Réserve de faune du Dja

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les réserves naturelles et autres zones protégées image illustrant le Cameroun
Cet article est une ébauche concernant les réserves naturelles et autres zones protégées et le Cameroun.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Réserve de faune du Dja *
Logo du patrimoine mondial Patrimoine mondial de l'UNESCO
La rivière Dja.
La rivière Dja.
Coordonnées 3° 00′ 00″ Nord 13° 00′ 00″ Est / 3, 13
Pays Drapeau du Cameroun Cameroun
Subdivision Région du Sud (départements du Dja-et-Lobo pour la partie ouest, du Haut-Nyong pour la partie est)
Type Naturel
Critères (ix) (x)
Superficie 526 000 ha
Numéro
d’identification
407
Zone géographique Afrique **
Année d’inscription 1987 (11e session)
* Descriptif officiel UNESCO
** Classification géographique UNESCO

La réserve de faune du Dja est une réserve faunique située au sud-est du Cameroun.

Créée en 1950, elle est inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1987 grâce à la diversification des espèces présentes dans le parc et à la présence d'espèces en voie de disparition[1]. La réserve est également reconnue en tant que réserve de biosphère par l'UNESCO depuis 1982[2].

La réserve est l'une des forêts humides d'Afrique les plus vastes (environ 5 000 km2) et les mieux protégées, la plus grande partie de sa superficie restant vierge, elle est parsemée de villages pygmées de l'ethnie Baka.

Pratiquement encerclée par la rivière Dja, qui en forme la limite naturelle, la réserve est surtout remarquable pour sa biodiversité, puisqu'elle abrite 107 espèces de mammifères (dont quelques espèces menacées d'extinction) parmi lesquels l'éléphant de forêt d'Afrique, le perroquet gris du Gabon, le bongo, le léopard, et surtout pour la très grande variété des primates qui y vivent (le drill, le mandrill, le mangabey à collier blanc, le gorille des plaines de l’Ouest, le chimpanzé).

Ensemble avec le parc national d'Odzala-Kokoua (République du Congo) et le parc national de Minkébé (Gabon), la réserve de faune du Dja fait partie de la zone TRIDOM (TRInationale du Dja, Odzala et Minkébé) du Fonds mondial pour la nature (WWF), qui est important pour la protection des forêts denses africaines du bassin du Congo.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « reserve de faune du dja », sur unesco.org (consulté le 14 février 2013)
  2. (en) « Site du Bird Life » (consulté le 28 août 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]