Benjamin Harrison V

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Benjamin Harrison V
Benharrv.JPG
Fonction
Gouverneur de Virginie
-
Biographie
Naissance
Décès
Formation
Activité
Père
Benjamin Harrison IV (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Charles Harrison (en)
Carter Henry Harrison I (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
William Henry Harrison
Carter Bassett Harrison (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Parentèle
Robert Carter I (grand-père)Voir et modifier les données sur Wikidata
signature de Benjamin Harrison V

signature

Benjamin Harrison V, né le , mort le , était un planteur américain, un leader révolutionnaire et un signataire de la déclaration d'indépendance des États-Unis.

Biographie[modifier | modifier le code]

Famille et enfance[modifier | modifier le code]

Il est le fils de Benjamin Harrison IV et d'Anne Carter et le petit-fils de Robert Carter Ier ; son cousin est le propriétaire de plantations Robert Carter. Son beau-frère, Peyton Randolf, qui était aussi un cousin de Thomas Jefferson, fut représentant à la Chambre des Bourgeois de Virginie. Il se marie avec sa cousine Elizabeth Bassett.

Il suit une éducation au Collège de William et Mary, et fut la première personne de la famille Harrison à devenir une figure nationale.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Il est le représentant du comté de Surry (1756-1758) et du comté de Charles City (1766-1776) à la Chambre des Bourgeois de Virginie.

Il est délégué de la Virginia au Congrès continental de 1774 à 1777, signe la Déclaration d'indépendance des États-Unis en 1776 et devient Gouverneur de Virginie de 1781 à 1784. Il participe de nouveau à la législature de l'État, mais est défait de ses fonctions par John Tyler Senior, le père du futur président président John Tyler. Il est cependant élu dans un district voisin où il sert jusqu'à sa mort en 1791.

Harrison a vécu toute sa vie à la plantation de Berkeley, la maison familiale Harrison en Virginie, où ses enfants sont nés.

Descendance et héritage[modifier | modifier le code]

Son fils, William Henry Harrison, et son arrière-petit-fils, Benjamin Harrison, deviendront présidents des États-Unis. En plus de William, le cadet, ils avaient six autres enfants : Elisabeth, Anna, Benjamin VI, Lucie, Charretier et Sarah.

Le comté de Harrison en Virginie-Occidentale, créé en 1784, fut nommé ainsi en son honneur.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :