Nom intermédiaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Dans de nombreux pays, un nom intermédiaire[1] est placé entre le ou les prénom(s) et le nom de famille d'une personne. Il sert principalement à distinguer deux homonymes.

Ce type de nom existe notamment dans les pays scandinaves (« mellemnavn » au Danemark[2], « millinafn » en Islande[3], « mellomnamn/mellomnavn » en Norvège[4], « mellannamn » en Suède[5]), où il peut être, selon les cas, un nom à suffixe patronymique ou matronymique, un nom d'un (grand-)parent qui n'a pas transmis son nom à la personne concernée comme nom de famille proprement dit, un nom de naissance quand le nom de famille a changé par mariage ou même un nom librement choisi qui n'a cependant pas la consonnance d'un prénom.

Aux États-Unis et au Canada, le « middle name » est souvent abrégé par son possesseur en une initiale à l'écrit et omis dans la vie quotidienne. Il peut s'agir d'un deuxième prénom, mais souvent aussi du nom de la mère (exemple : John Fitzgerald Kennedy) ou du nom de naissance (exemple : Hillary Rodham Clinton) du porteur.

Dans de nombreux pays slaves, un nom à suffixe patronymique est utilisé entre le prénom et le nom de famille.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]