Pierre Cordier (homme politique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cordier (homonymie).

Pierre Cordier
Illustration.
Fonctions
Député des Ardennes
En fonction depuis le
(1 an, 1 mois et 19 jours)
Élection 18 juin 2017
Circonscription 2e circonscription
Législature XVe
Groupe politique Apparenté LR
Prédécesseur Christophe Léonard
Conseiller départemental des Ardennes
En fonction depuis
Maire de Neufmanil
En fonction depuis
Biographie
Date de naissance (46 ans)
Nationalité française
Parti politique DVD

Pierre Cordier, né le 27 mai 1972, est un homme politique français. Maire de Neufmanil et vice-président du conseil départemental des Ardennes, il est élu député de la 2e circonscription des Ardennes le 18 juin 2017.

Biographie[modifier | modifier le code]

Durant ses études de droit, Pierre Cordier milite au sein des Jeunes RPR[1]. À 26 ans, il se présente aux élections cantonales de 1998[2] dans le canton de Nouzonville. Dans une quadrangulaire, il est battu de 81 voix par le socialiste Pierre Ledeme[3].

Il est élu maire de Neufmanil en 2001[2] puis réélu en 2008 et 2014.

Lors des cantonales de 2004, il prend sa revanche sur Pierre Ledeme et remporte le canton de Nouzonville avec 54,62 % des suffrages[4]. En 2011, il est réélu conseiller général dès le premier tour[5], avec 62,17 % des voix[6]. Il devient vice-président du conseil général des Ardennes[2].

Lors du redécoupage des cantons en 2013, il accuse la nouvelle carte des cantons de ne servir que « l'intérêt du Parti socialiste ardennais » et estime qu'« on veut [l']éliminer du paysage politique »[7]. Il est cependant largement réélu en 2015. Dans le canton de Charleville-Mézières-2, son binôme d'union de la droite avec Catherine Degembe réunit 74,77 % des suffrages face au FN, après 52,29 % au premier tour[8].

Également vice-président aux finances de l'Ardenne Métropole[9] et trésorier de l'association des maires des Ardennes, il quitte la présidence du SDIS des Ardennes en octobre 2016.

Pierre Cordier est candidat aux élections législatives de 2017 dans la 2e circonscription des Ardennes, sous l'étiquette divers droite[9]. Il est soutenu par Les Républicains (LR) et l'Union des démocrates et indépendants (UDI)[2]. Il arrive en tête du premier tour avec 25,86 % des voix devant Mario Iglesias (LREM) à 22,52 %, Guillaume Luczka (FN) à 19,45 % et le député socialiste sortant Christophe Léonard, qui avec 16,5 % est éliminé dès le premier tour[10],[11]. Il est élu député le en rassemblant 61,05 % des suffrages face au maire de Fumay[2],[9],[12].

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Alain Morvan, « Faux frères d’Ardennes », sur republicain-lorrain.fr, (consulté le 28 juin 2017).
  2. a, b, c, d et e IG, « Pierre Cordier fait basculer la Vallée de la Meuse à droite », sur france3-regions.francetvinfo.fr, (consulté le 28 juin 2017).
  3. Ministère de l'Intérieur, « Elections cantonales 1998 – Résultats », sur data.gouv.fr, (consulté le 28 juin 2017).
  4. Ministère de l'Intérieur, « Résultats des élections cantonales 2004 : ARDENNES (08) - Canton de NOUZONVILLE (34) », sur interieur.gouv.fr, (consulté le 28 juin 2017).
  5. Jean-Florent Kembakou, « Ardennes : la droite résiste », sur lemonde.fr, (consulté le 28 juin 2017).
  6. Ministère de l'Intérieur, « Résultats des élections cantonales 2011 : ACCUEIL > ARDENNES (08) > NOUZONVILLE », sur interieur.gouv.fr (consulté le 28 juin 2017).
  7. « Pierre Cordier: «On veut m’éliminerdu paysage politique» », sur lunion.fr, (consulté le 28 juin 2017).
  8. Ministère de l'Intérieur, « Résultats des élections départementales 2015 : ARDENNES (08) - canton de Charleville-Mézières-2 (05) », sur interieur.gouv.fr (consulté le 28 juin 2017).
  9. a, b et c « Législatives : la droite en force dans les Ardennes », sur france3-regions.francetvinfo.fr, (consulté le 28 juin 2017).
  10. « Résultat des législatives 2017 : Poletti et Warsmann en ballottage favorable dans les Ardennes », sur lemonde.fr, (consulté le 28 juin 2017).
  11. IG, « Le socialiste Christophe Léonard éliminé dès le premier tour », sur france3-regions.francetvinfo.fr, (consulté le 28 juin 2017).
  12. Ministère de l'Intérieur, « Élections législatives 2017 », sur elections.interieur.gouv.fr, (consulté le 19 mai 2018).

Liens externes[modifier | modifier le code]