Rossiya 1

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Russia 1)
Aller à : navigation, rechercher
Image illustrative de l'article Rossiya 1

Création 13 mai 1991
Langue Russe
Pays Drapeau de la Russie Russie
Statut Généraliste nationale publique
Ancien nom RTR
Telekanal Rossiya
Siège social Moscou
Site web www.rutv.ru
Diffusion
Analogique UHF SECAM chaîne n° 2 (sur le territoire de la fédération de Russie)
Numérique Non Non
Satellite Express AM1

Express AM33

Câble oui Oui
ADSL oui Oui

Rossiya 1 (en russe Россия 1, ce qui signifie Russie 1) est une chaîne de télévision publique russe. Succédant à la seconde chaîne de la Gosteleradio (télévision nationale soviétique) en 1991, elle passe sous le contrôle du gouvernement de la Fédération de Russie lors de l'effondrement de l'Union soviétique.

Placée sous la tutelle du groupe audiovisuel public VGTRK, c'est l'une des chaînes de télévision les plus regardées du pays qui peut compter sur près de 50 millions de téléspectateurs[1].

Chaîne de format généraliste, Rossiya 1 émet sur le réseau hertzien russe ainsi que sur plusieurs satellites couvrant l'Europe et une partie de l'Asie.

Elle dispose depuis 2002 d'une version internationale baptisée RTR Planeta (RTR étant l'ancien nom de Rossiya 1) émettant en Europe et en Amérique du Nord.

Histoire[modifier | modifier le code]

La création de la chaîne de télévision RTR intervient quelques mois après la promulgation d'une loi-cadre portant sur la réorganisation de l'audiovisuel soviétique, loi votée sous l'impulsion du président Mikhail Gorbatchev le 12 juin 1990[2].

Le 15 juillet, un décret présidentiel portant sur « la démocratisation et le développement de la télévision et de la radiodiffusion en URSS  » entraîne la fin du monopole de la Gosteleradio, l'ancienne compagnie nationale de radio-télévision soviétique.

Le 13 mai 1991, la RTR remplace officiellement la seconde chaîne de la Gosteleradio sur les écrans soviétiques. L'effondrement de l'URSS entraîne néanmoins une nouvelle réorganisation de l'audiovisuel dans l'ensemble de la CEI, la Fédération de Russie gardant le contrôle des anciennes chaînes publiques soviétiques (ORT, RTR, RTR Kultura et les chaînes régionales de Moscou et de Saint-Pétersbourg notamment).

Victime de la crise économique consécutive au remplacement de l'économie socialiste par l'économie de marché, la chaîne doit réduire son temps d'antenne de quatre heures en 1994. Comme nombre de médias russes à l'époque, elle a recours à la pratique du bartering (troc) afin de meubler sa grille des programmes[2].

Les productions nationales restent extrêmement limitées, la majorité des émissions diffusées étant d'origine occidentale (séries américaines, telenovelas). Durant plusieurs mois, les premières parties de soirées sont occupées par le feuilleton américain Santa Barbara[2]. Plusieurs télévisions européennes (BBC, ZDF, La Sept) fournissent gratuitement des programmes à la chaîne afin de soutenir son activité[2].

Le redressement économique de la Russie au cours des années suivantes permet à Telekanal Rossiya (nouveau nom de la chaîne) de s'affirmer et de développer ses propres productions (émissions d'information, documentaires, films et émissions de plateau). Parmi les programmes les plus populaires figurent ainsi le journal télévisé (Vesti), lequel a été récompensé à deux reprises (1995 et 2001) par le prix TEFI dans la catégorie « Meilleur programme d'information »[1].

Telekanal Rossiya est rebaptisée Rossiya 1 le 1er janvier 2010.

Description[modifier | modifier le code]

En raison de l'étendue du territoire russe (lequel s'étend sur onze fuseaux horaires), il existe plusieurs déclinaisons de Rossiya 1. À Moscou, la chaîne débute ses émissions régulières à 5 heures du matin par le programme « Bonjour Russie » (Доброе утро, Россия !) où alternent chroniques pratiques, musique et journaux télévisés.

L'information occupe une place importante et est représentée par les journaux télévisés nationaux (Вести), régionaux (à Moscou, Вести-Москва ; il existe cependant plusieurs dizaines de déclinaisons régionales) et par un programme d'analyse de l'actualité (Вести +).

Les grands événements sont retransmis en direct à l'antenne (interventions présidentielles, défilé militaire du 9 mai, mais aussi célébrations religieuses importantes, diffusées depuis la cathédrale du Christ-Sauveur de Moscou).

En soirée, la chaîne diffuse des séries ainsi que des films (productions russes et internationales).

Notes et références[modifier | modifier le code]