Lockheed C-130J Super Hercules

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Lockheed C-130J Super Hercules
Vue de l'avion.
Un C-130J Super Hercules du 146th Airlift Wing, California Air National Guard volant au-dessus de l'île Santa Cruz

Constructeur Lockheed
Rôle Avion de transport militaire
Statut En production, en service
Premier vol
Mise en service
Nombre construits 500 (mars 2022[1])
Équipage
2 pilotes, 1 loadmaster
Motorisation
Moteur Rolls-Royce AE 2100D3
Nombre 4
Type Turbopropulseurs
Puissance unitaire 4 300 ch
Dimensions
vue en plan de l’avion
Envergure 40,41 m
Longueur C−130J : 29,79 m
C−130J−30 : 34,69 m
Hauteur 11,9 m
Surface alaire 162,12 m2
Masses
À vide 34 274 kg
Carburant 36 100 kg
Avec armement 70 305 kg
Maximale 74 389 kg
Performances
Vitesse de croisière 643 km/h
Vitesse maximale 671 km/h
Plafond 8 615 m
Rayon d'action À vide : 5 250 km
15 t de charge : 3 330 km

Le Lockheed C-130J Super Hercules est une version dérivée du C-130 Hercules développée à la fin des années 1990.

Différences principales avec le C-130[modifier | modifier le code]

Extérieurement, le C-130J Super Hercules semble n'être qu'un C-130 Hercules avec de nouveaux moteurs Rolls-Royce Allison AE 2100 D3 et des hélices courbes à 6 pales.

Il est cependant également équipé d'un nouveau poste de pilotage où ne sont plus présents que les deux pilotes, et de quelques autres améliorations.

Sous-version allongée C-130J-30[modifier | modifier le code]

Le C-130J-30 en est une sous-version allongée, commandée par la Royal Air Force sous le nom Hercules C. Mk 4 (la version de base étant appelée Hercules C. Mk 5) et par le Canada sous le nom de CC-130J.

Avion-ravitailleur KC-130J[modifier | modifier le code]

L'avion ravitailleur KC-130J a une capacité de plus de 26 000 kg de carburant. Il est configuré pour recevoir un réservoir de fuselage qui permet d’ajouter 11 000 kg de carburant supplémentaires[2].

Avion de patrouille maritime SC-130J[modifier | modifier le code]

En , Lockheed Martin présente un projet d'avion de patrouille maritime basé sur le C-130J, le SC-130J Sea Hercules. Équipé d'un radar et éventuellement d'un détecteur d'anomalie magnétique, il pourrait embarquer deux réservoirs conformes contenant chacun deux à trois torpilles et de deux pylônes sous les ailes emportant deux missiles antinavires ou quatre missiles air-sol. L'autonomie est estimée à 13,7 heures de vol[3].

Avion-cargo civil LM-100J[modifier | modifier le code]

Succédant au Lockheed L-100 Hercules produit entre 1964 et 1992, le LM-100J (Model 382J) est une version civile du C-130J[4]. La production du premier exemplaire a débuté en , il a effectué son premier vol le [5] et doit être certifié fin 2019[6].

Développement, livraisons[modifier | modifier le code]

« Le premier Hercules pour la Royal Air Force a été livré le , soit avec quelque deux ans de retard », et « le premier C-130J opérationnel a été livré à Lyneham (RAF) le [7] », soit avec 3 ans de retard.

Le 200e est livré en , le 400e le [8]. En , plus de 460[9]. La livraison du 500e est annoncé le 15 mars 2022.

Opérateurs[modifier | modifier le code]

Actuels et futurs opérateurs du C-130J en date de 2015.

Le C-130J a été commandé en 2020 par les 18 États suivants :

  • Drapeau des États-Unis États-Unis - En  : USAF : 103 C-130J, 2 AC-130J, 27 MC-130J, 10 WC-130J[10]; USMC : 71 KC-130J et KC-130T[11] ;
  • Drapeau du Bangladesh Bangladesh - 5 exemplaires C-130J ex-britanniques livrés entre 2020 et 2021[12] ;
  • Drapeau de l'Algérie Algérie - 4 exemplaires commandé en 2018, réception du premier le 23 janvier 2022[13],[14] ;
  • Drapeau de l'Australie Australie - 12 exemplaires ;
  • Drapeau du Canada Canada - 17 exemplaires de C-130J-30[15] ;
  • Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni - 24 exemplaires, 14 C-130J-30 en 2020 ;
  • Drapeau du Danemark Danemark - 4 exemplaires ;
  • Drapeau des Émirats arabes unis Émirats arabes unis - 12 exemplaires ;
  • Drapeau de la France France - 2 exemplaires de C-130J-30 (1er livré en [16], 2e livré le [17]), 2 KC-130J commandés le , pour un montant total de 606 millions d'euros (avec en plus des équipements radio et électronique pour équiper ces avions)[18], le premier ayant été livré en [19] et le deuxième le [20] ;
  • Drapeau de l'Inde Inde - 6 exemplaires ;
  • Drapeau de l'Irak Irak - 6 exemplaires ;
  • Drapeau d’Israël Israël - 3 exemplaires de C-130J dont le premier a été réceptionné en [21] ;
  • Drapeau de l'Italie Italie - 22 exemplaires ;
  • Drapeau de la Norvège Norvège - 4 exemplaires ;
  • Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande - 5 exemplaires commandés le livrable entre 2024 et 2025[22] ;
  • Drapeau d'Oman Oman - 1 exemplaire ;
  • Drapeau du Qatar Qatar - 3 exemplaires ;
  • Drapeau de la Tunisie Tunisie - 2 exemplaires C-130J-30 reçus à partir de  ;
  • Drapeau du Koweït Koweït - 3 KC-130J commandé en pour un montant de 245 millions de $ dont cinq exemplaires en option. Le premier modèle a été réceptionné début [23]. D'autres commandes sont attendues, cette version commençant tout juste sa carrière.

