Place du Palais-Royal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
1er arrt
Place du Palais-Royal
La place vue depuis de la rue de Rivoli.
La place vue depuis de la rue de Rivoli.
Situation
Arrondissement 1er
Quartier Palais-Royal
Début Rue de Rivoli, 168
Fin Rue Saint-Honoré, 155
Historique
Création 1648
Géocodification
Ville de Paris 6923
DGI 7010

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Place du Palais-Royal
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

La place du Palais-Royal est une place située dans le 1er arrondissement de Paris.

Situation[modifier | modifier le code]

Avec la place André-Malraux et la place Colette, c'est une des trois places qui bordent les jardins du Palais-Royal et la Comédie-Française. Elle est délimitée au nord par la rue Saint-Honoré et le Palais-Royal ; au sud par la rue de Rivoli et le palais du Louvre.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Cette place doit son nom à sa situation, devant le Palais Royal.

Historique[modifier | modifier le code]

La place est créée devant le Palais-Royal après la démolition de l'hôtel de Sillery en 1648[1]. Elle était délimitée à l'est par la rue Froidmanteau et à l'ouest par la rue Saint-Thomas-du-Louvre[2]. En 1719, Robert de Cotte construit un grand pavillon servant de château d'eau pour le palais du Louvre et le palais des Tuileries. En 1769, il est décidé de l'agrandir vers l'ouest par la démolition d'immeubles jouxtant l'hôpital des Quinze-Vingts[1].

La place prend sa configuration actuelle lors du prolongement de la rue de Rivoli et la construction de la galerie nord du Louvre. Le 23 décembre 1852, un décret déclare en effet d'utilité publique la construction de maisons uniformes avec arcades sur les deux côtés de la place[3]. La destruction des immeubles de la place est déclarée d'utilité publique l'année suivante[4],[5],[6]. Dans les années 1870-1880, sont érigés à l'ouest l'hôtel du Louvre et à l'est les Grands Magasins du Louvre (Louvre des antiquaires depuis 1978).

Bâtiments remarquables et lieux de mémoires[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments, édition de 1844, p. 519 [lire en ligne]
  2. Plan de Turgot
  3. Adolphe Alphand (dir.), Adrien Deville et Émile Hochereau, Ville de Paris : Recueil des lettres patentes, ordonnances royales, décrets et arrêtés préfectoraux concernant les voies publiques, Paris, Imprimerie nouvelle (association ouvrière), (lire en ligne), « Décret du 23 décembre 1852 », p. 269.
  4. Ibid., « Décret du 15-22 novembre 1853 », p. 277 [lire en ligne]
  5. Prolongement des arcades de la rue de Rivoli [le long du Louvre et des Tuileries], 1853, [lire en ligne]
  6. Réduction du projet d'ensemble de la rue de Rivoli avec arcades : déposé à l'enquête du 4me. arrondissement / par Mr. Brouty Arch[itec]te ; gravé chez Erhard, 1853 [lire en ligne] et [lire en ligne]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :