Patriots of Micronesia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Patriots of Micronesia (en)
Patriotes de Micronésie
Hymne national de Drapeau des États fédérés de Micronésie Micronésie
Autre(s) nom(s) Across All Micronesia (en)
Dans toute la Micronésie
Paroles Inconnu[1]
Musique Inconnu[1]
Adopté en 10 décembre 1991
Fichier audio
Patriots of Micronesia
Fichier audio externe Patriots of Micronesia (Instrumental)

Patriots of Micronesia, aussi connu par le nom de Accross All Micronesia vraisemblablement à partir d'une ligne du deuxième couplet[2], est l'hymne national des États fédérés de Micronésie depuis le 10 décembre 1991.

Histoire[modifier | modifier le code]

Patriots of Micronesia est devenu l'hymne national des États fédérés de Micronésie par une loi promulguée le 10 décembre 1991 par le président de la Micronésie John Haglelgam[3]. Cette loi formule que l'hymne peut être joué et/ou chanté au cours des fonctions et cérémonies officielles[3]. Durant l'interprétation de l'hymne national, toutes les personnes présentes doivent être debout et faire face au drapeau s'il est affiché. Les personnes en uniforme militaire doivent rendre le salut militaire à la première note de l'hymne national et conserver cette position jusqu'à la dernière note. Les autres personnes doivent se découvrir[3]. Avant l'indépendance du pays, Patriots of Micronesia servait d'hymne à l'ancien Territoire sous tutelle des îles du Pacifique, entité disparue en 1990 dont faisaient partie les États fédérés de Micronésie.

Les paroles ainsi que la musique sont inspirées de l'hymne officieux de l'Allemagne de l'Ouest entre 1949 et 1952, Ich hab mich ergeben[2], publié vers 1820 par l'allemand Ferdinand Maßman[4]. La ressemblance du premier couplet suggère que les auteurs de l'hymne micronésien avaient connaissance des travaux de Maßman en Allemagne, ce qui pourrait suggérer qu'ils étaient allemands[2], la région étant sous protectorat allemand jusqu'à la fin de la première guerre mondiale[5]. La mélodie peut être datée des environs de 1820. Des variantes de cet air sont utilisées dans l'Ouverture pour une fête académique de Johannes Brahms et dans la Troisième symphonie de Gustav Mahler[2].

Paroles[modifier | modifier le code]

Les paroles, en anglais, sont les suivantes[6] :

Strophe 1
'Tis here we are pledging,
with heart and with hand,
Full measure of devotion
to thee, our native land,
Full measure of devotion
to thee, our native land.
Chœurs
Now all join the chorus,
let union abide.
Across all Micronesia
join hands on every side,
Across all Micronesia
join hands on every side.
Strophe 2
We all work together,
with hearts, voice and hand,
Till we have made these islands
another promised land,
Till we have made these islands
another promised land.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « National anthem, Country comparison to the world », sur www.cia.gov, CIA (consulté le 24 février 2016).
  2. a, b, c et d (en) « Federated States of Micronesia National anthem », sur www.nationalanthems.info, nationalanthems.info (consulté le 24 février 2016).
  3. a, b et c (en) « Code of the Federated states of Micronesia, 2014 edition (annotated), Titre 1, chapitre 8 », sur www.fsmlaw.org, Gouvernement des États fédérés de Micronésie (consulté le 24 février 2016).
  4. (de) Joachim Burkhard Richter, Hans Ferdinand Massmann: altdeutscher Patriotismus im 19 Jahrundert, Berlin, New York, Walter de Gruyter, , 489 p. (ISBN 9783110129106, lire en ligne), p. 114.
  5. Charles Stienon, « La campagne coloniale des Alliés en 1914 et 1915 », Revue des Deux Mondes, vol. 30,‎ , p. 666 (lire en ligne).
  6. (en) « FSM National Anthem », sur www.fsmembassydc.org, Ambassade des États fédérés de Micronésie (consulté le 24 février 2016).

Lien externe[modifier | modifier le code]