Sûreté publique de Monaco

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sûreté publique de Monaco
Cadre
Pays

La Sûreté publique de Monaco est le service de police nationale de la principauté. Elle est une branche du Département de l'Intérieur de Monaco.

Missions[modifier | modifier le code]

La Sûreté publique a pour missions :

  • le maintien de l'ordre public,
  • la sécurité des personnes et des biens,
  • la surveillance du territoire,
  • et les tâches de police administrative ou judiciaire qui lui sont confiées par la législation de Monaco.

Organisation[modifier | modifier le code]

La Sûreté Publique, en plus d'un Cabinet de Direction, est composée 5 divisions spécialisées.

Cabinet de direction[modifier | modifier le code]

  • La Section des informations générales, des études et du renseignement (SIGER), service de renseignements de la principauté
  • Le Secrétariat de Direction apporte un soutien au Chef de service.
  • Le Poste de commandement et des transmissions opérationnelles. Le PCTO gère aussi les déclenchements d’alarmes ainsi que la télésurveillance implantée sur le territoire et met en œuvre les plans de secours et de rappel du personnel.
  • La Cellule Conseiller technique est chargée, d'une part d'une mission d'intelligence économique auprès des sociétés monégasques et, d'autre part, d'une démarche de prévention des risques permettant de réduire notablement les risques en matière de sécurité et de prévenir les situations graves.
  • Le Groupe de sécurité de la Famille Souveraine assure la protection du Prince Souverain et celle de Sa Famille lors des déplacements privés ou lors des voyages officiels.
  • L’inspection générale des Services de police (IGSP) intervient sur instruction du Ministre d'État ou du Conseiller de Gouvernement pour l'Intérieur ou, avec l'accord de ce dernier, à la demande du Directeur de la Sûreté publique. La justice monégasque peut également la saisir.
  • Le Secrétariat général et la Cellule vaguemestre

Divisions de la DSP[modifier | modifier le code]

Cinq divisions constituent la DSP

  • Division de l'administration et de la formation,
  • Division de police administrative,
  • Division de police judiciaire,
  • Division de police urbaine (294 personnels),
  • Division de police maritime et aéroportuaire (DPMA).
  • Division de Protection de La Famille Princière

Le Groupe de Protection, de surveillance et d'intervention (GPSI)[modifier | modifier le code]

Intégré à la Division de police urbaine, le GPSI combine les rôles d'un groupe d'intervention et d'une brigade anti-criminalité. Le groupe est ainsi destiné à intervenir dans les situations à risques de type prise d'otages, mais également à participer à la surveillance générale de la Principauté de Monaco avec un objectif permanent de lutte soutenue contre toutes les formes de criminalité, de la petite à la grande délinquance. Cette unité est également chargée d'assurer la protection des Hautes Personnalités en déplacement en Principauté et d’élaborer les plans d’intervention sur les sites sensibles (banques, bijouteries…).

Sources[modifier | modifier le code]