À titre indicatif, l'USAF a obtenu ses exemplaires à un coût unitaire de 65 millions de dollars[24]. En 2020, la Nouvelle-Zélande passe un contrat de 1,5 milliard de dollars néo-zélandais soit 860 millions d'euros pour 5 appareils et l'infrastructure idoine.

Accidents[modifier | modifier le code]

Le , un Lockheed C-130J des Forces aériennes royales norvégiennes s'écrase au nord de la Suède, tuant les 5 officiers de l'armée norvégienne, qui étaient à bord.

Le , un C-130J de la Force aérienne indienne s'écrase dans la région de Gwalior, causant la mort des cinq membres de son équipage.

Le , collision entre un chasseur F-35B du 3rd Marine Aircraft Wing et un KC-130 du Marine Aerial Refueler Transport Squadron 352 du United States Marine Corps Aviation lors d'un ravitaillement de carburant au nord-est de San Diego en Californie. Le pilote du F-35 s'est éjecté, et le KC-130 a fait un atterrissage en catastrophe, ne faisant aucune victime.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. https://news.lockheedmartin.com/2022-03-15-Lockheed-Martin-Reaches-Super-Herculean-Milestone-With-Delivery-of-500th-C-130J-Airlifter#assets_all
  2. Lockheed Martin : Le Koweït commande des KC-130, Aeroweb, 28 mai 2010
  3. (en) « DSEI 2015 Naval Daily News - Lockheed Martin SC-130J », sur navyrecognition.com, (consulté le ).
  4. « LM-100J », sur Lockheed Martin (consulté le ).
  5. « Le LM-100J fait son premier vol - Aerobuzz », sur Aerobuzz, (consulté le ).
  6. « Le LM-100J, l’héritier. - Aerobuzz », sur Aerobuzz, (consulté le ).
  7. Extrait de la page Lockheed Martin C-130J Hercules History
  8. Justine Boquet, « Lockheed Martin franchit la barre des 400 C-130J livrés », sur Air et Cosmos, (consulté le )
  9. (en) « Lockheed Delivers First KC-130J to Marine Reserve Squadron VMGR-452 - Seapower », sur Seapower, (consulté le ).
  10. Arnaud, « Le parc aérien de l’US Air Force en 2015 et en images », sur Avions légendaires, (consulté le ).
  11. Arnaud, « Le parc aérien de l’US Marines [[[:wikt:sic|sic]]] Corps en 2015 et en images », sur Avions légendaires, (consulté le ).
  12. « L’aviation bangladaise, la seconde vie des Super Hercules ex-britanniques. », sur www.avionslegendaires.net, (consulté le ).
  13. (en) « Algeria’s first C-130J being readied for delivery », sur www.key.aero (consulté le )
  14. « L'Algérie réceptionne un gros avion de transport militaire américain », sur https://observalgerie.com/, (consulté le ).
  15. http://www.airforce.forces.gc.ca/8w-8e/nr-sp/index-fra.asp?x=1&cat=99&id=11348
  16. « Le Franche-Comté reçoit son C-130J », sur lemamouth.blogspot.fr (consulté le )
  17. « lockheed martin livre le second c-130j », sur www.journal-aviation.com (consulté le )
  18. « Les 4 avions de transport C-130J Hercules destinés à l’armée de l’Air ont été commandés », (consulté le ).
  19. « Le premier KC-130J de l'armée de l'air s'est posé à Orléans », (consulté le )
  20. « Les 4 avions de transport C-130J Hercules destinés à l’armée de l’Air ont été commandés », (consulté le ).
  21. Quentin Michaud: Israël reçoit son premier C-130J sur Air & Cosmos, le 27 juin 2013.
  22. « New Zealand military buys 5 Lockheed Hercules planes for $1 billion », sur /www.defensenews.com/, (consulté le ).
  23. « Le Koweït reçoit son premier ravitailleur KC-130J », sur Defens'Aero,
  24. http://www.saffm.hq.af.mil/shared/media/document/AFD-080204-081.pdf