Navigation par alignements

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La navigation par alignements est une technique de navigation maritime qui utilise le fait que lorsque l'observateur voit deux amers et se situe sur la demi-droite qui les joint, les deux amers lui apparaissent superposés ("alignés"). L'alignement est nommé en assemblant les noms des deux amers, le plus lointain en premier. Les alignements "A/B" (A par B) et "B/A" (B par A) sont à 180° l'un de l'autre. Si "A" est plus près de vous que "B", vous êtes sur l'alignement "B/A".

Cette propriété peut permettre :

  • d'estimer la position du navire en notant l'instant où le navire passe sur l'alignement de deux amers (le navire se trouve à cet instant sur le prolongement de la demi-droite qui joint les deux amers)
  • de naviguer en sécurité en gardant le navire sur l'alignement (alignement de route)
  • de rester à l'écart d'une zone dangereuse en évitant de croiser l'alignement (alignement de sécurité).
  • de mesurer la variation magnétique (W) à ce cap par comparaison des relèvements compas et vrai de l'alignement.

Mise en œuvre[modifier | modifier le code]

Alignement type
Alignements de chenal d'entrée
Alignement de marques à terre
L'observateur se trouve légèrement sur la gauche de l'alignement

La technique consiste à trouver sur la carte marine deux amers fixes (les amers flottants ne sont jamais utilisés comme alignement) dont l'alignement passe par la route souhaitée, puis à les repérer dans le paysage. On positionne ensuite le navire de manière à suivre l'alignement (maintenir les deux amers alignés) s'il s'agit d'un alignement de route. Certaines routes ou certains chenaux (entrées et sorties de ports...) sont volontairement "matérialisées" en implantant des balises (phares, tourelles, ou simples amers) qui forment l'alignement voulu.

Pour utiliser un alignement de sécurité, on effectue un changement de direction lorsque les deux amers s'alignent.

Lorsqu'on se rapproche d'un alignement, les deux amers semblent se rapprocher : on dit que l'alignement se ferme ; lorsqu'on s'en éloigne, l'alignement s'ouvre. On peut ainsi utiliser des alignements dits ouverts, c’est-à-dire des alignements qui maintiennent l'un ou l'autre des amers repérés à droite ou à gauche de l'autre amer.

Il est par contre impossible de se positionner si le navire est situé entre deux amers : on parle alors d'alignement breton.

On peut connaître précisément la position du navire lorsqu'il se trouve simultanément sur deux alignements. Cette technique peut aussi être combinée avec la navigation par relèvements pour obtenir une position (un point) par un relèvement et alignement.

Bénéfices 
Basée sur l'optique et la géométrie, c'est une technique de navigation très précise. Elle peut se pratiquer la nuit, en utilisant les phares et balises lumineuses.
Inconvénients 
Cette technique ne peut se pratiquer qu'à proximité des côtes, et si les conditions de visibilité le permettent; en outre elle ne doit pas être utilisée sur des repères dont la position pourrait changer accidentellement comme les bouées.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]