Parnoy-en-Bassigny

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Parnoy-en-Bassigny
Parnoy-en-Bassigny
Vestiges du cellier de l'abbaye de Morimond à Dijon.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Haute-Marne
Arrondissement Langres
Canton Bourbonne-les-Bains
Intercommunalité Communauté de communes des Savoir-Faire
Maire
Mandat
Bernard Roret
2014-2020
Code postal 52400
Code commune 52377
Démographie
Population
municipale
299 hab. (2016 en augmentation de 1,01 % par rapport à 2011)
Densité 7,3 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 00′ 28″ nord, 5° 38′ 43″ est
Altitude Min. 279 m
Max. 451 m
Superficie 40,75 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Champagne-Ardenne

Voir sur la carte administrative de Champagne-Ardenne
City locator 14.svg
Parnoy-en-Bassigny

Géolocalisation sur la carte : Haute-Marne

Voir sur la carte topographique de la Haute-Marne
City locator 14.svg
Parnoy-en-Bassigny

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Parnoy-en-Bassigny

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Parnoy-en-Bassigny

Parnoy-en-Bassigny est une commune française située dans le département de la Haute-Marne, en région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Parnoy-en-Bassigny est née de la fusion en 1973 de Parnot et de Fresnoy-en-Bassigny[1]. Le nom est composé de la première syllabe de (Par)not et de la deuxième de Fres(noy).

Parnot : Parnou en 1270, du nom d'homme latin Perna et suffixe -avum.
Fresnoy : Frasney en 1178, du latin fraxinum (frêne), et suffixe collectif -etum.

Bassigny : Basiniacum[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 2008 Gilles Noirot    
mars 2008 En cours Bernard Roret    

Politique environnementale[modifier | modifier le code]

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[4].

En 2016, la commune comptait 299 habitants[Note 1], en augmentation de 1,01 % par rapport à 2011 (Haute-Marne : -2,35 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
715797837810818846840880866
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
811811823783775710689682622
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
616578551512472424411363311
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
298248388352338310321294305
2016 - - - - - - - -
299--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[1] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Abbaye de Morimond, abbaye cistercienne fondée en 1115, mère de plus de 700 monastères masculins et féminins en France et en Europe.
  • Lacs de Morimond, ensemble de lacs artificiels créés par les moines cisterciens et qui servaient à alimenter en eau les différentes annexes de l'abbaye : jardins, moulins…
  • Notre-Dame des Ruaux, située dans la commune de Parnot.
  • Menhir de Parnot.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Louis-Camille de Borssat (né à Gex en 1767), officier au 3e régiment de hussards, de nationalité suisse, naturalisé français en 1817, maire de Parnot ensuite.
  • Jean Darbot (1841-1921), homme politique, y est né.
  • Robert Collin (1909-1987), ancien secrétaire-trésorier de l'association, écrivain originaire de Parnot, auteur des Bassignots qui est inspiré de chroniques villageoises, réalistes et truculentes, inspirées par ses propres souvenirs de Parnot.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  2. Dans l'acte de partage du royaume de Lothaire II en 870
  3. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.