Pascal Bonafoux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Pascal Bonafoux
Naissance Paris, Drapeau de la France France
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture français

Pascal Bonafoux, né à Paris en 1949, est un écrivain et historien de l’art français.

Auteur de nombreux essais consacrés à l'art et pensionnaire de l'Académie de France à Rome en 1980 et 1981, il collabore à divers journaux et revues. Commissaire d'exposition en France et à l'étranger, il est aussi professeur d’histoire de l’art à l'université Paris VIII.

Il est spécialiste de l'autoportrait.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Paris en 1949, romancier et historien de l’art, il a été pensionnaire de la villa Médicis, Académie de France à Rome, en 1980 et 1981. Il a dirigé le bureau des expositions de l’AFAA, ministère des Affaires étrangères, en 1987 et 1988.

Commissaire d’expositions consacrées aux œuvres d’artistes contemporains à Prague, à Dublin, à Bratislava, à Tel Aviv, en Chine, en Corée, etc., il a présidé le jury des deux premières Biennales du film sur l’art au Centre national d'art et de culture Georges-Pompidou en 1988 et 1990.

Conseiller de plusieurs ministres slovaques de la culture après la révolution de velours tchécoslovaque de 1989, il a reçu le prix Cena ministra kultúry Slovenskej republiky en 1991.

Journaliste, il a collaboré à divers journaux et revues dont Le Monde, le Nouvel Observateur, Connaissance des arts, L'Œil, le Magazine littéraire, etc. Il est actuellement chroniqueur à Art-absolument.

Professeur, il enseigne l’histoire de l’art à l’université Paris VIII. Il a été également secrétaire général de la Cité internationale des arts et anime depuis des années des cycles de conférences autour de sujets traitant de l’histoire de l’art pour l’organisme de référence Clio, auprès d’un public de qualité, d’amateurs et de curieux.

Bibliographie (sélection)[modifier | modifier le code]

Pascal Bonafoux est l’auteur de nombreux essais sur l’art, il a consacré plusieurs ouvrages à l’impressionnisme parmi lesquels :

  • Dictionnaire de la peinture par les peintres (Perrin, 2012);
  • Monet, peintre de l’eau (Le Chêne, 2010);
  • Renoir (Perrin, 2009);
  • Correspondances impressionnistes, accompagné d’une étude de Pascal Bonafoux « Du côté des peintres », enrichie par les propos et les lettres des artistes et des critiques d’art (Éditions Diane de Selliers, 2008);
  • Monet (Perrin, 2007, réédition Tempus, 2010);
  • Chefs-d'œuvre de la Collection Phillips, coll. « Découvertes Gallimard Hors série », Paris : Gallimard, 2005;
  • Moi, Je par soi-même, l’autoportrait au XXe siècle (Éditions Diane de Selliers, 2004);
  • Bazille : les plaisirs et les jours (Herscher, 1994);
  • Cézanne, Portraits (Hazan, 1995);
  • Cézanne : les natures mortes (Herscher, 1993);
  • De Manet à Caillebotte : l’impressionnisme à Gennevilliers (Plume, 1993);
  • Rembrandt : Le clair, l'obscur, coll. « Découvertes Gallimard / Arts » (no 76), Paris : Gallimard, 1990;
  • Van Gogh : Le soleil en face, coll. « Découvertes Gallimard / Arts » (no 17), Paris : Gallimard, 1987;
  • Les Impressionnistes : portraits et confidences (Skira, 1986);
  • Cathelin (Editions Ides et Calendes, Neuchâtel, Suisse, (ISBN 2-8258-0165-8));
  • Les Carnets de Degas (Seuil - BNF, 2013).

Prix[modifier | modifier le code]

Moi Je, par soi-même, l’autoportrait du XXe siècle publié aux Éditions Diane de Selliers en 2004, à l’occasion de l’exposition MOI ! autoportraits du XXe siècle présentée au musée du Luxembourg (Paris) et au musée des Offices (Florence), a été récompensé par de nombreux prix littéraires :

  • Grand prix du Jury de La Nuit du Livre (2004)
  • Salon du Livre 2004
  • Prix Cercle Montherlant (2004)
  • Académie des beaux-arts 2004

Notes et références[modifier | modifier le code]