Observatoire national de la vie étudiante

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Observatoire national de la vie étudiante
Histoire
Fondation
Cadre
Type
Pays
Organisation
Membres
26Voir et modifier les données sur Wikidata
Budget
124 940 € ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

L'Observatoire national de la vie étudiante (OVE) est un organisme de recherche créé en 1989. À l'occasion de ses vingt ans, l'observatoire a publié un ouvrage intitulé Les étudiants en France. Histoire et sociologie d'une nouvelle jeunesse.

Mis en place par Lionel Jospin alors ministre de l'éducation nationale, l'OVE réalise des études sur les conditions de vie et le comportement des étudiants. Sur la période 1994-2006, une enquête nationale a été organisée chaque trois ans. Elle porte sur tous les aspects de la vie étudiante, à savoir les cadres et techniques d'études, l'emploi du temps, les opinions sur les établissements d'enseignement, les dépenses, activités rémunérées et autres ressources, le degré d'indépendance et d'autonomie, le logement, la santé, la mobilité internationale, les loisirs, les pratiques culturelles, etc.

En 2013, l’OVE a lancé sa 7e enquête nationale intitulée "Conditions de vie des étudiants". Pour cette édition, plus de 200 000 étudiants ont été invités à répondre au questionnaire. Avec près de 51 000 étudiants ayant donné leur avis, l'enquête CdV 2013 a enregistré un taux de réponse brut de 25,6 %.

En 2011, l'OVE publie un ouvrage collectif, Les mondes étudiants. Enquête Conditions de vie 2010, présentant une analyse thématique des résultats de sa 6e enquête "Conditions de vie des étudiants". Plusieurs chercheurs ont participé à cet ouvrage : Feres Belghith, Philippe Cordazzo, Philippe Coulangeon, Valérie Erlich, Olivier Galland, Jean-François Giret, Cédric Hugrée, Annick Kieffer, Anne Laferrère, Catherine Marry, Saeed Paivandi, Tristan Poullaouec, Arnaud Régnier-Loilier, Georges Solaux, Élise Tenret, Élise Verley, Ronan Vourc’h, Sandra Zilloniz. [1]

Les sujets de recherche portent notamment sur les politiques universitaires de la vie étudiante, sur les transports, les ressources et dépenses, l'alimentation et la santé des étudiants. De manière plus marginale, il évoque la question des engagements étudiants. [2]

Les résultats de ces travaux sont régulièrement publiés sous la forme de rapports ou dans le cadre des OVE-Infos. Ces textes sont accessibles sur le site internet (voir liens externes).

L'OVE est aussi à l'initiative d'un prix qui récompense les lauréats d'un concours annuel. Les candidats doivent présenter un travail de recherche réalisé dans le cadre universitaire (niveau bac + 4 minimum) dans le domaine de la vie étudiante.

Composition[modifier | modifier le code]

L'OVE a à sa tête un Conseil composé de représentants :

En , Monique Ronzeau a été nommée présidente du conseil de l'Observatoire de la vie étudiante, sur l'arrêté du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche paru au Journal officiel du samedi . IGAENR depuis , Monique Ronzeau succède à Guillaume Houzel qui a démissionné de ses fonctions en .

Un Comité scientifique composé de chercheurs assure la direction des recherches et des études.

L'activité quotidienne est prise en charge par une équipe opérationnelle.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Les mondes étudiants. Enquête Conditions de vie 2010, sous la direction d'Olivier Galland, Elise Verley et Ronan Vourc'h : l'ouvrage
  • Les étudiants en France. Histoire et sociologie d'une nouvelle jeunesse, sous la direction de Louis Gruel, Olivier Galland et Guillaume Houzel : l'ouvrage
  • Sortir sans diplôme de l'Université. Comprendre les parcours d'étudiants "décrocheurs", de Nathalie Beaupère et Gérard Boudesseul : l'ouvrage
  • Politiques de vie étudiante des universités, de Guillaume Houzel et Florence Kunian : l'ouvrage
  • Du secondaire au supérieur. Continuités et ruptures dans les conditions de vie des jeunes, de Thierry Chevaillier, Séverine Landrier et Nadia Nakhili : l'ouvrage
  • Les étudiants étrangers en France. Enquête sur les projets, les parcours et les conditions de vie, de Ridha Ennafaa et Saeed Paivandi : l'ouvrage
  • 20 questions sur la vie étudiante, de l'Observatoire national de la vie étudiante : l'ouvrage
  • L'abandon des études supérieures, de Nathalie Beaupère, Lucile Chalumeau, Nicolas Gury et Cédric Hugrée : l'ouvrage

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]