Raymond Soubie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Soubie.
Raymond Soubie
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité
ConseillerVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Propriétaire de
Distinction

Raymond Soubie, né le à Talence (Gironde), est un expert en gestion des ressources humaines et des politiques sociales. Il est membre du Conseil économique, social et environnemental, après avoir été conseiller du président de la République, Nicolas Sarkozy, de 2007 à 2010. Précédemment il était PDG du cabinet de conseil en ressources humaines Altedia et président du Conseil d'orientation pour l'emploi (COE). Il est, avec son épouse Danielle Deruy, actionnaire majoritaire de l'agence d'informations AEF[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Ancien élève de Sciences Po Bordeaux et de l'École nationale d'administration, il est entré au cabinet du ministre du Travail Joseph Fontanet en 1969 et a suivi cette personnalité démocrate chrétienne au ministère de l'Éducation nationale. Puis il a été conseiller social de Jacques Chirac à Matignon entre 1974 et 1976[2] et de Raymond Barre, lorsqu'ils étaient Premier ministre.

Quand la gauche est arrivée au pouvoir, en 1981, Raymond Soubie a pris la direction du groupe de presse Liaisons, spécialisé dans le social, de 1982 à 1991. Candidat malheureux à la direction du quotidien Le Monde en 1990, Raymond Soubie a fondé en 1992 le cabinet de conseil en ressources humaines Altedia. Coté en Bourse de juin 2000 à 2005, ce cabinet conseille les entreprises, (dont plus de 80 % du CAC 40), pour les restructurations, la gestion des carrières et la communication. Il a été racheté par Adecco en 2005.

Tout en dirigeant son groupe – 725 employés, 100 millions d'euros de chiffres d'affaires –, Raymond Soubie est resté proche des sphères du pouvoir. Ainsi, en avril 1993, il a été nommé à la Commission nationale d'évaluation de la situation sociale, économique et financière mise en place par le Premier ministre Édouard Balladur et, de 1994 à 2000, a été membre du Conseil supérieur de l'emploi, des revenus et des coûts (Cerc). Proche de François Fillon, il a conseillé le gouvernement de Jean-Pierre Raffarin sur la réforme des retraites. En 2010, il organise la mise en place de la réforme des retraites après celle des régimes spéciaux en 2007[3],[4].

Le 22 novembre 2010, il quitte son poste de conseiller social de Nicolas Sarkozy et Jean Castex le remplace[5]. En 2013, il préside la société de Conseil en Ressources Humaines Alixio.

Passionné de musique lyrique, Raymond Soubie a été président de l'Opéra de Paris de 1987 à 1989, et préside le Théâtre des Champs-Élysées depuis le début des années 1980.

Il est Grand Officier de l'Ordre de la Légion d'Honneur.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]