Drapeau des États fédérés de Micronésie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Drapeau de la Micronésie
Drapeau de la Micronésie
Drapeau de la Micronésie
Utilisation Drapeau et pavillon national Version officielle
Caractéristiques
Proportions 10:19
Adoption

Le drapeau des États fédérés de Micronésie, héritier de celui du Territoire sous tutelle des îles du Pacifique, adopté le , au format 10:19, représente sur un fond bleu figurant à la fois l'océan Pacifique et le « bleu des Nations Unies » du drapeau du TTIP quatre étoiles blanches pour les quatre États constitutifs du pays.

Historique[modifier | modifier le code]

Le drapeau des États fédérés de Micronésie est héritier de celui du Territoire sous tutelle des îles du Pacifique administré par les États-Unis sous le contrôle des Nations unies, hissé pour la première fois le 24 octobre 1962, à l'occasion de la Journée des Nations Unies. Les couleurs de ce drapeau conçu par Gonzalo Santos, bleu clair et blanc, sont inspirées de celles du drapeau des Nations unies. Ce drapeau des TTIP est approuvé en 1965 par un vote au Congrès de Micronésie[1].

Les six étoiles blanches du drapeau du Territoire sous tutelle correspondent alors aux six districts du pays - Palaos, les Îles Marshall et les Îles Mariannes du Nord, ainsi que Yap, Truk (maintenant Chuuk), et Ponape (maintenant Pohnpei). Les trois premiers districts deviennent des états indépendants et les trois derniers, avec le nouveau district de Kusaie (aujourd'hui Kosrae) détaché de Ponape deviennent les États fédérés de Micronésie en 1979[1].

Le nouveau drapeau des États fédérés de Micronésie, basé sur la conception et le symbolisme du drapeau précédemment utilisé, est conçu et approuvé par un congrès intérimaire le 30 novembre 1978[1].

Description[modifier | modifier le code]

Le dessin du drapeau est réglementé par le code des États fédérés de Micronésie voté en 1982 par le Congrès des États fédérés de Micronésie. Ce texte le décrit comme étant constitué d'un cercle de quatre étoiles blanches centrées sur un champ bleu. Le ratio largeur/longueur du drapeau doit être du rapport 10:19 et la largeur doit correspondre à celle d'une étoile ayant le ratio de cinq étoiles pour une. Le drapeau peut être reproduit à des fins non officielles, avec des dimensions différentes[2].

Le champ bleu représente l'océan Pacifique, tandis que les quatre étoiles à cinq branches disposées en cercle symbolisent les quatre États de la fédération, d'ouest en est, Yap, Chuuk, Pohnpei et Kosrae. Un angle de chaque étoile pointe vers le centre du drapeau comme si elles sont disposées sur un anneau sigillaire. Après 1986, le bleu foncé est remplacé par le « bleu des Nations Unies » du drapeau d'origine du Territoire sous tutelle des îles du Pacifique[1].

Règlementation de son usage[modifier | modifier le code]

Un amendement au code de 1982, daté de 1986, fixe que le drapeau ne doit être arboré qu'en plein air du lever au coucher du soleil, uniquement sur les bâtiments, les hampes ou les drisses. Il est levé rapidement mais baissé cérémonieusement. Sur le territoire national, hors du cas des ambassades, consulats, missions diplomatiques et bureaux d'agences internationales, il ne doit pas être en position inférieure par rapport à un autre drapeau. Le président peut établir des règles et des procédures pour la présentation en berne du drapeau et son utilisation lors de funérailles officielles[2].

La profanation volontaire en public est passible d’une amende maximale de 100 $ ou d’un emprisonnement maximal de six mois, ou des deux[2].

Drapeaux des quatre États membres de la fédération[modifier | modifier le code]

Chacun des quatre États des États fédérés de la Micronésie dispose de son propre drapeau.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d (en) Whitney Smith, « Flag of Micronesia », sur britannica.com, (consulté le 1er novembre 2018)
  2. a b et c (en) « Code of the Federated states of Micronesia », sur fsmlaw.org, Gouvernement des États fédérés de Micronésie, (consulté le 1er novembre 2018)