Pierre d'Estaing

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pierre d'Estaing
Image illustrative de l'article Pierre d'Estaing
Cardinal Pierre d'Estaing
Biographie
Naissance 1320
Estaing
Décès 1377
Rome
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal

par le pape Urbain V
Titre cardinalice Cardinal-prêtre de Sainte-Marie-du-Trastevere
Cardinal-évêque d'Ostie et Velletri
Évêque de l’Église catholique
Fonctions épiscopales Évêque de Saint-Flour
Archevêque de Bourges

Pierre d'Estaing, né en 1320 à Estaing (au château d'Estaing dans le Rouergue) et mort en 1377 à Rome, est un ecclésiastique français. Il fut évêque de Saint-Flour, puis archevêque de Bourges et enfin élevé au rang de cardinal.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pierre d'Estaing naît dans le château familial en 1320, fils de Guillaume III et d'Esmengarde de Peyre. Il prend l'habit bénédictain à l'abbaye Sainte-Foy de Conques, puis devient moine profès de l'abbaye Saint-Victor de Marseille. Il obtient ainsi un doctorat en droit.

Il obtient alors plusieurs magistères. Il est ainsi prieur du monastère de Saint-Genies-d'Olt (Rouergue), professeur ès décret à Montpellier. Il est également procureur et prieur du monastère Sainte-Foy de Columbiers (diocèse de Meaux) avec dispense d'y résider. Enfin il est prieur du monastère de La Canourgue (Gévaudan), non loin de son Rouergue natal.

Le , il est élu évêque de Saint-Flour. Il fait construire l'église Notre-Dame-de-la-Nativité à Villedieu, où il établit en 1363 un chapitre de six chanoines[1]. Il reste à Saint-Flour jusqu'au , date à laquelle il devient l'archevêque métropolitain de Bourges.

Le , le pape Urbain V créé deux nouveaux cardinaux, peu avant de quitter Rome. L'évêque de Volterra puis Florence, Pietro Corsini est créé cardinal-prêtre au titre de Saint-Laurent in Damaso. Quant à Pierre d'Estaing, il devient cardinal-prêtre au titre de Sainte-Marie-du-Trastevere. Cette même année 1370, il est avec Anglic de Grimoard en mission en Italie. Il n'est donc pas présent lors du conclave de 1370. Le successeur d'Urbain V, Grégoire XI, le nomme légat en Italie, et il établit sa résidence à Bologne de juillet 1371 à mars 1374. Il devient cardinal-évêque d'Ostie et Velletri en 1373.

Il meurt à Rome le 18 ou le 25 novembre 1377 où il est enterré.

Sources et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]