Le projet « États fédérés de Micronésie » lié à ce portail

Portail:États fédérés de Micronésie

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Portail:Micronésie)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Vous vous trouvez sur un portail thématique de Wikipédia.
Navigation : PortailIndex thématiqueSuiviProjet OcéanieDiscussions

Présentation

Drapeau bleu à quatre étoiles blanches disposées en losange.
Ce portail a pour but de coordonner et d'harmoniser les travaux consacrés aux articles sur les États Fédérés de Micronésie et aux domaines associés pour la Wikipédia francophone.

Les États fédérés de Micronésie, également appelés Micronésie, sont un État fédéral de l'Océan Pacifique occidental situé dans une partie de l'archipel des îles Carolines. Ils sont constitués d'îles et d'atolls répartis en États : Yap, Chuuk, Pohnpei, Kosrae. La superficie totale des terres émergées est de 702 km2 et sa population s'élève à 102 624 habitants (2010).

Les États fédérés de Micronésie ne doivent pas être confondus par la région de Micronésie, une des régions de l'Océanie ainsi dénommée par Jules Dumont d'Urville, et qui s'étend bien au-delà du seul territoire de cet État.

Pour contribuer aux articles sur les États Fédérés de Micronésie, n'hésitez pas à faire un tour sur le Projet Océanie qui centralise les travaux sur la plupart des pays d'Océanie.

Les dernières modifications des 257 articles des États fédérés de Micronésie — dont 3 articles de qualité et 6 bons articlesliés au portail.

Article labellisé au hasard

Le séparatisme dans les îles Faichuk est un courant politique qui revendique l'autonomie ou l'indépendance des îles Faichuk localisées dans l'État de Chuuk, dans les États fédérés de Micronésie, pays fédéral également constitué des États de Kosrae, Pohnpei et Yap.

Bien qu'apparu en 1959, le séparatisme des îles Faichuk ne prend une importance politique qu'à partir de 1979 et joue un rôle majeur dans la politique nationale jusqu'en 1983. En 1979, à l'occasion d'un référendum, les habitants expriment leur volonté d'autonomie par la création d'un État séparé de celui de Chuuk. Elle est en 1980 appuyée par l'assemblée législative de Chuuk. L'année suivante, après plusieurs essais infructueux, une loi portant sur la création d'un État de Faichuk est votée par le Congrès des États fédérés de Micronésie, mais le président des États fédérés de Micronésie Tosiwo Nakayama oppose son veto au nom de l'unité du pays. En 1983, les séparatistes appellent avec succès les insulaires des îles Faichuk au boycott du vote pour le Traité de libre association avec les États-Unis.

Par la suite, jusqu'en 2001, le courant politique revendiquant l'autonomie reste peu audible. À cette date, une constitution de Faichuk explicitant l'indépendance est votée par plébiscite et une déclaration unilatérale d'indépendance transmise au président des États fédérés de Micronésie Leo Falcam. Les dirigeants des îles Faichuk tentent d'établir des contacts durables avec les États-Unis dans une optique de recherche de l'indépendance. Rapidement, cependant, cet objectif est suspendu et plusieurs projets de loi pour la constitution d'un État autonome sont présentés sans succès au Congrès tout au long des années 2000.

En 2011 ont lieu deux tentatives politiques de passage en force. Une autoproclamée ambassadrice de Faichuk se présente devant l'ambassadeur chinois auprès des États fédérés de Micronésie et un dirigeant séparatiste influent se revendique président par intérim de la République de Faichuk. À partir de 2012, les revendications paraissent se transformer d'une indépendance de la région des îles Faichuk à une indépendance de l'État de Chuuk dans sa globalité.


Article du mois

Venez participer à la construction de l'article Ngulu. Tout le monde peut participer en ajoutant des informations, en complétant ou en corrigeant celles déjà présentes, ou encore en apportant des photos ou des schémas pour illustrer l'article. Merci de votre aide !

Lire la suite

Carte

Image labellisée du jour

Idole, atoll de Nukuoro, Musée du Louvre

Portails par pays

Sur Wikimedia

Wikimedia-logo.svg
Commons
Commons
Médiathèque
Wikidata
Wikidata
Base de données
Wikivoyage
Wikivoyage
Guide de voyage
Wiktionnaire
Wiktionnaire
Dictionnaire