Protection de l'espace aérien islandais par l'OTAN

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Un F-15C américain au-dessus de l'Islande en avril 2015.
Patrouille de Saab JAS 39 Gripen de la Force aérienne tchèque en Islande en juillet 2015.

La protection de l'espace aérien islandais par l'OTAN est une opération conduite dans le but de patrouiller l'espace aérien islandais. L'Islande n'ayant pas de force aérienne, elle a demandé en 2006 à l'OTAN de patrouiller son espace aérien à la suite d'intrusions. Le premier déploiement a eu lieu en 2008.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'Islande n'ayant pas de force militaire, sa défense aérienne était assurée entre 1951 et septembre 2006 par l'Iceland Defense Force de l'United States Air Force[1]. Peu de temps après ce retrait, des avions militaires russes ont pénétré à plusieurs reprises l'espace aérien islandais[2].

À la suite de ces intrusions, durant le sommet de Riga en novembre 2006, le premier ministre Geir Haarde demanda que les membres de l'OTAN assument la protection aérienne de l'Islande[1]. Cette requête fut acceptée par le Conseil de l'Atlantique nord en juillet 2007. D'autres pays membres de l'OTAN disposent d'une telle protection. En mars 2008, le premier ministre Haarde conteste que cette protection soit précisément destinée aux Russes « Il s'agit d'une patrouille générale. Nous considérons les Russes comme nos amis. »

En janvier 2013, l'OTAN a renommé le déploiement en « capacités aéroportées de surveillance et d'interception pour répondre aux besoins de préparation de l'Islande en temps de paix »[3].

Déploiement[modifier | modifier le code]

Contrairement à la Baltic Air Policing, à la demande le l'État islandais, la présence aérienne n'est pas continue. À la place, en moyenne, il y a trois déploiements par an, durant en moyenne entre deux et trois semaines[1].

Date Nationalité Unité Appareils Commentaires
5 mai-30 juin 2008 Drapeau de la France France EC 01.002 Cigogne 4 x Mirage 2000C 110 personnes déployées[4]
septembre 2008 Drapeau des États-Unis États-Unis 48th Fighter Wing ? x F-15C Eagle
mars 2009 Drapeau du Danemark Danemark 727 squadron, 730 squadron and Air Control Wing.[5] 4 x F-16AM Fighting Falcon
? 2009 Drapeau de la Norvège Norvège Force aérienne royale norvégienne ? x F-16AM Fighting Falcon
? 2009 Drapeau des États-Unis États-Unis United States Air Force ?
8-29 mars 2010 Drapeau du Danemark Danemark 727 squadron, 730 squadron and Air control wing 4 x F-16AM Fighting Falcon Ce déploiement contient deux centres de contrôle d'interception des Forces de défense estoniennes.
1-25 juin 2010 Drapeau de l'Allemagne Allemagne Jagdgeschwader 71 6 x F-4F Phantom II
6-24 septembre 2010 Drapeau des États-Unis États-Unis 493rd Expeditionary Fighter Squadron, 48th Fighter Wing 8 x F-15C Eagle
28 mars-30 avril 2011 Drapeau du Canada Canada 409e Escadron tactique de chasse 5 x CF-188 Hornet
? 2011 Drapeau de la Norvège Norvège Force aérienne royale norvégienne ? x F-16AM Fighting Falcon
? 2011 Drapeau des États-Unis États-Unis United States Air Force ?
5 mars-2 avril 2012 Drapeau de l'Allemagne Allemagne Jagdgeschwader 71 6 x F-4F Phantom II
1 mai-7 juin 2012 Drapeau des États-Unis États-Unis 493rd Expeditionary Fighter Squadron ? X F-15C Eagle

? X KC-135 Stratotanker
? X C-130J Hercules

7 août–20 septembre 2012 Drapeau du Portugal Portugal 201 and 301 Squadrons 6 x F-16AM Fighting Falcon 70 personnes déployées.
18 mars-28 avril 2013 Drapeau du Canada Canada 425e Escadron tactique de chasse 6 x CF-18 Hornet

1 x CC-150 Polaris

Déploiement composé de 160 membres des forces canadiennes.
7 juin-10 juillet 2013 Drapeau de l'Italie Italie Aeronautica Militare 4th, 36th and 37th Stormo (Wings) 6 x Eurofighter Typhoon

2 x KC-767
1 x C-130J Super Hercules

Environ 150 personnes déployées.
novembre 2013 Drapeau des États-Unis États-Unis 493rd Expeditionary Fighter Squadron, 48th Air Expeditionary Group 6 x F-15C Eagle

2 x Boeing KC-135 Stratotanker

27 janvier-21 février 2014 Drapeau de la Norvège Norvège Royal Norwegian Air Force 6 x F-16AM Fighting Falcon Environ 110 personnes déployées.
16 mai-5 juin 2014 Drapeau des États-Unis États-Unis 48th Air Expeditionary Group 6 x F-15C Eagle

1 x Boeing KC-135 Stratotanker

Environ 200 personnes déployées.
10 octobre-3 décembre 2014 Drapeau de la République tchèque République tchèque 211th Tactical Squadron 5 x JAS 39C Gripen Environ 75 personnes déployées.
avril 2015- Drapeau des États-Unis États-Unis 871st Air Expeditionary Squadron 4 x F-15C Eagle

1 x Boeing KC-135 Stratotanker

Environ 200 personnes déployées.
27 juillet-28 août 2015 Drapeau de la République tchèque République tchèque 211th Tactical Squadron 5 x JAS 39C Gripen Environ 150 personnes déployées, pour 91 sorties.
31 août-1 octobre 2015 Drapeau du Danemark Danemark Armée de l'air royale danoise 4 x F-16AM Fighting Falcon
4 avril-28 avril 2016 Drapeau des États-Unis États-Unis 131st Fighter Squadron 6 x F-15C
30 mai 2016-? Drapeau de la Norvège Norvège Royal Norwegian Air Force 4 x F-16AM Fighting Falcon
5 octobre-fin octobre 2016 Drapeau de la République tchèque République tchèque 211th Tactical Squadron 5 x JAS 39C Gripen

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) « French Air Force in Iceland | News | Ministry for Foreign Affairs », sur Ministry for Foreign Affairs (consulté le 4 juin 2016)
  2. (en) « Condoleezza Rice defends Guantanamo », sur Reuters UK (consulté le 4 juin 2016)
  3. « Des avions de combat norvégiens prennent en charge la mission OTAN de préparation en temps de paix dans le ciel islandais », sur nato.int,
  4. (en) Christina Mackenzie, « French Air Defense Umbrella Over Iceland », Ares,‎ (lire en ligne)
  5. (en) « Iceland's "Peacetime Preparedness Needs" », Allied Command Operations (consulté le 20 janvier 2013)