Alain Borne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Borne.

Alain Borne, né le 12 janvier 1915 à Saint-Pont (Allier), décédé le 21 décembre 1962 à Lapalud (Vaucluse), est un poète français. Il était avocat à Montélimar.

Biographie[modifier | modifier le code]

Château de Saint-Pont. Façade sur le parc

Alain Borne est le fils unique de François Borne et de Marie Tixier. Il passe une partie de son enfance au château de Saint-Pont, dans l'Allier, qui appartenait à ses grands-parents maternels, Charles Tixier et Anne-Marie Collangettes[1].

Louis Aragon salua déjà son lyrisme dès 1942. Il était avocat à Montélimar et vécut relativement ignoré des milieux littéraires parisiens. Mais il était très lié avec Pierre Seghers.

Il trouva la mort dans un accident de voiture, à une cinquantaine de kilomètres au nord d'Avignon. La moitié de son œuvre a paru depuis.

Le lycée général de Montélimar porte son nom.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Posthumes

  • 1962 : L'amour brûle le circuit, Club du poème
  • 1963 : La Dernière Ligne, Club du poème
  • 1964 : La nuit me parle de toi, Rougerie
  • 1964 : Célébration du hareng, (prose) Robert Morel
  • 1965 : Les fêtes sont fanées suivi de La dernière ligne, Club du poème
  • 1969 : Encres, édition définitive, Club du poème
  • 1969 : Vive la mort, Chambelland
  • 1969 : Le Facteur Cheval, (prose) éditions Robert Morel, photographies de Henriette Grindat
  • 1971 : Indociles, Club du poème
  • 1971 : Le Plus Doux Poignard, Chambelland
  • 1974 : Complaintes, Saint-Germain-des-Prés
  • 1980 : Œuvres poétiques complètes, tome 1, Curandera
  • 1981 : Œuvres poétiques complètes, tome 2, Curandera
  • 1991 : Textes inédits, prose et correspondance, revue Voix d'encre n° 3/4
  • 1992 : Seul avec la beauté, (première anthologie de poèmes inédits), éditions Voix d'encre
  • 1994 : L'amour, la vie, la mort, (deuxième anthologie de poèmes inédits), éditions Voix d'encre
  • 1999 : Poèmes inédits, revue Voix d'encre, n° 20
  • 2000 : La marquise sortit à 5 heures, (nouvelles), éditions Voix d'encre
  • 2001 : (Rééditions) Terre de l'été suivi de Poèmes à Lislei, Éditions Editinter
  • 2001 : En passant par le lycée... Alain Borne, lycée Alain Borne
  • 2001 : Un brasier de mots, poèmes inédits réunis par Alain Blanc, éditions Voix d'encre
  • 2002 : (Rééditions) L'eau fine suivi de En une seule injure, Éditions Editinter
  • 2002 : (Réédition) célébration du hareng, poésie/première 22
  • 2002 : (Réédition) Encres, Atelier du Hanneton
  • 2003 : Poèmes d'amour, (anthologie) Le Cherche midi
  • 2006 : (réédition)la nuit me parle de toi, Trident neuf
  • 2014 : L'iris marchait de son odeur, proses et poèmes inédits réunis par Alain Blanc, éditions Voix d'encre

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le château de Saint-Pont a été acheté par le père de Charles Tixier, Victor, médecin et homme de lettres.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Christophe Dauphin, « Alain Borne, c'est contre la mort que j'écris, 1915-2015 : le centenaire du grand solitaire », Les Hommes sans épaules, n° 39, 2015.
  • Maurice Sarazin, Les Bourbonnais célèbres et remarquables, des origines à la fin du XXe siècle. Dictionnaire de biographie bourbonnaise, t. I, Arrondissement de Vichy, Charroux, Éditions des Cahiers bourbonnais, 2009.
  • Louise Tixier, Saint-Pont, miettes d'histoire, Montluçon, 1968.

Liens externes[modifier | modifier le code]