Rahzel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rahzel
Description de cette image, également commentée ci-après

Rahzel en juillet 2010.

Informations générales
Surnom Godfather of Noyze
Nom de naissance Rahzel M. Brown
Naissance Queens, New York, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Rappeur
Genre musical Hip-hop, beatbox
Instruments Voix, human beatbox
Années actives Depuis 1993
Labels MCA Records

Rahzel, de son vrai nom Rahzel M. Brown, né dans le Queens, New York, est un musicien et rappeur américain, ancien membre des Roots[1]. Brown se spécialise dans le human beatbox, transposable en français par « percussion vocale ». Son unique instrument, comme tout artiste de human beatbox, est sa bouche. Son talent et son rôle de précurseur du human beatbox lui ont valu le surnom de « Godfather of Noyze » (le parrain du bruit).

Biographie[modifier | modifier le code]

Rahzel en concert avec Mike Patton au festival La Batie, à Genève, en 2004.

Élevé dans le Queens, un quartier situé dans la ville américaine de New York, Rahzel venait régulièrement aux concerts de Grandmaster Flash. Plus tard, il devient l’un des membres de l’équipe de tournée des Ultramagnetic MCs. Rahzel est connu pour sa capacité à rapper comme en témoignent la chanson Iron Man et sa chanson signature If Your Mother Only Knew, une chanson bonus de l'album Make the Music 2000[2]. L'artiste cite s'inspirer d'artistes et groupes comme Biz Markie, Doug E. Fresh, Buffy of the Fat Boys, Bobby McFerrin, et Al Jarreau[3]. Son premier et seul album, Make the Music 2000, est publié le [4] au label MCA Records[5], et atteint la 51e place du Billboard 200[6].

Rahzel étend l'art du human beatbox d'une manière unique. Au-delà de son aptitude à reproduire de nombreux sons (scratching, boîte à rythmes), il est capable de créer des percussions vocales tout en chantant le texte simultanément. Ceci est démontré par son interprétation a cappella du désormais célèbre If Your Mother Only Knew. En réalité, la percussion vocale – le beat – vient toujours avant la voix, mais l’enchaînement des deux est tellement rapide que l'illusion auditive est parfaite.

Rahzel a été invité en guest star sur l'album True Love de Toots and the Maytals, qui a gagné le Grammy du meilleur album reggae en 2004, et qui inclut de nombreux musiciens notables dont Willie Nelson, Eric Clapton, Jeff Beck, Trey Anastasio, Gwen Stefani / No Doubt, Ben Harper, Bonnie Raitt, Manu Chao, The Roots, Ryan Adams, Keith Richards, Toots Hibbert, Paul Douglas, Jackie Jackson, Ken Boothe, et The Skatalites[7].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 1999 : Make The Music 2000
  • 2004 : Rahzels Greatest Knockouts

Collaborations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) The Daily, University of Washington, « Rahzel: The Fifth Element », (consulté le 25 mars 2012).
  2. (en) « Rahzel, Make The Music 2000 Review », (consulté le 10 septembre 2009).
  3. (en) Adam Greenberg, « Rahzel Biography », sur AllMusic (consulté le 27 décembre 2015).
  4. (en) John Bush, « Rahzel - Make the Music 2000 Overview », sur AllMusic (consulté le 27 décembre 2015).
  5. (en) « Rahzel Discography », sur AllMusic (consulté le 27 décembre 2015).
  6. (en) « Rahzel - Make the Music 2000 Awards », sur AllMusic (consulté le 27 décembre 2015).
  7. “True Love - Linear CD Notes." Toots and the Maytals. tootsandthemaytals.net. Web. <http://www.tootsandthemaytals.net/linear-cd-notes/>. Consulté le 9 novembre 2016.

Liens externes[modifier | modifier le code]