Parc provincial Wells Gray

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Parc provincial Wells Gray
Helmcken Falls.JPG
Type
Catégorie UICN
Ib (zone de nature sauvage)
Identifiant
Adresse
Ville proche
Coordonnées
Superficie
5 249,9 km2
Création
Visiteurs par an
peu fréquenté[2]
Administration
Site web
Localisation sur la carte du Canada
voir sur la carte du Canada
Green pog.svg
Localisation sur la carte de Colombie-Britannique
voir sur la carte de Colombie-Britannique
Green pog.svg

Le parc provincial Wells Gray est un grand environnement sauvage situé en Colombie-Britannique, dans le centre du Cariboo. Le parc qui est compris dans la Chaîne Cariboo, occupe un peu plus de 5 000 km2 et abrite quelque 219 espèces d'oiseaux et plus de 50 espèces de mammifères. En plus de ses régions alpines, le parc est très boisé avec des conifères et des alpages.

Le sud, qui est la partie la plus accessible, contient de nombreux petits volcans et des petites coulées de laves dans le champ volcanique de Wells Gray-Clearwater. Il fut un glacier pendant la dernière ère glaciaire. Ces forces combinées ont créé des canyons et des vallées accidentés et creusés par des chutes d'eau impressionnantes. Sur le flanc ouest se trouvent les grands fjords d'eau douce de l'est du plateau Cariboo, le plus important étant celui du lac Quesnel. Le flanc nord-est du parc est la principale crête de la chaîne Cariboo et est la source de plusieurs affluents de la partie supérieure du Fraser de la Robson Valley. Sur le flanc nord-ouest du parc, on retrouve les parcs provinciaux des Cariboo Mountains et de Bowron Lake qui occupent le reste de la chaîne Cariboo.

Histoire[modifier | modifier le code]

Avant l'arrivée des Blancs, la région de Wells Gray était un territoire de chasse pour les Secwepemcs et les Chilcotins (groupes autochtones). Il en résulte des conflits sur l'accès au troupeaux de caribous des noms comme « Battle Mountain » (montagne de la Bataille), « Fight Lake » (lac de la lutte) et « Battle Creek » (ruisseau de la bataille).

Une traversé désastreuse de la chaîne Cariboo par ce qui est maintenant Wells Gray a été tentée par une partie de la Overlander Party pendant la Cariboo Gold Rush (ruée vers l'or de Cariboo) en 1860. Les arpenteurs du Chemin de fer Canadien Pacifique ont exploré la région pendant les années 1870 pour rechercher une voie ferroviaire pour l'Océan Pacifique.

Après des décennies de homesteading, le parc Wells Gray a été créé en 1939 et tire son nom du ministre provincial des Terres. Arthur Wellesley Gray, connu plus familièrement sous le nom de Wells Gray.

Volcanisme[modifier | modifier le code]

Beaucoup d'endroits du parc ont des signes d'activité volcanique - coulées de lave refroidies, stratovolcans et cratères volcanique - qui ont seulement 400 ans. En effet, la région se situe sur la ceinture de feu du Pacifique. Les signes d'un ancien volcanisme sont en grande partie des glaciers remodelés. Dans le parc, le soulèvement de nombreux endroits est le résultat de l'activité volcanique:

Conservation[modifier | modifier le code]

En plus de la protection de la faune et la flore - grande aire de conservation presque inaccessible - le parc est la preuve d'une attention particulière à l'activité volcanique.

La forêt - principalement avec des conifères - est constituée de pruches, de sapins de Douglas et de thuyas géants qui sont regroupés en grands bosquets, le long des lacs et des rivières, les arbres sont souvent épars.

Attractions[modifier | modifier le code]

Le parc est populaire toute l'année avec les skieurs et les randonneurs. Avec son vaste réseau de rivières et de lacs, c'est une destination idéale pour le rafting et le canoë-kayak et la pirogue. Avec 100 km de côtes, Murtle Lake est le plus grand lac d'Amérique du Nord où ces loisirs peuvent être pratiqués. Le parc a aussi à sa frontière les côtes du Canim Lake.

