Qwant Junior

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Qwant Junior
Logo de Qwant Junior
Logo de Qwant Junior.

Page d'accueil de Qwant Junior.
Page d'accueil de Qwant Junior.

Adresse qwantjunior.com
Slogan « Le moteur de recherche qui respecte la vie privée des enfants »
Publicité Non Non
Type de site Moteur de recherche
Langue Français
Allemand
Anglais
Italien
Inscription Facultative
Propriétaire Qwant
Directeur de la publication Jean-Baptiste Piacentino
Lancement 4 décembre 2015
Classement Alexa en diminution 503 308 (Global, 12/2020)
État actuel Actif Actif

Qwant Junior est un moteur de recherche adapté aux enfants âgés de 6 à 12 ans proposé par Qwant[1]. Ce moteur ne contient aucune publicité et filtre les résultats pour ne pas montrer les contenus violents ou pornographiques et les liens de commerce en ligne.

En plus des caractéristiques de base, le moteur possède une liste noire de sites jugés violents ou pornographiques, basée sur celle établie par l'université de Toulouse, et bloque les liens de commerce en ligne[2]. En revanche, il met en avant les sites et les « Carnets » jugés pédagogiques, tout comme les actualités présentes sur sa page d'accueil, rédigées par un journaliste, sont adaptées à ce public[2].

Dans le menu latéral gauche, un module « Éducation », spécifique à cette version, permet d'effectuer une recherche exclusivement sur des sites éducatifs et/ou spécialisés[1].

Ce moteur de recherche a été validé par l'Éducation nationale, qui souhaite que les écoles et collèges le privilégient[1]. Aujourd'hui 9 académies sur 14 ont adopté Qwant Junior. C'est également le moteur de recherche par défaut de PrimTux distribution GNU/Linux éducative[3].

Académies utilisant Qwant Junior comme moteur de recherche par défaut.

Chronologie[modifier | modifier le code]

Début 2015 des tests de Qwant Junior sont réalisés en collaboration avec l'Éducation Nationale.

Le Qwant Junior est lancé[4].

Le , Qwant Junior lance un calendrier de l'avant dans le but de faire découvrir le codage informatique aux enfants de 7 à 13 ans. Chaque jour du 1er au les enfants doivent avancer dans la création d'un jeu de Noël. La création de ce jeu se déroule sur la plateforme de codage Scratch avec les indications données sur la page d'accueil de Qwant Junior[5].

Le , Qwant Junior annonce la sortie d'un jeu sur mobile : Les Incollables Qwant Junior. Ce jeu offre 250 quiz sur le thème d'Internet et de tout ce qui tourne autour[6].

Le , Qwant lance l'application mobile Qwant Junior[7].

Le , Qwant Junior annonce un partenariat avec Universalis dans le but d'enrichir ses résultats[8].

Le , Qwant Junior et Blacknut s'associent pour offrir 2 heures de jeux vidéo par semaine aux utilisateurs de Qwant Junior. Les jeux vidéo sont adaptés aux 6-12 ans et tout ceci se fait dans le respect de la vie privée[9].

Le , Qwant Junior devient le moteur de recherche par défaut de l'application Bayam dédiée aux enfants développée par Bayard[10].

Le , Qwant Junior revoit son design, toute l'interface a été repensée. Des fonctionnalités sont ajoutées, comme des ressources d'exercices ou de leçons, des jeux, des vidéos à visée éducative ou encore des activités. Le tout privilégiant les sites sans publicité.

Identité visuelle[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

Début 2018, Qwant Junior comptabilisait environ 300 000 visiteurs uniques. En Avril 2020, le moteur de recherche adapté aux enfants en comptabilisait environ 800 000. La quasi-totalité de son trafic vient de France (96%)[11].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Émilie Dubois, « L’Éducation nationale valide le moteur de recherche Qwant Junior », sur http://www.linformatique.org, (consulté le 11 novembre 2016).
  2. a et b Aurore Malval, « Les niçois de Qwant ont imaginé un moteur de recherche sécurisé pour les enfants », sur http://www.varmatin.com, (consulté le 11 novembre 2016).
  3. wiki de PrimTux Filtrage.
  4. « Qwant annonce la sortie officielle d'une version pour enfants de son moteur de recherche. Cette déclinaison, baptisée Qwant Junior, se veut plus sûr pour le jeune public. », sur http://www.numerama.com, (consulté le 27 juillet 2018).
  5. « Qwant Junior sort un calendrier de l’Avent pour découvrir Scratch et la programmation », sur https://www.geekjunior.fr, (consulté le 4 août 2018).
  6. « Les incollables Qwant Junior. Testez vos connaissances sur Internet », sur https://outilstice.com, (consulté le 4 août 2018).
  7. « Qwant Junior sort son application mobile (iPhone – iPad – Android) ! », sur https://www.geekjunior.fr, (consulté le 27 juillet 2018).
  8. « Qwant Junior et Universalis Junior s’allient pour offrir des résultats plus riches aux enfants », sur https://about.qwant.com/, (consulté le 4 août 2018).
  9. « Qwant Junior et Blacknut s'allient pour offrir des jeux vidéo adaptés aux 6-12 ans », sur https://www.afjv.com, (consulté le 4 août 2018).
  10. « Qwant Junior et Bayard s’associent pour proposer aux jeunes un web plus sécurisé », sur https://perelafouine.com/, (consulté le 21 novembre 2018).
  11. a et b « Analyses du trafic par Similarweb », sur https://www.similarweb.com/fr, Similarweb.com (consulté le 27 juillet 2018).