Delahaye Type 145

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Delahaye Type 145
Delahaye Type 145
Delahaye Type 145 GT Henri Chapron (1938) collection Peter Mullin, Rétromobile Paris 2012.

Marque Drapeau : France Delahaye
Années de production 1937 à 1940
Production Environ 12 exemplaire(s)
Classe Grand Tourisme
(et Formule Libre)
Moteur et transmission
Moteur(s) V12 à 60°
Position du moteur Longitudinal avant
Cylindrée 4496 cm3
Puissance maximale 240 ch
Transmission Propulsion
Poids et performances
Poids à vide 1102 kg
Vitesse maximale 230 km/h
Dimensions
Empattement 270 mm
Chronologie des modèles

La Delahaye Type 145 est un modèle de voiture de prestige du constructeur automobile français Delahaye, fabriqué à une douzaine d'exemplaires entre 1937 et 1940.

Historique[modifier | modifier le code]

À partir de , Delahaye étudie un moteur V12 à 60° de 4,5 L pour 240 chevaux et 230 km/h à soupapes en tête pour sa nouvelle Delahaye Type 145, pour succéder à la Delahaye Type 135 à moteur 6 cylindres de 3,5 litre.

Le le pilote français René Dreyfus bat dès sa première tentative le record de vitesse du circuit de Montlhéry au volant de la sa Delahaye Type 145 « Grand Prix » avec une moyenne de 146,654 km/h sur 200 km, et gagne le million de francs offert par le Front populaire et l’Automobile Club de France pour aider les constructeurs automobiles nationaux à financer le développement de voitures de Grand Prix performantes pour les saisons 1938, 1939 et 1940.

En 1938, René Dreyfus encore, avant son départ pour les États-Unis, remporte les Grand Prix de Pau et International de Cork, avec la T145 (au total quatre autres exemplaires de la Delahaye 145 seront alors construits, pour les grandes courses européennes en Grand Prix). La Seconde Guerre mondiale met fin à la fabrication de ce modèle.

Quelques victoires et palmarès[modifier | modifier le code]

(autres pilotes notoires Laury Schell (1937), « Raph », Maurice Varet, et Robert Mazaud (1939). Dreyfus se classe encore 4e de la Coppa Acerbo 1938 et du GP d'Allemagne 1939 -devant "Raph"-, ainsi que 5e du GP d'Allemagne et de la Coppa Ciano en 1938.)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Delahaye. Le Grand Livre, par Jacques Dorizon, François Peigney et Jean-Pierre Dauliac, éditions E.P.A., 1995. (ISBN 2-85120-440-8)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]