Héliophile

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette lande acide à ajoncs et bruyère est un exemple de formations végétales héliophile, qu'on peut trouver sur milieux siliceux acide.

Héliophile (du grec helios, le soleil, et philos, ami) qualifie une espèce végétale ayant d'importants besoins en lumière pour se développer. L’héliophyte désigne cette essence de lumière. Le terme photophile (du grec photos, lumière, et philos, ami) est donné comme synonyme ou pour désigner une espèce de demi-ombre.

Par extension, on peut aussi parler de formations végétales héliophile (qui s'épanouit dans les zones de plein ensoleillement).

L'espèce qui, au contraire, ne peut croître que sous ombrage est appelée sciaphile.

Dans les forêts tempérées européennes[modifier | modifier le code]

Dans cette zone géographique, des espèces comme la fougère aigle (Pteridium aquilinum), la digitale pourpre (Digitalis purpurea), le genêt à balais (Cytisus scoparius) ou les bruyères callunes (Calluna vulgaris) sont des plantes héliophiles.
En forêt, dans le cycle sylvogénétique, un stade héliophile pionnier précède des stades de forêt de plus en plus mature sous laquelle les espèces héliophiles cèderont peu à peu la place à des espèces sciaphiles. Les premières réapparaitront, provisoirement, à la faveur d'un chablis important, d'un incendie, du passage de grands herbivores ou d'une coupe forestière.

Dans les forêts tropicales humides[modifier | modifier le code]

Sous ce climat, le parasolier (Musanga cecropiodes) ou le moabi (Baillonella toxisperma) sont des espèces typiquement héliophile, nécessitant des chablis, des éclaircies ou des clairières naturelles pour leur bonne croissance.

Le caractère héliophile ou non d'un végétal est particulièrement important à prendre en compte en jardinage et horticulture, en agronomie et agrosylviculture (pour la mise en place de cultures associées herbacées/arbres par exemple), ou encore en foresterie pour le renouvellement des générations.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]