Philippe Mahut

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mahut.

Philippe Mahut
Image illustrative de l’article Philippe Mahut
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance
Lieu Lunery
Décès (à 57 ans)
Lieu Paris
Taille 1,80 m (5 11)
Période pro. 1974-1993
Poste Défenseur
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
1974-1976Drapeau : France RC Fontainebleau 046 0(0)
1976-1978Drapeau : France Troyes AC 057 0(0)
1978-1982Drapeau : France FC Metz 152 0(3)
1982-1984Drapeau : France AS Saint-Etienne 076 0(2)
1984-1988Drapeau : France RC Paris 147 (13)
1988-1989Drapeau : France Stade Quimpérois 051 0(3)
1990-1993Drapeau : France Le Havre AC 125 0(9)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1981-1983Drapeau : France France009 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Philippe Mahut est un footballeur français, professionnel de 1974 à 1993, né le 4 mars 1956 à Lunery (Cher) et mort le 8 février 2014 à Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

Philippe Mahut joue défenseur central et ce dès ses débuts en Division 2 avec Fontainebleau puis avec Troyes.

Doté d'une détente phénoménale, d'un très bon jeu de tête et dur sur l'homme, il signe au FC Metz et débute ainsi en Division 1.

Il ne tarde pas à se faire une très bonne réputation malgré les résultats en dents de scie du FC Metz, ce qui lui ouvre les portes de l'Équipe de France lors d'un match comptant pour les éliminatoires du Mondial 1982, contre la Belgique, le 9 septembre 1981 (défaite 0-2).

Michel Hidalgo le sélectionne même pour aller en Espagne disputer la Coupe du monde même si, remplaçant, il ne dispute que la petite finale, perdue 3-2 contre la Pologne.

Après la Coupe du Monde espagnole, il est annoncé dans plusieurs clubs, notamment l'AS Monaco, alors champion de France en titre, le FC Nantes et le Toulouse FC, ambitieux promu. mais après bien des hésitations, il s'engage avec l'ASSE en perte de vitesse après la révélation de l'affaire de la caisse noire. Un choix par défaut qui lui fera perdre sa place en équipe de France.

Il connaît sa dernière sélection le 23 mars 1983 contre l'URSS (1-1),

Cela ne l'empêche pas de faire une longue carrière, oscillant entre première et deuxième division, car après ses deux saisons dans le Forez, il rejoint les rangs de l'ambitieux Racing Club de Paris quand Jean-Luc Lagardère investit dans le club parisien, puis le Stade Quimpérois, en Division 2, ambitionnant de devenir le club phare de la Bretagne, et pour finir chez le club doyen du football français, Le Havre AC, qu'il aide à remonter et maintenir en Division 1.

Il meurt des suites d'un cancer le 8 février 2014[1],[2].

Palmarès[modifier | modifier le code]

En Club[modifier | modifier le code]

En Équipe de France[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]