commune 24469
Démographie
Population 667 hab. (2015)
Géographie
Coordonnées 45° 08′ 32″ nord, 0° 04′ 50″ est
Historique
Date de fusion 1er janvier 1973
Commune(s) d’intégration La Roche-Chalais
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Dordogne

Voir sur la carte administrative de la Dordogne
City locator 15.svg
Saint-Michel-l'Écluse-et-Léparon

Géolocalisation sur la carte : Dordogne

Voir sur la carte topographique de la Dordogne
City locator 15.svg
Saint-Michel-l'Écluse-et-Léparon

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Saint-Michel-l'Écluse-et-Léparon

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Saint-Michel-l'Écluse-et-Léparon

Saint-Michel-l'Écluse-et-Léparon (nom officiel), abrégé localement en Saint-Michel-Léparon, est une ancienne commune française située dans le département de la Dordogne, en région Nouvelle-Aquitaine. Depuis 1973, elle est associée à la commune de La Roche-Chalais.

Géographie[modifier | modifier le code]

En limite occidentale de la forêt de la Double, dans l'ouest du département de la Dordogne, Saint-Michel-l'Écluse-et-Léparon forme la partie orientale de la commune de La Roche-Chalais.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Panneau d'entrée dans le bourg de Saint-Michel-l'Écluse.

Le nom officiel de la commune est Saint-Michel-l'Écluse-et-Léparon[1], même si localement le nom est abrégé en Saint-Michel-Léparon, comme le prouvent les inscriptions figurant sur les panneaux routiers du bourg de Saint-Michel-l'Écluse et sur le monument aux morts.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1825, la commune de Léparon fusionne avec celle de Saint-Michel-l'Écluse qui prend alors le nom de Saint-Michel-l'Écluse-et-Léparon[2].

Le , elle entre en fusion-association avec celles de Saint-Michel-de-Rivière et de La Roche-Chalais, cette dernière prenant alors le nom de La Roche-de-Saint-Michel[1], qu'elle ne garde que peu de temps, redevenant La Roche-Chalais dès le [3].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Rattachements administratifs et électoraux[modifier | modifier le code]

Dès 1790, la commune de Saint-Michel-l'Écluse est rattachée au canton de Laroche Chalais qui dépend du district de Ribérac jusqu'en 1795, date de suppression des districts. Lorsque ce canton est supprimé par la loi du 8 pluviôse an IX () portant sur la « réduction du nombre de justices de paix », la commune est rattachée au canton de Saint-Aulaye dépendant de l'arrondissement de Ribérac[2]. Cet arrondissement est supprimé en 1926 et ses communes rattachées à l'arrondissement de Périgueux. En 1825, la commune de Léparon fusionne avec celle de Saint-Michel-l'Écluse qui prend alors le nom de Saint-Michel-l'Écluse-et-Léparon[2]. En 1973, Saint-Michel-l'Écluse-et-Léparon fusionne avec La Roche-Chalais.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Jusqu'en 1825, les communes de Léparon et de Saint-Michel-l'Écluse étaient indépendantes.

Avant la fusion des communes de 1827[modifier | modifier le code]

Évolution démographique de Saint-Michel-l'Écluse
1793 1800 1806 1821
635632537483
(Source : Ldh/EHESS/Cassini[2])
Évolution démographique de Léparon
1793 1800 1806 1821
377310372441
(Source : Ldh/EHESS/Cassini[4])

Après la fusion des communes[modifier | modifier le code]

Au , la commune associée de Saint-Michel-l'Écluse-et-Léparon compte 671 habitants[5].

Évolution démographique
1831 1836 1841 1846 1851 1856 1861 1866 1872
1 2741 2781 2331 3251 2301 3381 3231 4341 334
1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906 1911 1921
1 3151 3541 3321 3491 2861 2581 2501 2621 044
1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 - -
1 028961899808791722697--
À partir de 1962 : population sans doubles comptes.
(Source : Ldh/EHESS/Cassini [2].)

Manifestations culturelles ou sportives[modifier | modifier le code]

Au printemps, le « circuit Charlemagne » propose divers parcours de randonnées de marche, marche nordique ou VTT, de 8,5 km jusqu'à 30 km, en forêt de la Double (15e édition en avril 2019[6]). Les éditions des deux années précédentes avaient rassemblé chacune plus de 900 participants[6].

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L'église Saint-Michel de Saint-Michel-l'Écluse, du XIIe siècle, fortement remaniée à plusieurs époques[7]. En l'an 1112, cette église priorale est notée sous la forme S. Michael de la Clusa dans le cartulaire de l'abbaye de La Sauve-Majeure[8].
  • L'église Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Léparon des XIIe et XIIIe siècles[9]. Elle était identifiée dans le cartulaire de l'abbaye de Baignes sous la forme S. Paulus de Sparro[8].
  • Au lieu-dit Saint-Sicaire subsiste un château[10] ; c'était aussi l'emplacement d'une ancienne chapelle mentionnée dans un pouillé du XIIIe siècle comme Ecclesia de S. Sicario, qui fut une paroisse[8].
  • Au sud, au lieu-dit le Bost, la chapelle Saint-Martin et son cimetière subsistent[8],[11].
  • Le cartulaire de l'abbaye de La Sauve-Majeure mentionnait également en 1112 une chapelle ou église Saint-Pierre (S. Petrus de Fainaia) correspondant au lieu-dit le Fénage[8].

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Commune de Saint-Michel-l'Écluse-et-Léparon (24469) - commune associée sur le site de l'Insee, consulté le 13 mars 2018.
  2. a b c d et e « Notice communale de Saint-Michel-l'Écluse-et-Léparon », sur Ldh/EHESS/Cassini (consulté le 6 avril 2013)
  3. Commune de La Roche-Chalais (24354) - commune actuelle sur le site de l'Insee, consulté le 13 mars 2018.
  4. « Notice communale de Léparon », sur Ldh/EHESS/Cassini (consulté le 6 mars 2013).
  5. [PDF] Populations légales 2016 - Fichier Dordogne, p. 24-11 sur le site de l'Insee, consulté le 25 avril 2019.
  6. a et b « La Charlemagne dans le viseur », Sud Ouest édition Périgueux, 25 avril 2019, p. 18.
  7. Inventaire général du patrimoine culturel, « église paroissiale Saint-Michel », notice no IA24000734, base Mérimée, ministère français de la Culture, consultée le 10 mars 2018.
  8. a b c d et e Abbé Carles, Dictionnaire des paroisses du Périgord, éditions du Roc de Bourzac, Bayac, 2004, (réédition à l'identique de celle de 1884 : Les titulaires et patrons du diocèse de Périgueux et de Sarlat), (ISBN 2-87624-125-0), p. 279.
  9. Inventaire général du patrimoine culturel, « église paroissiale Saint-Pierre-et-Saint-Paul », notice no IA24000735, base Mérimée, ministère français de la Culture, consultée le 10 mars 2018.
  10. « Ch. » sur Géoportail (consulté le 10 mars 2018). .
  11. « Chap. Cim. » sur Géoportail (consulté le 10 mars 2018). .