Helmcken Falls est l'attraction touristique principale du parc. Elle a été une cause majeure pour le développement du parc provincial de Wells Grey. En conséquence, s'il n'y avait pas d'éruption volcanique dans le champ de volcans de Wells Gray-Clearwater, il est peu probable que cette grande région sauvage aurait été établie. Les chutes sont classées au quatrième rang de hauteur au Canada avec 141 mètres. En hiver, la chute peut geler et se transformer en un gigantesque cône de glace. Connu comme « the Bookmark » (le favori), le cône de glace peut-être plus grand qu'un immeuble de vingt étages. Une chute qui est aussi très visitée est Spahats Falls.

Les points d'accès au parc sont les villes de Clearwater, de Blue River et de 100 Mile House.

Tourisme[modifier | modifier le code]

Le parc est divisé en différentes sections, et le Wells Gray Korridor est le plus facilement accessible.

Wells Gray Korridor[modifier | modifier le code]

Le Wells Gray Korridor, qui s'étend le long de Clearwater Lake, à une des entrées du parc, offre des vues spectaculaires :

  • Green Mountain Viewing Tower : Vues sur la partie sud du parc et sur le lac Mahood.
  • Dawson Falls - 15 mètres de haut et 90 mètres de large sur la Murtle River.
  • Helmcken Falls - sur la Murtle River, 141 mètres, tombe sur du basalte.
  • Ray Farm - restes de la plus ancienne ville du parc, se trouvent les tombes de l'agriculteur John Ray et de son épouse Alice.
  • Bailey's Chute - intéressant pendant la période août-septembre, période de frai des saumons.
  • Clearwater Lake - extrémité sud du lac de montagne.

Murtle Lake[modifier | modifier le code]

On peut naviguer dessus uniquement avec des bateaux non-motorisés. Le lac a un littoral de plus de 100 km. L'accès se fait par une route de gravier étroite longue de 27 km qui longe la Blue River. À partir de l'aire de stationnement, un chemin de 4 km amène aux points d'embarcation de petits bateaux non-motorisés (canoës, kayaks, pirogues...).

Clearwater Azure Marine[modifier | modifier le code]

Cette partie du parc, situé au nord de Wells Gray Korridor, comprend deux lacs : Clearwater Lake et Azure Lake, lié par Clearwater River, longue de 20 km. Sur cette rivière, il y a beaucoup de chutes d'eau, dont les plus connues sont :

  • Rainbow Falls - à l'extrémité orientale d'Azure Lake (Rive sud)
  • Garnet Falls - dans la partie ouest d'Azure Lake (Rive nord)

En outre, les deux, situées dans les vallées étroites des lacs de montagne, offrent de superbes vues sur les glaciers Ridge Buchanan (Garnet Peak 2900 m) et sur le massif des Azure Mountain (2495 m).

Mahood Lake[modifier | modifier le code]

Mahood Lake est situé à l'ouest du parc près de 100 Mile House sur la Canim Lake Road et la FS Road #8100 ou par la Highway 24 entre Lone Butte et Roe Lake pour ensuite atteindre Mahood Lake Road.

Spahats Creek[modifier | modifier le code]

La section Spahats Creek, a été achevée en 1965, connue maintenant comme le Parc provincial Spahats Creek, elle a été mis sous protection du parc provincial Welles Gray jusqu'en 1996 dans le cadre de la protection de la Clearwater River. L'attraction principale de cette région, qui est facilement accessible, se trouve à 10 km au nord de Clearwater et sont les chutes Spahats.

L'endroit ombragé est idéal comme plate-forme panoramique pour l'observation des animaux de la vallée de Clearwater River.

Clearwater River[modifier | modifier le code]

Ce n'est qu'en 1996, que la vallée de la Clearwater River est entrée sous la protection du parc. Cette vallée est riche en éléments volcaniques (coussins de lave, colonnes de basalte et coulées de lave sont visibles en certains endroits). En plus des conifères présents partout ailleurs dans le parc, il y a des pins tordus, des trembles et des bouleaux.

La vallée de la Clearwater River est une zone d'hivernage importante pour l'élan, et pour d'autres animaux comme le cerf hémione, le cerf de Virginie, l'ours noir, le coyote, ou encore le blaireau.

Sogenanntes Backcountry[modifier | modifier le code]

Ces zones sont presque inaccessibles, elles ne sont généralement atteintes qu'après plusieurs jours de randonnée combiné au canoë-kayak. Elles sont surtout attirantes par leur isolement et pour la solitude du randonneur.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Wells Gray Park », sur BC Geographical Names (consulté le 16 avril 2010)
  2. Parc provincial Wells Gray sur Guide du Routard. Consulté le 19 avril 2010

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]