Nom de convention

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un nom de convention ou nom de commodité est un nom donné en histoire de l'art pour regrouper les œuvres d'un artiste dont la véritable identité a été perdue.

Définition[modifier | modifier le code]

La pratique est née de la nécessité de pouvoir classifier les œuvres de ces artistes qui ont produit des œuvres généralement ni titrées, ni signées, ou parfois simplement marquées d'un signe ou d'initiales, et ce afin d'éviter toute confusion. Les termes de « maître anonyme à nom provisoire » ou encore « nom d'emprunt » sont parfois aussi utilisés. En anglais, on utilise le terme de Masters with provisional names et en allemand Meister mit Notnamen (ou « nom de secours »). Le nom de convention est généralement établi par un historien de l'art à partir de la première œuvre qui a permis d'isoler l'artiste. Plusieurs noms de convention ont parfois désigné un même artiste. Ce nom est ainsi parfois amené à changer, voire à disparaître lorsque l'artiste a véritablement été identifié. Il peut aussi apparaître que le nom ne désigne pas un seul artiste mais un atelier ou un groupe de plusieurs artistes.

Quelques noms de convention[modifier | modifier le code]

Article connexe : Maîtres anonymes.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Nicole Reynaud, « Les Maîtres à nom de convention ». Revue de l'Art, n° 42, 1978, p. 41-52
  • Philippe Lorentz, « Les Maîtres anonymes : des noms provisoires faits pour durer ? », Perspective. La revue de l'INHA, Armand Colin, no 2007-1,‎ , p. 129-144 (lire en ligne)

Lien interne[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]