Tom Boric

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Paul Diamond)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Boric.
Paul Diamond
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Données générales
Nom de naissance
Tom Boric
Nom(s) de ring
Max Moon
Komet Kid
Kato
Haito
Venom
Paul Diamond
Nationalité(s)
Naissance
(56 ans)
Drapeau de la République fédérative socialiste de Yougoslavie Yougoslavie
Taille
6 2 (1,88 m)[1]
Poids
240 lb (109 kg)[1]
Catcheur retraité
Fédération(s)
Entraîneur(s)
Carrière pro.

Thomas « Tom » Boric (né le en Yougoslavie) est un footballeur et catcheur (lutteur professionnel) canadien. Il est principalement connu en tant que catcheur sous le nom de Paul Diamond.

Avant de devenir catcheur, Boric est gardien de but dans le championnat North American Soccer League chez les Rowdies de Tampa Bay de 1982 à 1984.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et carrière de footballeur[modifier | modifier le code]

Boric grandit au Canada à Winnipeg et après le lycée il entre à l'université Old Dominion en Virginie où il est gardien de but de l'équipe de football[4]. Il commence sa carrière en North American Soccer League (NASL) au Canada chez les Boomers de Calgary (en) durant la saison indoor 198-1981 où il joue un match[5]. Il rejoint ensuite les Rowdies de Tampa Bay où il reste jusqu'à la faillite de la NASL en 1984[5],[6].

Statistiques de Tom Boric en NASL [5]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Total
Division M B Pd M B Pd M B Pd
1980-1981 Drapeau du Canada Boomers de Calgary (en) NASL indoor 1 0 0 0 0 0 1 0 0
1982 Drapeau des États-Unis Rowdies de Tampa Bay NASL 5 0 0 0 0 0 5 0 0
1983 Drapeau des États-Unis Rowdies de Tampa Bay NASL 9 0 1 0 0 0 9 0 1
1984 Drapeau des États-Unis Rowdies de Tampa Bay NASL 1 0 0 0 0 0 1 0 0
Total sur la carrière 16 0 1 0 0 0 16 0 1

Carrière de catcheur (1985-2001)[modifier | modifier le code]

Entrainement et débuts (1985-1986)[modifier | modifier le code]

Après la faillite de la North American Soccer League Boric décide de devenir catcheur et s'entraine auprès de Boris Malenko (en) et ses fils Joe (en) et Dean[6]. Il effectue son premier match en Géorgie à la Georgia Championship Wrestling le 13 février 1985 sous le nom de Paul Diamond où il bat Terry Ellis[7]. Il part ensuite au à la Texas All-Star Wrestling où il fait équipe avec Frank Lang et y obtiennent ensemble le titre de champion par équipe du Texas de la TASW et garde ce titre jusqu'au 12 mai et leur défaite face à Tudui et Wakahi[8]. Deux semaines plus tard, il change d'équipier et avec Nick Kiniski et redevient champion par équipe avec lui jusqu'au 5 juillet où Al Madril et Chavo Guerrero mettent fin à leur règne[8]. Mandril et Guerrero se séparent et ce dernier (qui détient les ceintures après un match face à son ancien équipier) les remet à Diamond et Shawn Michaels le 1er septembre[8]. Ils perdent ce titre le 29 septembre face à Tony Torres et Aldo Marino et le récupèrent le 17 novembre[8]. Le 27 janvier 1986, Al Madril et Magnificent Zulu mettent fin à leur règne de champion par équipe du Texas de la TASW[8].

Continental Wrestling Association et American Wrestling Association (1986-1990)[modifier | modifier le code]

Caractéristiques au catch[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Canadian Wrestling Federation (CWF)
    • 1 fois champion poids-lourds de la CWF[12]
  • Continental Wrestling Association (CWA)
    • 1 fois champion par équipe du Sud de l'AWA avec Pat Tanaka[Note 2],[11]
    • 4 fois champion par équipe international de la CWA (1 fois avec Jeff Jarrett puis 3 fois avec Pat Tatanka[13]
  • International Wrestling Association Puerto Rico (IWA Puerto Rico)
    • 1 fois champion du Sud de l'IWA Puerto Rico (unique champion)[14]
  • Texas All-Star Wrestling (TASW)
    • 4 fois champion par équipe du Texas de la TASW (avec Frank Lang puis Nick Kiniski et enfin deux fois avec Shawn Michaels)[8]
  • Texas Wrestling Alliance (TWA)
    • 2 fois champion poids-lourds de la TWA (sous le nom de Venom)[15]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Un crossbody consiste à sauter (généralement depuis un coin du ring) sur son adversaire en atterissant sur le torse. Cette variante consiste elle à atterir sur le dos.
  2. Ce titre est aussi reconnu à la Continental Wrestling Association

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Paul Diamond (2) », sur Online World of Wrestling.
  2. a, b, c et d (en) « Paul Diamond », sur Cagematch (consulté le 5 mai 2016).
  3. (en) « Max Moon », sur WWE.com (consulté le 5 mai 2016).
  4. (en) Randy Beard, « Teflon Tommy », The Evening Independent, (consulté le 4 mai 2016).
  5. a, b et c (en) « Statistiques de Tom Boric en NASL », sur Just Sports Stats (consulté le 4 mai 2016)
  6. a et b (en) Greg Oliver, « SLAM! Wrestling Canadian Hall of Fame: Paul Diamond », sur Slam! Wrestling (consulté le 5 mai 2016).
  7. (en) « CWG TV-Taping @ Atlanta », sur Wrestlingdata (consulté le 7 mai 2016).
  8. a, b, c, d, e et f (en) « Historique du championnat par équipe du Sud-Ouest de la Southwest Championship Wrestling », sur Wrestling-Titles (consulté le 8 mai 2016).
  9. a, b, c et d (en) « Paul Diamond », sur Wrestlingdata (consulté le 5 mai 2016).
  10. (en) « Historique du championnat du monde par équipe de l'American Wrestling Association », sur Wrestling-Titles (consulté le 5 mai 2016).
  11. a et b (en) « Historique du championnat par équipe du Sud de l'American Wrestling Association », sur Wrestling-Tiles (consulté le 5 mai 2016).
  12. (en) « Historique du championnat poids-lourds de la Canadian Wrestling Federation », sur Wrestling-Titles (consulté le 5 mai 2016).
  13. (en) « Historique du championnat par équipe international de la Continental Wrestling Association », sur Wrestling-Titles (consulté le 5 mai 2016).
  14. (en) « Historique du championnat du Sud de l'International Wrestling Association Puerto Rico », sur Cagematch (consulté le 5 mai 2016).
  15. (en) « Historique du championnat poids-lourds de la Texas Wrestling Alliance », sur Cagematch (consulté le 5 mai 2016).
  16. (en) « Historique du championnat du monde par équipe de l'United States Wrestling Association », sur Wrestling-Titles (consulté le 5 mai 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]