Jobboom

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une entreprise
Cet article est une ébauche concernant une entreprise.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?).
Les entreprises étant sujet à controverse, n’oubliez pas d’indiquer dans l’article les critères qui le rendent admissible.

Jobboom est un média canadien fondé en 1999 et spécialisé dans la connaissance du marché du travail.

Jobboom.com rassemble en moyenne entre 1500 et 2000[1] offres d’emploi de 16 secteurs d'activité différents essentiellement sur la province de Québec, et possède environ 2 millions de membres[réf. souhaitée].

La société Jobboom publie également le Magazine Jobboom, un magazine gratuit consacré au monde du travail au Québec diffusé à environ 400 000 lecteurs[réf. souhaitée]. Jobboom publie aussi des guides d’aide à l’orientation professionnelle, dont Les Carrière d'avenir[2] et un répertoire de formation.

Jobboom est la propriété de Québecor Média. Son siège social est situé à Montréal.

Historique[modifier | modifier le code]

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article contient une ou plusieurs listes. (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Le texte gagnerait à être rédigé sous la forme de paragraphes synthétiques, plus agréables à la lecture.

  • 1999 : fondation de Jobboom inc.
  • 18 avril 2000 : Netgraphe porte sa participation dans Jobboom inc à 100 %. Du même coup, il acquiert Ma Carrière inc., éditeur spécialisé dans les services de gestion de carrière, qui deviendra les Éditions Jobboom.
  • 24 octobre 2000 : Québecor Média acquiert Vidéotron et TVA.
  • 23 mars 2005 : le nom de Netgraphe est abandonné au profit de celui de Canoë.
  • 2010 : Jobboom passe sous Sun Média, division de Québecor.
  • 14 avril 2011 : Jobboom devient Jobboom Inc. propriété de Vidéotron s.e.n.c. / Videotron G.P.
  • 1er juin 2013 : Québecor Média vend Jobboom à l'éditeur web Technologies interactives Mediagrif pour la somme de 65 millions de dollars.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]