Commandement allié Transformation

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le domaine militaire
Cet article est une ébauche concernant le domaine militaire.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Commandement allié Transformation
Création
Type Quartier-général
Rôle Chargé des questions doctrinales et de transformation de l'OTAN
Effectif 1 265
Fait partie de Flag of NATO.svg OTAN
Composée de JWC (en) (Stavanger) ; JFTC (en) (Bydgoszcz) ; JALLC (en) (Lisbonne) ; CMRE (en) (La Spezia); NATO School (en) (Oberammergau)
Garnison Base navale de Norfolk
Commandant Général Denis Mercier (depuis )

Le commandement allié Transformation (Allied Command Transformation, ACT) est un commandement interallié de l'OTAN, chargé des questions doctrinales et de transformation. Il a été créé en 2003, lors d'une restructuration de l'OTAN. Son quartier général a pris la place de celui de l'ancien commandement allié Atlantique, au sein de la base navale de Norfolk en Virginie[1]. C'est, avec le commandement allié Opérations, dont le quartier général est à Mons en Belgique, l'un des deux commandements militaires stratégiques de l'OTAN.

Mission[modifier | modifier le code]

L'ACT est chargé de superviser la transformation des capacités militaires de l'OTAN. Il s'attache à améliorer l'entraînement et les capacités, ainsi qu'à élaborer et à mettre à l'épreuve des doctrines communes aux pays membres de l'OTAN. Il conduit les efforts de l'OTAN en vue de l'interopérabilité entre les armées membres.

Centres d'excellence[modifier | modifier le code]

L'ACT dispose de 21 centres d'excellence (COE) pour la recherche et la formation dans divers domaines[2]:

  1. Le Centre d'excellence d'analyse et de simulation pour la préparation des opérations aériennes(CASPOA) du COE à Lyon - Base aérienne de Mont Verdun, France
  2. Le Centre d'excellence coopération civile & militaire (CIMIC) COE à La Haye aux Pays-Bas
  3. Le Centre d'excellence des opérations par temps froid (CWO) COE à Bodø en Norvège
  4. Le Centre d'excellence des opérations interarmées multinationales de la mer (CJOS-COE) à Norfolk aux États-Unis.
  5. Le Centre d'excellence de commandement et de contrôle (C2) COE à Utrecht aux Pays-Bas
  6. Le Centre d'excellence de cyberdéfense coopérative à Tallinn en Estonie
  7. Le centre d'excellence contre des engins explosifs improvisés (C-IED) COE à Madrid en Espagne
  8. Le Centre d'excellence de défense contre le terrorisme (DAT) COE à Ankara en Turquie
  9. Le centre d'excellence de sécurité énergétique (ENSEC) COE à Vilnius en Lituanie
  10. Le Centre d'excellence d'élimination des explosifs (EOD) COE à Trenčín en Slovaquie
  11. Le Centre d'excellence du renseignement humain(HUMINT) COE à Oradea en Roumanie[3]
  12. Le Centre d'excellence de force aérienne conjointe (JAPCC) COE à Kalkar en Allemagne
  13. Le Centre d'excellence de défense chimique, biologique, radiologique et nucléaire (JCBRN Défense) COE à Vyškov en République tchèque
  14. Le Centre d'excellence en génie militaire (MILENG) COE à Ingolstadt en Allemagne
  15. Le Centre d'excellence de médecine militaire (MILMED) COE à Budapest en Hongrie
  16. Le Centre d'excellence de modélisation et de simulation (M & S) COE à Rome en Italie
  17. Le Centre d'excellence de guerre des mines navale (EGUERMIN) COE à Ostende en Belgique
  18. Le Centre d'excellence pour les opérations dans les eaux peu profondes et confinées à Kiel en Allemagne
  19. Le Centre d'excellence des communications stratégiques (STRATCOM) COE à Riga en Lettonie
  20. Le Centre d'excellence de gestion de crise pour les interventions en cas de catastrophe (CMDR) COE à Sofia en Bulgarie
  21. Le Centre d'excellence de la Police militaire de l'OTAN (MP) COE à Bydgoszcz en Pologne

Historique[modifier | modifier le code]

Le général Stéphane Abrial lors de la cérémonie de passation de commandement le .

Le commandement allié Transformation est créé le .

Liste des commandants

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]