Ophrys de Philippe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ophrys ×vetula nothosubsp. vetula, Ophrys ×philippei, Ophrys philippi

L’Ophrys de Philippe (Ophrys ×vetula nothosubsp. vetula, initialement décrit comme Ophrys ×philippei) est une sous-espèce hybride d’orchidées terrestres (ou espèce selon certains auteurs, nommée Ophrys philippi) observée uniquement dans le Var (France), appartenant au genre Ophrys L. 1753 et au groupe Ophrys scolopax.

Formule d’hybridation : O. fuciflora × O. scolopax subsp. scolopax[1].

Étymologie[modifier | modifier le code]

Du nom d'un botaniste varois, Mathieu-Yves Philippe.

Détail de l'inflorescence (Belgentier, 2019)
Détail d'une fleur (Belgentier, 2019)

Description[modifier | modifier le code]

Plante : 10-30 cm, d'aspect élancé, à inflorescence plutôt lâche.

Feuilles : 5 à 8, basilaires et caulinaires, vertes.

Fleurs : assez petites, au nombre de 3 à 8, orientées vers l'horizontal. Périanthe à larges sépales blancs (rarement roses) et à pétales courts et jaunâtres. Labelle trilobé et à fines macules dispersées, à gibbosités réduites, avec appendice assez gros. Gynostème dressé vers le haut à loges polliniques jaunes.

Bractées : relativement longues.

Floraison[modifier | modifier le code]

Mi-mai à début juin.

Habitat[modifier | modifier le code]

Pelouses et garrigues d'altitude moyenne.

Répartition[modifier | modifier le code]

Endémique du Var, où elle est localisée dans un seul secteur.

Menace et Protection[modifier | modifier le code]

L'Ophrys de Philippe est une espèce menacée :

Références bibliographiques[modifier | modifier le code]

  • (fr) Pierre Delforge, Guide des orchidées d'Europe, d'Afrique du Nord et du Proche-Orient, 3e édition 2005, Delachaux et Niestlé, Paris, 640pp.
  • (fr) Pierre Delforge, L'Ophrys de Monsieur Philippe, article paru dans la revue Les Naturalistes Belges, volume 81, 2000, 111-144.
  • (fr) Marcel Bournérias, Daniel Prat & al. (collectif de la Société Française d'Orchidophilie), Les Orchidées de France, Belgique et Luxembourg, 2e édition 2005, Biotope (collection Parthénope), Mèze, 504 pp.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Ophrys ×vetula nothosubsp. vetula[modifier | modifier le code]

Ophrys ×philippei[modifier | modifier le code]

Ophrys philippi[modifier | modifier le code]