Saint-Michel-de-Rivière

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Michel.

Saint-Michel-de-Rivière
Saint-Michel-de-Rivière
L'église de Saint-Michel-de-Rivière.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Dordogne
Commune La Roche-Chalais
Statut Commune associée
Maire délégué Joël Gobin
2014-2020
Code commune 24467
Démographie
Population 797 hab. (2015)
Géographie
Coordonnées 45° 07′ 56″ nord, 0° 01′ 17″ ouest
Historique
Date de fusion 1er janvier 1973
Commune(s) d’intégration La Roche-Chalais
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Nouvelle-Aquitaine

Voir sur la carte administrative de Nouvelle-Aquitaine
City locator 15.svg
Saint-Michel-de-Rivière

Géolocalisation sur la carte : Dordogne

Voir sur la carte topographique de la Dordogne
City locator 15.svg
Saint-Michel-de-Rivière

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Saint-Michel-de-Rivière

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Saint-Michel-de-Rivière

Saint-Michel-de-Rivière est une ancienne commune française située dans le département de la Dordogne, en région Nouvelle-Aquitaine. Depuis 1973, elle est associée à la commune de La Roche-Chalais.

Géographie[modifier | modifier le code]

En limite occidentale de la Double, dans l'ouest du département de la Dordogne, Saint-Michel-de-Rivière forme la partie sud-ouest de la commune de La Roche-Chalais. C'est sur son territoire, près des lieux-dits le Clair et les Grouets, au niveau de la Dronne, que se situe le point le plus occidental du département de la Dordogne[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1460 est mentionnée l'église du lieu sous la forme latine Præceptoria S. Michaelis de Riparia[2].

Créée à la Révolution, la commune de Saint-Michel-de-Rivière fusionne avec celle de La Roche-Chalais quelques années plus tard[3]. En 1888, elle reprend son indépendance[3].

La commune de Saint-Michel-de-Rivière fut en septembre 1852 la première en Dordogne à voir passer le train, sur la ligne Bordeaux-Paris[réf. nécessaire].

Le , elle entre en fusion-association avec celles de Saint-Michel-l'Écluse-et-Léparon et de La Roche-Chalais, cette dernière prenant alors le nom de La Roche-de-Saint-Michel[4], qu'elle ne garde que peu de temps, redevenant La Roche-Chalais dès le [5].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Rattachements administratifs et électoraux[modifier | modifier le code]

Dès 1790, la commune de Saint-Michel-de-Rivière est rattachée au canton de Laroche Chalais qui dépend du district de Ribérac jusqu'en 1795, date de suppression des districts. Avant 1801 et jusqu'en 1888, elle fusionne avec La Roche-Chalais. Redevenue indépendante, elle est rattachée au canton de Saint-Aulaye dépendant de l'arrondissement de Ribérac[3]. Cet arrondissement est supprimé en 1926 et ses communes rattachées à l'arrondissement de Périgueux. En 1973, Saint-Michel-de-Rivière fusionne à nouveau avec La Roche-Chalais.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Au , la commune associée de Saint-Michel-de-Rivière compte 801 habitants[6].

Évolution démographique
1793 1891 1896 1901 1906 1911 1921
700676616592580583569
1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968
525507487519629641683
À partir de 1962 : population sans doubles comptes.
(Source : Ldh/EHESS/Cassini [3].)

Remarque[modifier | modifier le code]

Lors des recensements de 1800 à 1886, Saint-Michel-de-Rivière avait fusionné avec La Roche-Chalais.

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

Fin septembre de chaque année, fête patronale (49e édition en 2019 avec attractions foraines, concours de pétanque, défilé de majorettes, épreuve cycliste et feu d'artifice)[7].

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Sites et monuments[modifier | modifier le code]

L'église Saint Michel[2] datant du Moyen Âge, est inscrite depuis 1925 au titre des monuments historiques pour sa façade[8].

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « ouest-sud-ouest de le Clair » sur Géoportail (consulté le 9 avril 2013).
  2. a et b Abbé Carles, Dictionnaire des paroisses du Périgord, éditions du Roc de Bourzac, Bayac, 2004, (réédition à l'identique de celle de 1884 : Les titulaires et patrons du diocèse de Périgueux et de Sarlat), (ISBN 2-87624-125-0), p. 279.
  3. a b c et d « Notice communale de Saint-Michel-de-Rivière », sur Ldh/EHESS/Cassini (consulté le 8 avril 2013)
  4. Commune de Saint-Michel-de-Rivière (24467) - commune associée, Insee, consulté le 28 novembre 2018.
  5. Commune de La Roche-Chalais (24354) - commune actuelle, Insee, consulté le 28 novembre 2018.
  6. [PDF] Populations légales 2016 - Fichier Dordogne, p. 24-11 sur le site de l'Insee, consulté le 25 avril 2019.
  7. « Saint-Michel-de-Rivière en fête ce week-end », Sud Ouest édition Périgueux, 24 septembre 2019, p. 19.
  8. « Eglise de Saint-Michel-de-Rivière », notice no PA00082782, base Mérimée, ministère français de la Culture, consultée le 9 mars 2018.