Cette page est un portail de qualité. Cliquez pour plus d’informations.

Portail:Avignon

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
+   +   +   +   +   +   +   +   +   +
Blason d'Avignon
carte
Bienvenue sur le Portail d'Avignon

657 articles

Avignon est une commune du sud de la France, dans le Vaucluse, qui s'étend sur la rive gauche du Rhône.

Surnommée la « cité des papes » en raison de l’installation des papes de 1309 à 1423, qui conservèrent des États (Comtat Venaissin) dans le sud de la France jusqu’à la Révolution, elle est actuellement la plus grande ville et préfecture du département de Vaucluse. C'est l'une des rares villes françaises à avoir conservé ses anciens remparts. Son centre historique, composé du palais des papes, de l'ensemble épiscopal, du Rocher des Doms et du pont d’Avignon, a été classé Patrimoine mondial de l'UNESCO sous les critères I, II et IV.

Vitrine artistique et culturelle, la renommée de son principal festival, connu sous le nom de festival d'Avignon, a largement dépassé les frontières françaises.

modifier

Lumière sur ...
« À » ou « en » Avignon ?


Illustration du massacre de la Glacière, gravure sur bois

Le massacre de la Glacière a eu lieu au palais des papes d'Avignon dans la nuit du 16 octobre au .

L'assassinant de Lescuyer, le secrétaire-greffier de la commune, par une foule de « papistes » en colère au couvent des Cordeliers pensant avoir été volé par les « patriotes », entrainera des arrestations douteuses, un jugement bâclé et l'exécution de la sentence par de fanatiques bourreaux inexpérimentés provoquant ainsi un véritable bain de sang.

Dernier épisode marquant d'une lutte entre partisans et adversaires de la réunion des États pontificaux à la France, il fait suite à un enchainement de rivalités, de privations et de jalousies.

D'aucuns prétendent qu’existerait une convention de la langue française voulant qu’on désigne une localisation dans Avignon en utilisant la préposition « en » au lieu de « à ». Si cet usage du « en » est tenu pour correct par l'Académie française, il est cependant souvent ressenti comme étranger et pédant par la population locale. La locution « en Avignon » désignait à l'origine l'État pontifical d’Avignon qui a existé jusqu'en 1791. On résidait donc en Avignon, comme on pouvait résider en Provence. La même explication vaut pour le royaume d’Arles qui regroupait une partie de la Bourgogne et les provinces de la rive gauche du Rhône. Quelques empereurs germaniques descendirent en Arles pour se faire couronner à Arles en la cathédrale Saint-Trophime. Une des seules exceptions actuelles reste Andorre : tout un chacun peut se rendre en Andorre (principauté) afin de faire ses emplettes à Andorre (la Vella). Pour résumer, ces trois villes dont le nom commence par un « A- » ont justifié cette exception en tant que capitale nommant un État, un royaume, une principauté.

Histoire
Le siège d'Avignon
Le Palais des papes
Le massacre de la glacière

L'histoire du territoire actuel de la commune est assez ancienne, avec de nombreuses traces d'occupations préhistoriques, puis de l'occupation romaine, de guerres (Siège d'Avignon, Trêve d'Avignon...) et de religion (Papauté d'Avignon, Concile d'Avignon (1080)...). Cette histoire se mêle à celle de la Provence ou du Comtat Venaissin.

Mais c'est sans aucun doute l'arrivée du pape Clément V (1305 à 1314), l'implantation de Jean XXII (1316 à 1334) puis Benoît XII (1334 à 1342), Clément VI (1342 à 1352), Innocent VI (1352 à 1362), Urbain V (1362 à 1370) et Grégoire XI (1370 à 1378), et enfin de ceux que l'on nommera plus tard les antipapes, Clément VII (1378 à 1394) et Benoît XIII (1394 à 1423), qui a le plus transformé le lieu. Lors des guerres qu'eurent à mener les pontifes avignonnais contre les Grandes Compagnies ou au cours du Grand Schisme s'illustrèrent : Juan Fernández de Heredia, Aymar d'Aigrefeuille, Guillaume III Roger de Beaufort, Hugues de la Roche, Raymond de Turenne.

