Pays sans littoral

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Les pays du monde sans littoral : en noir, ceux qui n'ont pas accès à la mer ; en rouge, ceux qui sont uniquement entourés par des pays eux-mêmes sans accès à la mer : Ouzbékistan et Liechtenstein ; en bleu, ceux qui sont enclavés par un unique pays: Lesotho, Saint Marin et le Vatican.

Un pays sans littoral ou pays enclavé (lato sensu) est un pays n'ayant pas de contact direct avec une mer ouverte (c'est-à-dire reliée à l'océan mondial). Leur accès à la mer ne peut se faire qu'en traversant le territoire d'un autre pays ; ils sont donc intégralement délimités par des frontières terrestres. En 2011, 44 pays dans le monde étaient dans ce cas de figure[1].

Enjeu stratégique[modifier | modifier le code]

Le brick tchèque La Grace témoigne des traditions maritimes de ce pays aujourd'hui enclavé mais qui par l'Empire germanique ou par la côte austro-hongroise avait jadis des accès à la mer.

L'absence d'accès direct à la mer est un inconvénient : cela coupe le pays des ressources maritimes comme la pêche, mais surtout du commerce maritime, important pour le commerce international.

C'est pourquoi au cours de l'histoire, divers pays ont cherché à obtenir un accès à la mer. Certains, initialement enclavés, l'ont obtenu (Russie). La mise en place du corridor de Dantzig par le traité de Versailles avait également pour but d'assurer un accès à la mer à la Pologne. D'autres en ont eu un qu'ils ont perdu, tels les pays enclavés issus de l'ancienne Autriche-Hongrie (Autriche, Hongrie, République tchèque, Slovaquie) ou la Bolivie après la Guerre du Pacifique (1879-1884) qui réclame depuis, au Chili, un accès à la mer. Ces pays ont conservé des traditions maritimes même si leurs bateaux ne peuvent relâcher que dans des ports devenus étrangers.

Liste des pays sans littoral[modifier | modifier le code]

Asie[modifier | modifier le code]

Possèdent un littoral sur une mer fermée : (1) à la mer Caspienne (2) à la mer d'Aral

* Territoires à souveraineté contestée

Amérique[modifier | modifier le code]

Afrique[modifier | modifier le code]

Europe[modifier | modifier le code]

* Territoires à souveraineté contestée

Pays sans littoral pouvant accéder à la mer via un fleuve navigable pour les navires maritimes[modifier | modifier le code]

Le cargo maritime moldave Blue Sky M.
Navire maritime à Asuncion, Paraguay.

L'enclavement ne constitue pas toujours une absence d'accès à la mer : trois pays enclavés ont accès à la mer par de grands fleuves suffisamment larges et profonds, sans barrages, ponts bas, cataractes ou gués, permettant l'accès des navires marins :

Pays ayant des frontières uniquement avec d'autres pays sans littoral[modifier | modifier le code]

Un pays sans littoral peut être entouré uniquement par d'autres pays dans le même cas. Pour avoir accès à la mer à partir de ce pays, il faudra donc traverser deux frontières. Ces pays sont dits « doublement enclavés ».

Il n'existe que deux pays dans le monde qui sont dans ce cas[3],[1] :

Pays enclavés dans un seul pays[modifier | modifier le code]

La plupart des pays sans littoral sont entourés par plusieurs autres pays. Néanmoins, trois d'entre eux ne sont enclavés que dans un seul pays[4] :

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Growth and export performance of developping countries : is landlockedness destiny ? », sur openresearch-repository,
  2. Les ports de Bâle reçoivent 10 à 12 % des marchandises importées en Suisse. L'accès suisse à la mer par le Rhin est garanti par le droit international : voir Le Rhin, un libre accès à la mer, DETEC, Confédération suisse.
  3. http://www.geogir.fr/geo-savoir-les-deux-seuls-pays-doublement-enclaves-au-monde/
  4. Gaël Raballand et Max-Jean Zins, « La question de l'enclavement en Asie centrale », sur journals.openedition.org, (consulté le 26 septembre 2018)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]