Regionsjob

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

RegionsJob
Logo de Regionsjob

Adresse Site officiel
Publicité Oui Oui
Type de site Recherche d'emploi
Langue Français
Inscription Facultative
Siège social Rennes
Drapeau de la France France
Propriétaire Groupe HelloWork, Groupe Le Télégramme
Directeur de la publication Jérôme Armbruster
Lancement Mars 2000
Revenus 42 M€ de CA (2018)
État actuel Actif Actif

Regionsjob.com qui s'appelle maintenant HelloWork depuis août 2018 est un site web d'offres d'emploi français de gestion de carrière et de formation lancé en 2000. RegionsJob a principalement été créé pour aider ceux qui cherchent un emploi à trouver une offre correspondant à leurs compétences et leurs préférences géographiques.

La particularité de ce site est d'avoir un réseau de 8 sites emploi distincts, un pour chaque grande région française : ParisJob, NordJob, OuestJob, SudouestJob, PacaJob, RhonealpesJob, CentreJob et EstJob.

Une étude Médiamétrie-NetRating datant de février 2011 classait le site no 1 des sites d'emplois privés avec plus de 1 465 000 visiteurs uniques en un mois, devant ses principaux concurrents Cadremploi, le site de l'Apec, Monster et keljob.com[1].

RegionsJob compte 250 salariés[2]. Son siège social est basée à Rennes en Bretagne.

Historique[modifier | modifier le code]

En mars 2000, la société est créée à Rennes et le site concept OuestJob.com est le premier des 8 futurs sites emploi du réseau regionsjob.com à être mis en ligne.

En juillet 2000, le Groupe Le Télégramme devient actionnaire majoritaire de la société[3] et permet à RegionsJob SAS de se développer partout en France. Cinq autres sites conçus sur le même modèle sont alors mis en ligne : Pacajob.com, Nordjob.com, Estjob.com, Sudouestjob.com et Rhonealpesjob.com.

Dès 2001, la société est rentable et en 2003 Le Groupe Le Monde entre lui aussi au capital de RegionsJob SAS.

En 2007, RegionsJob créé les sous-sites ParisJob et CentreJob.

En 2013, l'entreprise lance ''Maformation''[4]. Ces sites en régions proposent des offres de formation en suivant le même concept que l'emploi avec ''RegionsJob''.

En 2014, RegionsJob lance le site "Cadreo" : un site d'emploi (et une application mobile[5]) orienté vers le recrutement et la mobilité professionnelle des cadres particulièrement rémunérés.

En 2016, RegionsJob fait l'acquisition de TalentDetection[6], plate-forme de gestion de candidatures en mode SaaS afin d'accompagner les recruteurs des PME et des ETI dans les différentes phases du processus de recrutement.

En mars 2018, RégionsJob rentre au capital de la société Aladom qui rachète son concurrent Jemepropose[7].

En septembre 2018, le groupe RegionsJob devient HelloWork.[8]

En novembre 2018, RegionsJob devient le premier site emploi privé français avec 2,2 millions de visiteurs uniques par mois. [9]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]