Trois conclaves auront eu lieu à Avignon : le conclave de 1352, le conclave de 1362 et le conclave de 1370. Parmi les cardinaux (Liste des cardinaux d'Avignon - Liste des évêques et archevêques d'Avignon) les plus importants de la Curie s'y illustrèrent : Faydit d'Aigrefeuille, Guillaume d'Aigrefeuille l'Ancien, Guillaume d'Aigrefeuille le Jeune, Nicolas de Besse, Guy de Boulogne, Raymond de Canillac, Annibal de Ceccano, Guillaume de Chanac, Bertrand de Cosnac, Luca Fieschi, Anglic de Grimoard, Thomas Jorz, Guillaume de La Jugie, Pierre de La Jugie, Jean Lemoine, Pierre de Luxembourg, Élie de Nabinal, Napoléon Orsini, Raynaud de La Porte, Pilfort de Rabastens, Adhémar Robert, Jean de Rochechouart, Hugues Roger, Hugues de Saint-Martial, Giacomo Stefaneschi, Hélie de Talleyrand-Périgord, Arnaud de Villemur.

À partir de 1433, Avignon est gouverné par des légats pontificaux assistés de vice-légats : Pierre d'Ailly, Pierre de Foix, Charles II de Bourbon, Giuliano della Rovere, Georges d'Amboise, François Guillaume de Castelnau de Clermont-Lodève, Alexandre Farnèse, Charles de Bourbon, Georges d'Armagnac, Scipion Caffarelli, Francesco Barberini, Antonio Barberini, Pierre Ottoboni, Jules Mazarin...

En 1784, Dom Pernéty fonde la loge maçonnique les Illuminés d'Avignon.

Le , Avignon et le Comtat Venaissin furent rattachés à la France. Le , Avignon forme un nouveau district des Bouches-du-Rhône, district qui, lors de sa création le , intégrera le département de Vaucluse. Tout au long de leur histoire, la province ecclésiastique d'Avignon et archidiocèse d'Avignon ont souffert de ce passé historique et des affrontements entre l'Église catholique et l'État français.

Parmi les épisodes forts de l'histoire de la ville, on notera particulièrement celui du massacre de la Glacière, épisode pré-révolutionnaire où se sont affrontés de nombreux personnages (le colonel Duprat aîné, les frères Agricol et Gabriel Minvielle, Nicolas Lescuyer, Agricol Moureau et Sabin Tournal, Jourdan Coupe-Tête, etc.).

Géographie
Politique et administration

La commune d'Avignon se situe au confluent du Rhône (île de la Barthelasse) et de la Durance, et de ce fait, est limitrophe à l'ouest du département du Gard, avec les communes de Villeneuve-lès-Avignon et Les Angles, et au nord des Bouches-du-Rhône et des communes de Barbentane, Rognonas, Châteaurenard et Noves. Elle couvre une superficie de 64,78 km2 avec une altitude maximale de 122 mètres.

Avignon est la préfecture de Vaucluse. La commune se découpe en 4 cantons : le canton d'Avignon-Est, le canton d'Avignon-Nord, le canton d'Avignon-Ouest et le canton d'Avignon-Sud inclus dans l'arrondissement d'Avignon. La commune fait partie de la Communauté d'agglomération du Grand Avignon, elle-même incluse dans l'aire urbaine d'Avignon.

Le maire d'Avignon actuel est Marie-Josée Roig (UMP).

Transports
Enseignement
Voies ferrées TGV en sortie de Gare
Une station Vélopop'

Avignon est à proximité de deux autoroutes, l'autoroute A7 (E714) et l'autoroute A9 (E15), possède deux gares TGV, la gare d'Avignon-Centre et la gare d'Avignon TGV construite sur la ligne LGV Méditerranée, un aéroport, l'aéroport d'Avignon-Provence, une piste pour hélicoptères, l'hélisurface d'Avignon Centre Hospitalier, un port sur le Rhône et un système de vélocation, le vélopop'.

Les transports en commun de la région d'Avignon, également connu sous l'acronyme TCRA est le réseau de transports en communs de l'agglomération d'Avignon. Autrefois, on pouvait voir des tramways à Avignon, gérés par la Compagnie des Tramways Électriques d'Avignon.

Les routes principales sont la route nationale 100 qui part, à l'ouest, vers Villeneuve-lès-Avignon et Remoulins sur 20 km avant d'y rejoindre l'embranchement de l'A9 en direction de Nîmes, et, à l'est, vers l'Isle-sur-Sorgue et la route nationale 7 qui vient de l'est, puis bifurque au nord en voie rapide et rejoint la route départementale 225.

L'Université d'Avignon et des Pays de Vaucluse

L'Université d'Avignon et des Pays de Vaucluse est la seule université de Vaucluse et l'une des plus anciennes du territoire français puisque le pape Boniface VIII fonde l'université d'Avignon le afin de concurrencer la création de la Sorbonne, jugée trop proche du pouvoir royal français.

Elle regroupe aujourd'hui 4 UFR, 1 IUT et 1 IUP, et accueille environ 8 000 étudiants à tous les niveaux de formation, jusqu'au doctorat. Elle héberge une quinzaine de laboratoires de recherche reconnus (Laboratoire Informatique d'Avignon, etc.).

