Orok

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne la langue orok. Pour le peuple orok, voir Oroks.
Orok
Pays Russie
Région Sibérie
Nombre de locuteurs 47 (en 2010)[1]
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 oaa
IETF oaa

L'orok est une langue toungouse qui est aujourd'hui parlée par quelques centaines de locuteurs en Sibérie. Selon un recensement russe de 2002, il y aurait 346 Oroks vivants en Russie, dont 64 parleraient Orok couramment. Certains Oroks vivraient sur l'île d'Hokkaido au Japon où il ne resterait plus que trois véritables locuteurs.

Il y a deux dialectes : celui du Nord (île Sakhaline, Russie) et celui du Sud (Sakhaline et Hokkaido, Japon)

L'Orok n'est plus parlé usuellement que par les membres de l'ancienne génération, la nouvelle génération étant russophone. L'Orok reste utilisé pour la littérature orale populaire. L'Orok est actuellement écrit en cyrillique depuis 2007 sur l'île Sakhaline.

Les Oroks se nomment eux-mêmes Уйлта (ujlta) ou Улъта (ulʲta).

Écriture[modifier | modifier le code]

Alphabet orok
Alphabet orok (2007)[2]
Majuscules А А̄ Б В Г Д Е Е̄ Ӡ И Ӣ Ј К Л М Н Ԩ (En with left hook - Uppercase sans serif.svg) Ӈ О О̄ Ө Ө̄ П Р С Т У Ӯ Х Ч Э Э̄
Minuscules а а̄ б в г д е е̄ ӡ и ӣ ј к л м н ԩ (En with left hook - Lowercase sans serif.svg) ӈ о о̄ ө ө̄ п р с т у ӯ х ч э э̄

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Selon la base de données Ethnologue
  2. Yevlampiev 2011

Sources[modifier | modifier le code]

  • (ru) Л.В. Озолиня, Орокский-русский словарь, Novossibirsk, Izd. SO RAN, 2001 (ISBN 5-7692-0451-6)
  • (en) Ilya Yevlampiev et Karl Pentzlin, Proposal to encode a missing Cyrillic letter pair for the Orok language, 6 juillet 2011. (copie en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]