Pierre Béghin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Pierre Beghin)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les personnes ayant le même patronyme, voir Béghin.
Pierre Béghin
Description de cette image, également commentée ci-après

Pierre Béghin sur le dépôt de l'avalanche de Taconnaz à Chamonix (Haute-Savoie) en mars 1990

Biographie
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance 1951,
Rotterdam
Décès 11 octobre 1992,
face sud de l'Annapurna
Carrière
Discipline(s) Alpinisme

Pierre Béghin (6 avril 1951, Rotterdam - 11 octobre 1992, Annapurna) est un alpiniste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pierre Béghin est le petit fils de l'ingénieur Henri Béghin.

Ingénieur grenoblois, diplômé de l'École nationale supérieure des mines de Saint-Étienne en 1974, docteur en mécanique des fluides et grand spécialiste de la modélisation des avalanches, il a à son actif cinq 8 000.

Il disparaît le 11 octobre 1992 au cours d'une descente de la face Sud de l'Annapurna après une tentative effectuée avec Jean-Christophe Lafaille. Ce dernier mettra cinq jours à redescendre seul avec un bras cassé.

Le lycée de Moirans, dans l'Isère, qui a ouvert ses portes en 1999, porte le nom de Pierre Béghin.

Ascensions dans les Alpes[modifier | modifier le code]

Palmarès en Himalaya[modifier | modifier le code]

Pierre Béghin est un des plus talentueux himalayistes français.

  • 1981 : première ascension du Manaslu (8 163 m), face Ouest, en duo ;
  • 1983 : première en solitaire du Kanchenjunga (8 586 m), troisième homme à réaliser un plus de 8 000 en solitaire ;
  • 1984 : première de l’éperon Sud du Dhaulagiri (8 167 m) avec Jean-Noël Roche ;
  • 1987 : face Nord du Jannu (7 710 m) avec Érik Decamp ;
  • 1989 : face Sud directe du Makalu (8 463 m) en solo. Après un bivouac à 8 050 m, il essuiera deux avalanches lors de la descente ;
  • 1991 : première de l’arête Nord-Ouest du K2 (8 611 m) et première ascension en duo et sans assistance avec Christophe Profit.

Spécialiste des avalanches[modifier | modifier le code]

Pierre Béghin était également ingénieur au Cemagref, où il étudiait les avalanches. Ses études consistaient à reproduire scientifiquement sur maquette les avalanches qui affectaient telle ou telle zone de montagne.

À sa mort, il venait juste de terminer un travail sur l’influence des facteurs de sédimentation sur la dynamique des courants de gravité.

Œuvres bibliographiques[modifier | modifier le code]

  • Les 5 trésors de la grande neige, Arthaud, 1985
  • Passion d'Himmalaya, Glénat, 1988
  • Hautes altitudes, voyages dans l'oxygène rare, Didier & Richard, 1991
  • Manaslu 81 et Jannu 1982 (avec Gérard Bretin), Manuscript, Le sappey en Chartreuse, 1983
  • Alpinismes (avec Bernard Amy et Pierre Faivre), Arthaud, 1988

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • François Carrel, Pierre Béghin L'homme de tête, éd. Guerin, 2014

Lien externe[modifier | modifier le code]