Ralph Northam

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ralph Northam
Illustration.
Northam en 2018.
Fonctions
73e gouverneur de Virginie
En fonction depuis le
(1 an, 11 mois et 2 jours)
Élection 7 novembre 2017
Lieutenant-gouverneur Justin Fairfax
Prédécesseur Terry McAuliffe
40e lieutenant-gouverneur de Virginie

(4 ans et 2 jours)
Élection
Gouverneur Terry McAuliffe
Prédécesseur Bill Bolling
Successeur Justin Fairfax
Biographie
Nom de naissance Ralph Shearer Northam
Date de naissance (60 ans)
Lieu de naissance Nassawadox (Virginie, États-Unis)
Nationalité Américaine
Parti politique Parti démocrate
Diplômé de Institut militaire de Virginie
Profession Pédiatre neurologue

Signature de Ralph Northam

Ralph Shearer Northam, né le à Nassawadox (Virginie), est un médecin de guerre et homme politique américain, membre du Parti démocrate et gouverneur de Virginie depuis le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Ralph Northam grandit à Onancock dans le comté d'Accomack[1]. Diplômé de l'Institut militaire de Virginie[2], il est neurologue pédiatrique de profession au sein de la United States Army, de 1984 à 1992[3]. Après l'armée, d'où il sort avec le grade de major, il s'installe comme médecin à Norfolk[1].

Débuts en politique[modifier | modifier le code]

Northam et McAuliffe durant la campagne de 2013.

Après avoir voté pour George W. Bush en 2000 et 2004[1], il est élu au Sénat de Virginie en 2008 sous l'étiquette démocrate[3].

En 2013, il est candidat au poste de lieutenant-gouverneur de Virginie. Durant la primaire démocrate, il défait l'ancien directeur de la technologie de l'administration Obama, Aneesh Chopra[4], avec environ 55 % des suffrages[5]. Lors de l'élection générale, il affronte le pasteur républicain E. W. Jackson, aux propos controversés sur les homosexuels, les non chrétiens et l'avortement[6]. En avance dans les sondages, il remporte l'élection avec plus de 10 points d'avance sur Jackson[7]. Il est désormais la voix décisive dans un Sénat partagé à égalité entre démocrates et républicains[3],[6].

Gouverneur de Virginie[modifier | modifier le code]

En février 2015, il annonce qu'il est candidat à la succession de Terry McAuliffe au poste de gouverneur en 2017[8]. Il est notamment soutenu par McAuliffe et les deux sénateurs de Virginie au Congrès, Mark Warner et Tim Kaine[2]. Réputé modéré, il est concurrencé sur sa gauche par l'ancien représentant Tom Perriello lors des primaires démocrates. Il remporte les primaires plus facilement que prévu, avec 56 % des suffrages[9]. Longtemps donné favori par les sondages dans un État de plus en plus démocrate, l'écart entre lui et son concurrent républicain Ed Gillespie se resserre à la fin de la campagne, après des attaques de Gillespie sur l'immigration et la criminalité. Le , il est élu gouverneur avec environ 54 % des voix, soit neuf points d'avance[10]. Ce bon résultat, le meilleur pour un gouverneur démocrate depuis des décennies[11], s'explique notamment par une forte mobilisation des suburbs en faveur du démocrate[12]. Il prête serment le .

En janvier 2019, ses propos défendant un projet de loi facilitant le recours à l'avortement font polémique. Son commentaire « l'enfant pourrait être réanimé si c'est ce que la mère et la famille désirent, et une conversation aura ensuite lieu entre les médecins et la mère » est perçu par la droite comme une justification de l'infanticide[13]. Le gouverneur réfute cette thèse et estime qu'il répondait à une question du point de vue médical. Deux jours plus tard, un média conservateur publie l'album de promotion de Northam à l'école de médecine ; sur sa page se trouve un homme avec un blackface accompagné d'un autre déguisé en membre du Ku Klux Klan. Le gouverneur admet figurer sur la photographie puis se rétracte, évoquant toutefois s'être déjà maquillé dans les années 1980 pour ressembler à Michael Jackson[14]. Les appels à la démission se multiplient. Tous élus démocrates de Virginie au Congrès demandent par exemple la démission de Northam, qui s'y refuse. Dans les jours qui suivent, les deux personnes devant lui succéder en cas de démission sont à leur tour entrainés dans des polémiques : le lieutenant-gouverneur Justin Fairfax est accusé d'agression sexuelle et le procureur général Mark Herring admet également avoir porté un blackface dans les années 1980. La quatrième personne dans la ligne de succession au poste de gouverneur est alors Kirk Cox, le président républicain de la Chambre des délégués de Virginie[15]. Malgré des sondages peu favorables[16], cette succession de scandales permet à Northam de se maintenir à son poste[16],[17].

