Georges Beaucourt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Georges Beaucourt
Image illustrative de l’article Georges Beaucourt
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance
Lieu Roubaix
Décès (à 89 ans)
Lieu Douai
Taille 1,82 m (6 0)
Période pro. 1928-1945
Poste Défenseur puis entraîneur
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
1928-1938 Drapeau : France Olympique lillois 192 (3)
1938-1945 Drapeau : France RC Lens 049 (2)
1943-1944 Drapeau : France ÉF Lens-Artois
1944-1945 Drapeau : France RC Lens
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1936 Drapeau : France France 01 0(0)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1940-1942 Drapeau : France RC Lens
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 3 février 2002
médaille de la Coupe du Monde 1934 en Italie remise à G.Beaucourt , sélectionné dans les 22
classe de Math Spe 1931/1932 lycée Faidherbe.G.Beaucourt est juste derrière le professeur
remise du trophée de Champion de France par M. Ducos,secrétaire d'état ,au capitaine G. Beaucourt , le 14 mai 1933.

Georges Beaucourt, né le 15 avril 1912 à Roubaix et décédé le 27 février 2002 à Douai, est un footballeur international français, reconverti entraîneur,puis cadre supérieur aux Charbonnages de France. Élève en Math Sup et Maths Spe au Lycée Faidherbe de Lille, il remporte à plusieurs reprises les titres de champion de France scolaire et universitaire.Il renonce aux Grandes Ecoles pour signer son contrat professionnel à l'Olympique Lillois au cours de l'été 1932, et ainsi remporter en mai 1933, à 21 ans et capitaine, le premier titre de champion de France professionnel .

Biographie[modifier | modifier le code]

Olympique lillois (1928-1938)[modifier | modifier le code]

Olympique lillois-Marseille au Stade Henri-Jooris, le 11 septembre 1932, premier match professionnel du club et de son capitaine Beaucourt.

Champion de France en 1933, en tant que capitaine lillois, Beaucourt reçoit la trophée récompensant le premier club champion professionnel de football des mains d'Hippolyte Ducos, sous-secrétaire d'État à l'Éducation nationale.

Georges Beaucourt fait partie de l'équipe de France participant à la Coupe du monde 1934 en Italie. Il n'entre jamais en jeu.

Le 13 décembre 1936, Georges Beaucourt connait sa seule sélection en équipe de France qui reçoit la Yougoslavie en match amical (victoire 1-0)[1].

RC Lens (1938-1945)[modifier | modifier le code]

En 1938, son transfert entre l'Olympique lillois et le RC Lens fait du bruit puisqu'il se monnaye pour 150 000 francs (environ 22 900 €), montant considérable pour l'époque[2].

Lors de sa première saison lensoise, Georges Beaucourt joue trente matchs et termine septième du championnat. Ensuite malheureusement, la Seconde Guerre mondiale gâche sa fin de carrière[2]. Après une année de guerre et une année de captivité, Beaucourt retrouve le RC Lens en pleine forme et remporte le championnat de la Zone Nord. Il rejoint ensuite l'équipe fédérale Lens-Artois qui termine première du championnat de France fédéral[3].

Il est aussi l'entraîneur du club pendant deux ans[2],[4].

Après sa carrière, Georges Beaucourt trouve un emploi aux Houillères du Bassin minier du Nord-Pas-de-Calais. Ayant continué ses études en travaillant et en jouant au football, Beaucourt devient docteur en droit , chef du service des contentieux,puis secrétaire général du groupe de Douai à Aniche[3]. voir reportage de 1964 ci après:

http://fresques.ina.fr/memoires-de-mines/fiche-media/Mineur00040/les-anciens-du-racing-club-de-lens.html

Statistiques[modifier | modifier le code]

Photo du groupe lillois de face
Les onze joueurs de l'Olympique lillois premiers champions de France professionnels de l'histoire en 1933.
En haut et de gauche à droite : Défossé Gardien de but, Hochart (dirigeant), Meuris, Vandooren, Beaucourt Capitaine, Mac Gowan, Théry. En bas et de gauche à droite : Decottignies, Lutterlock, Barrett, Varga, Winckelmans.
Statistiques de Georges Beaucourt [5]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Drapeau : France France Total
Division M B M B M B M B
1931-1932 Drapeau de la France Olympique lillois Div. nat. - - 4 0 - - 4 0
1932-1933 Drapeau de la France Olympique lillois D1 18 0 3 0 - - 21 0
1933-1934 Drapeau de la France Olympique lillois D1 26 0 5 0 - - 31 0
1934-1935 Drapeau de la France Olympique lillois D1 29 1 3 0 - - 32 1
1935-1936 Drapeau de la France Olympique lillois D1 30 1 5 0 1 0 36 1
1936-1937 Drapeau de la France Olympique lillois D1 30 0 5 0 - - 35 0
1937-1938 Drapeau de la France Olympique lillois D1 27 1 7 0 - - 34 1
Sous-total 160 3 32 0 1 0 193 3
1938-1939 Drapeau de la France RC Lens D1 30 0 3 0 - - 33 0
1939-1940 Drapeau de la France RC Lens D1 - - 4 0 - - 4 0
1940-1941 Drapeau de la France RC Lens D1 - - 1 0 - - 1 0
1941-1942 Drapeau de la France RC Lens D1 - - 7 1 - - 7 1
1942-1943 Drapeau de la France RC Lens D1 - - 4 1 - - 4 1
Sous-total 30 0 19 2 0 0 49 2
1943-1944 Drapeau de la France ÉF Lens-Artois D1 - - 4 0 - - 4 0
1944-1945 Drapeau de la France RC Lens D1 - - - - - - 0 0
Total sur la carrière 190 3 52 2 1 0 243 5
L'équipe de L'Olympique Lillois, au lendemain de son titre de champion de France professionnel est reçue à la mairie de Lille par Roger Salengro. G. Beaucourt , capitaine, est à droite au premier rang , porteur du bouquet de fleurs et d'un très élégant costume golf .

Palmarès[modifier | modifier le code]

Championnat de France (2)

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Fiche de Georges Beaucourt », sur fff.fr (consulté le 3 février 2015)
  2. a, b et c « Fiche de Georges Beaucourt », sur sitercl.com, (consulté le 3 février 2015)
  3. a et b « Les anciens du Racing Club de Lens », sur fresques.ina.fr, (consulté le 3 février 2015)
  4. (en) « France - Trainers of First and Second Division Clubs », sur rsssf.com, (consulté le 3 février 2015)
  5. « Statistiques de Georges Beaucourt », sur pari-et-gagne.com