On peut trouver aussi plusieurs écoles, collèges et lycées dont la cité scolaire Frédéric-Mistral à l'emplacement de l'ancien Collège impérial d'Avignon, ainsi que plusieurs unités d'enseignement liées aux arts comme l'école supérieure d'Art d'Avignon ou encore l'institut supérieur des techniques du spectacle d'Avignon.

Patrimoine civil
Patrimoine religieux
Banque de France, Place de l'Horloge
Le palais des papes vu depuis la Tour Philippe le Bel
Abbaye Saint-Ruf d'Avignon
Économie
Théâtres, festivals, arts, etc.

Avignon est le siège de la chambre de commerce et d'industrie de Vaucluse. La commune compte 7 000 entreprises, 1 550 associations, 1 764 commerces et 1 305 prestataires de services.

On considère neuf zones d'activités économiques principales sur Avignon, dont la zone de Courtine, de Fontcouverte, du MIN d'Avignon ou encore la zone d’activité d’Agroparc.

Le centre hospitalier Henri Duffaut, puis la mairie d'Avignon et le centre hospitalier de Montfavet, sont les plus gros employeurs de la commune avec environ 2 000 employés chacun. Vient ensuite le Conseil général de Vaucluse avec environ 1 300 employés.


Festival d'Avignon (2006)
Les affiches du festival off (2007)


Gastronomie
Sport
Daube avignonnaise cuite et présentée dans son toupin
Melon et jambon cru

Les infrastructures :

Les équipes :

Personnalités avignonaises

De nombreuses personnalités sont liées à l'histoire du territoire d'Avignon et de sa ville. Qu’elles y soient nées ou simplement fortement liées, on trouve des personnalités religieuses comme des papes ou des cardinaux (Annibal de Ceccano, Hélie de Talleyrand-Périgord...), des personnalités politiques présentes ou passées, des militaires (Juan Fernández de Heredia, Raymond de Turenne...), des sportifs, des artistes, qu’ils soient sculpteurs (Jean-Pierre Gras, Camille Claudel...), peintres (Claude Joseph Vernet, membres de la première école d’Avignon (Simone Martini, Matteo Giovannetti), de la seconde (Enguerrand Quarton, Nicolas Froment) ou du Groupe des Treize, bâtisseurs (Pierre Mignard, Jean Péru, Jean-Baptiste Franque...), chanteurs (Fernand Sardou, Mireille Mathieu...), écrivains (Henri Bosco, Pierre Boulle, René Girard...) et poètes (Pétrarque, Alain Chartier, Théodore Aubanel) dont plusieurs membres du Félibrige.

Article détaillé : Personnalités liées à Avignon.
Le saviez-vous ?
  • Sur les 91 283 habitants que comptait la ville au 1er janvier 2007, 12 000 demeuraient intra-muros.
  • Depuis 2010, l'unité urbaine d'Avignon ou agglomération, est à la 14e place française juste entre Strasbourg (13e) et Montpellier (15e). Elle s'étend désormais sur 59 communes réparties sur trois départements et deux régions. Ceci est la résultante d'une nouvelle délimitation de l'INSEE.
  • La région dans laquelle se situe Avignon est très riche en pierre calcaire et a permis de nombreuses constructions. Par exemple, les remparts actuels, qui mesurent 4 330 mètres de long, ont été bâtis avec une pierre calcaire tendre très abondante dans la région que l’on appelle « molasse burdigalienne ».
  • Le Rhône passe en bordure ouest de la ville mais est divisé en deux bras : on parle de « Petit Rhône », ou « bras mort » pour la partie est qui touche Avignon et « Grand Rhône » ou « bras vif » pour la partie ouest, celle qui touche Villeneuve-lès-Avignon dans le département du Gard, avec, entre les deux, un chapelet d'îles dont la plus grande est l'île de la Barthelasse.
  • Le quartier de Montfavet présente la particularité d'avoir un véritable noyau villageois indépendant ainsi que son propre code postal, le 84140.


Participez ![modifier le code]

Il existe de nombreuses manières d'aider à améliorer cette encyclopédie.

  • Corriger les articles existants
  • Créer de nouveaux articles
  • Illustrer les articles

soit directement sur ceux-ci, soit par le biais des
Projet Avignon
Projet:Enclave des papes
Projet Vaucluse

Ce portail a été reconnu comme « portail de qualité » le 4 avril 2010 (comparer avec la version actuelle).
Pour toute information complémentaire, consulter sa page de discussion ainsi que le vote l’ayant promu.

Autres portails.

Avertissement