À l'automne 2019, les sondages s'améliorent pour Northam. Selon une enquête d'opinion du Washington Post d'octobre, les habitants de Virginie approuvent son action à 47 % et la désapprouvent à 29 (contre 43 % à 44 % en février)[18]. Le mois suivant, les deux chambres de l'Assemblée générale de Virginie sont prises par les démocrates. Northam estime pouvoir désormais mettre en place ses mesures en faveur de la protection personnes LGBT, du contrôle des armes à feu et de la lutte contre le changement climatique ; l'Assemblée générale à majorité républicaine ayant jusqu'alors refusé ses propositions[19].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) Trip Gabriel, « Who Is Ralph Northam, Winner of Virginia’s Governor’s Race? », sur nytimes.com, (consulté le 9 novembre 2017).
  2. a et b (en) Jonathan Martin, « Unexpected Candidacy Upends Virginia Democrats’ Plans for Key Governor Race », sur nytimes.com, (consulté le 11 janvier 2017).
  3. a b et c (en) Bill Sizemore, « Norfolk's Northam wins Virginia Lt. Gov. race », sur pilotonline.com, (consulté le 11 janvier 2017).
  4. (en) Ben Pershing et Errin Whack, « Virginia Democrats give nod to Northam, Herring in statewide races », sur washingtonpost.com, (consulté le 11 janvier 2017).
  5. (en) William Callahan, « Democrat Team: Terry McAuliffe, Ralph Northam, Mark Herring », sur patch.com, (consulté le 11 janvier 2017).
  6. a et b (en) Michael Laris, « Ralph Northam wins race for Virginia lieutenant governor », sur washingtonpost.com, (consulté le 11 janvier 2017).
  7. (en) Elizabeth Titus, « Recount for Virginia AG possible », sur politico.com, (consulté le 11 janvier 2017).
  8. (en) Laura Vozzella, « Ralph Northam confirms he’s running to become next Va. governor », sur washingtonpost.com, (consulté le 11 janvier 2017).
  9. (en) Seth McLaughlin, « Gillespie ekes out GOP win in Virginia governor’s race; Northam easily claims Democratic victory », sur washingtontimes.com, (consulté le 9 novembre 2017).
  10. Stéphanie Le Bars, « Les démocrates rassurés après leur victoire en Virginie et dans le New Jersey », sur lemonde.fr, (consulté le 9 novembre 2017).
  11. (en) Jonathan Martin et Alexander Burns, « With Virginia, Voters Give Democrats First Big Wins of the Trump Era », sur nytimes.com, (consulté le 9 novembre 2017).
  12. (en) James A. Barnes, « The 'burbs deliver for Democrats in Virginia », sur edition.cnn.com, (consulté le 9 novembre 2017).
  13. (en) Anna North, « The controversy around Virginia’s new abortion bill, explained », sur vox.com, (consulté le 14 mars 2019).
  14. (en) The Associated Press, « From Abortion to Blackface: Northam Engulfed in Controversy », sur usnews.com, (consulté le 14 mars 2019).
  15. (en) John Bacon, « 'Tumultuous': Virginia politics in chaos amid Northam, Fairfax and Herring scandals », sur usatoday.com, (consulté le 14 mars 2019).
  16. a et b (en) Steven Shepard, « Virginia voters — including African-Americans — have Northam's back », sur politico.com, (consulté le 14 mars 2019).
  17. (en) Chuck Todd, Mark Murray et Carrie Dann, « Embattled Virginia Democrats could survive, but at what cost? », sur nbcnews.com, (consulté le 14 mars 2019).
  18. (en) Laura Vozzella, Gregory S. Schneider et Emily Guskin, « Poll shows Virginia Gov. Ralph Northam’s approval rating improves nine months after blackface scandal », sur washingtonpost.com, (consulté le 8 novembre 2019).
  19. (en) Gregory S. Schneider et Laura Vozzella, « Democrats flip Virginia Senate and House, taking control of state government for the first time in a generation », sur washingtonpost.com, (consulté le 8 novembre 2019).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]