Pierre-André Benoit

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Benoit et PAB.
Pierre-André Benoit
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 71 ans)
Nationalité
Activités

Pierre-André Benoit est un poète, peintre, illustrateur, graveur, typographe, imprimeur et éditeur d'art (sous le nom PAB), né le à Alès et mort le [1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Pierre-André Benoit a fait don de sa collection d'œuvres d’art à sa ville natale, Alès (qui l'a installée dans le musée-bibliothèque Pierre-André-Benoit), et de ses collections littéraires à la Bibliothèque nationale de France (réserve des livres rares et précieux), à charge pour la BnF de faire le dépôt d'au moins un exemplaire de chaque livre réalisé par lui. Ces collections sont ordonnées autour du livre illustré, principale activité du donateur.

Sa collection[modifier | modifier le code]

Elle comprend des peintures, gouaches, dessins, estampes, sculptures de Alechinsky, Arp, Braque, Bertini, Camille Bryen, Serge Charchoune, Guitet, Jean Hugo, Miró, Picabia, Picasso, Schneider, Sima, Steffens, Survage, Raoul Ubac, Vieira da Silva, etc.

Les livres d'artistes[modifier | modifier le code]

Près de 425 ouvrages, avec des textes et des illustrations, entre autres :

Pour les textes[modifier | modifier le code]

Pour les illustrations[modifier | modifier le code]

Les peintres présentés au musée sont les compagnons de PAB, ceux qui ont régulièrement collaboré à l’illustration de ses livres en parfaite complicité avec les auteurs. La collection d’art contemporain est essentiellement tournée vers l’abstraction des années 1950 à 1970 mais aussi ordonnée autour de l’œuvre ultime de grands contemporains historiques : Braque, Picasso, Picabia, Miró. Composée de peintures, de quelques sculptures, elle est dominée par les arts graphiques.

Postérité[modifier | modifier le code]

Les Éditions de Rivières poursuivent le travail de l'éditeur d'art qu'était Pierre-André Benoît[2],[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Serge Velay (dir.), Michel Boissard et Catherine Bernié-Boissard, Petit dictionnaire des écrivains du Gard, Nîmes, Alcide, , 255 p. (présentation en ligne), p. 31-32-33

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]